Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Bonne fête aux Louis et aux Saintes âmes du 25 août

com
SAINT DU JOUR
banner santi.jpg
Date 25 août

Le Saint du Jour est une liste quotidienne des Saints gardés dans la mémoire de l'Église. Les histoires des maîtres de la vie chrétienne de tous les temps qui comme des phares radieux orientent notre chemin.

SAINT LOUIS, ROI DE FRANCE

20170915_Wikimedia Commons_Bibliothèque nationale de France, français 5716, fol. 62_1330-1340_LUIGI RE DI FRANCIA.jpg

La mémoire populaire française garde de Louis IX l'image d'un souverain rendant la justice à l'ombre d'un vieux chêne proche de son château à Vincennes. Saint Louis a en effet frappé ses contemporains par son sens de la justice, sa profonde piété et sa grande

La septième croisade

Quand Louis IX part pour délivrer la Terre Sainte en 1248, il s'embarque avec son épouse Marguerite de Provence, puis il est fait prisonnier. Une fois libéré et rentré dans son royaume, il entreprend de grandes réformes en particulier l'interdiction du duel judiciaire. Il fonde des hôpitaux et des monastères. Il réalise son grand projet: construire la Sainte-Chapelle comme une châsse de lumière et de vitraux destinée à recueillir des reliques, surtout la Couronne d'épines qu'il a acquise auprès de l'empereur latin de Constantinople. Il donne à sa sœur, la bienheureuse Isabelle, le terrain de Longchamp pour y fonder une abbaye de religieuses de Sainte-Claire.

Louis IX, roi de France

Son royaume connaît une période de plein développement culturel, intellectuel et théologique. Saint Louis aime recevoir à sa table saint Bonaventure et saint Thomas d'Aquin. Avec Robert de Sorbon, il fonde la Sorbonne en 1257. Il suit avec attention l'achèvement de la cathédrale Notre-Dame et surtout les grandes rosaces et les porches. Son plus grand souci est de pacifier, de réconcilier les ennemis et d'éteindre les conflits, en particulier entre la France et l'Angleterre. Mais il rêve de retourner en Terre Sainte et de convertir le sultan d'Égypte. Il n'ira pas plus loin que Carthage, l'actuelle Tunis. La maladie a raison de lui le 25 août 1270.

Le prestige de Paris

Sous le règne de Louis IX, Paris devient la ville la plus prestigieuse de la chrétienté occidentale avec son Université, la Sainte Chapelle et Notre Dame. Sans surprise, son procès en canonisation est engagé deux ans à peine après sa mort, au vu des miracles et guérisons accomplis auprès de son tombeau. En 1297, au terme d'une longue enquête, le pape Boniface VIII élève Louis IX au rang des saints de l'Église catholique. Le 25 août, anniversaire de sa mort, devient sa fête canonique. Le roi de France est l'un des premiers laïcs à être canonisé.

Justice et Paix

Toute sa vie, il s’efforça de faire régner la justice et la paix dans sa vocation de saint et d’homme d’État. Les souverains d’Europe font appel à sa sagesse. Saint Louis est connu pour son sens de la justice et son amour de Dieu et des pauvres. C’est ce que rappellent la croix, la main de justice et la corde des tertiaires franciscains dont il est le saint Patron.

.   

Saint Joseph Calasanz
Fondateur des :
« Scholae Piae » (Écoles Pies)
(1557-1648)

J

oseph Calazanz (José de Calasanz) était Espagnol et de race royale. Dès l'âge de cinq ans, il s'armait d'une petite épée, se mettait à la tête de ses compagnons et s'élançait pour faire, comme il le disait naïvement « la guerre au diable ». Dès son jeune âge il récitait le Rosaire, prêchait ses petits camarades et présidait des exercices de piété. Avec avidité il écoutait la lecture de la vie des saints en famille ; il s'essayait déjà à suivre leurs exemples, prenait son repos sur la dure et trouvait mille moyens de faire pénitence. Au collège, on l'appelait le petit Saint ; ses succès y furent, du reste, à la hauteur de sa vertu. Il avait vingt-cinq ans, quand ses parents lui proposèrent un riche mariage ; mais le saint jeune homme avait fait vœu de chasteté et n'aspirait qu'à l'apostolat.

Dieu favorisa sa vocation en lui envoyant une maladie fort grave, dont il guérit miraculeusement. Ordonné prêtre, il occupa pendant huit ans de hautes charges dans son diocèse, où un bien immense s'opéra par son zèle ; mais il entendit plusieurs fois une voix lui dire : « Va à Rome, Joseph, va à Rome ! »

Il quitta tout pour suivre l'appel de Dieu, et partit pour Rome en pèlerin pauvre et inconnu. Il eut occasion de s'y dépenser généreusement, en attendant la manifestation définitive de la volonté de Dieu : visiter et soigner les malades dans les hôpitaux, exhorter les prisonniers, consoler les pauvres, tel était, avec ses exercices de piété, le programme de ses journées. Levé à minuit, il se livrait à une longue méditation en présence du Saint-Sacrement, récitait Matines et Laudes à genoux, faisait ensuite la visite des sept basiliques à jeun, course de douze à quinze kilomètres et passait une partie de son temps à l'étude. Les ceintures de fer, les cilices, les flagellations, les jeûnes, complétaient son règlement de vie.

Que d'âmes lui ont dû leur salut! Il suffisait de tomber entre ses mains pour être assuré d'une conversion sincère. Après cinq ans de cette rude vie, Joseph éclairé sur les besoins du peuple, sentit la nécessité de fonder des Écoles gratuites: c'était l'œuvre voulue de Dieu; elle prit le nom de « Scholae Piae » (Écoles Pies). Quelques années après, il pouvait dire : « Si j'avais dix mille religieux, je pourrais les employer dans un mois, tant on m'en demande. »

Il mourut à Rome, à quatre vingt onze ans, le 25 août 1648, après s'être dévoué cinquante-deux ans à l'éducation de la jeunesse : « Gagner une âme, disait-il souvent, oh ! Combien cela vaut ! Combien cela plaît à Dieu ! »

Joseph Calasanz a été béatifié le 18 août 1748, par Benoît XIV (Prospero Lorenzo Lambertini, 1740-1758) et canonisé le 16 juillet 1767, par Clément XIII (Carlo Rezzonico, 1758-1769). 

 

 

Dates de Fête
26 janvier, Mémoire obligatoire
25 août, Fête pour les églises d'Orient

Saints Tite et Timothée

 

Disciples et compagnons de saint Paul (Ier siècle)

L'Église en Occident les unit comme disciples très chers de saint Paul qui leur confie la charge épiscopale dans l'Église naissante.
saints Paul, Timothée et Tite - Mosaïque de la Cathédrale de Monreale, PalermeTimothée, que Paul appelle "son vrai fils dans la foi" est né en Asie mineure d'un père grec et d'une mère juive. Converti lors de la première mission de saint Paul, il devient son disciple et son collaborateur fidèle. Pour le faire accepter des juifs et des judéo-chrétiens, Paul le fait circoncire. Timothée partagera la première captivité de Paul qui, lors de sa seconde captivité, le réclamera encore.
Selon la tradition, saint Timothée serait mort évêque d'Éphèse.
 Illustration: Mosaïque de la Cathédrale de Monreale, Palerme.
Tite est un grec converti, mais non circoncis. C'est un diplomate habile à qui Paul confie des missions délicates, tout en lui demandant d'être ferme et catégorique. Il ramènera la paix dans la communauté de Corinthe et organisera les communautés naissantes de Crète.
La tradition nous dit en effet qu'il meurt évêque de Cnossos en Crète.
Un internaute nous signale que le chef (tête) de Tite est visible dans une église d'Héraklion, capitale de la Crète.
Mémoire des saints Timothée et Tite, évêques. Disciples de l'apôtre saint Paul, ils furent ses collaborateurs d'apostolat et dirigèrent, l'un l'Église d'Éphèse, l'autre celle de Crête. Les trois lettres qui leur sont adressées fournissent de sages avertissements sur la formation des pasteurs et des fidèles.

Martyrologe romain

Si je t'ai laissé en Crète, c'est pour que tu finisses de tout organiser et que, dans chaque ville, tu institues des Anciens comme je te l'ai commandé.

Saint Paul à Tite - Tt 1, 5

 

Bienheureuse Maria Troncatti
Religieuse FMA
(Fille de Marie Auxiliatrice)

M

 aria Troncatti naît le 16 février 1883 à Corteno Golgi, petit village agréable aux pieds du col d'Aprica (Alpes Orobie).

 Elle grandit heureuse dans le travail au sein de sa nombreuse famille, au milieu des champs, des alpages et du soin de ses petits frères, dans le chaud climat de l`affection de parents exemplaires. Assidue à la catéchèse de la paroisse et aux sacrements, la jeune Marie développe un sens chrétien profond qui l’ouvre aux valeurs de la vocation religieuse.

 

Par obéissance envers son père et le Curé, elle attend cependant d’être majeure avant de demander à être admise dans l`Institut des Filles de Marie Auxiliatrice et d’émettre sa première profession en 1908 à Nice de Montferrat (commune de la province d'Asti dans la région Piémont en Italie).

 

 Pendant la première guerre mondiale (1915-18), sœur Marie suit à Varazze (commune italienne dans la province de Savone, dans la région Ligurie) des cours d’assistante sanitaire et travaille comme infirmière de la Croix-Rouge à l’hôpital militaire : une expérience qui lui sera très précieuse au cours de sa longue activité missionnaire dans la forêt amazonienne de l`Est équatorien.

Partie en effet pour l`Équateur en 1922, elle est envoyée chez les indiens « shuar » (les Shuars sont l'un des peuples amérindiens faisant partie d'un groupe ethnolinguistique habitants des forêts de la haute Amazone) où elle commence avec deux autres sœurs un difficile travail d’évangélisation au milieu de risques de tout genre, sans exclure ceux provenant des animaux de la forêt et des embûches des fleuves tourbillonnants qu’il faut traverser à gué ou sur de fragiles « ponts » de lianes à moins que ce ne soit sur les épaules des indiens.

Macas, Sevilla don Bosco, Sucúa sont quelques-uns des « miracles » encore florissants de l`action de sœur Marie Troncatti : infirmière, chirurgienne pratiquant l’orthopédie, dentiste et anesthésiste... Mais surtout catéchiste riche de merveilleuses ressources de foi, de patience et d’amour fraternel.

Son travail pour la promotion de la femme « shuar »  s’épanouit en centaines de nouvelles familles chrétiennes, formées pour la première fois sur la base d’un choix personnel libre des jeunes époux.
Sœur Marie meurt dans un tragique accident aérien à Sucúa (Équateur) le 25 
août 1969. Sa dépouille repose à Macas.

Sœur Maria Troncatti a été béatifiée le 24 novembre 2012 à Macas (Équateur). La célébration solennelle a été présidée par le card. Salésien Angelo Amato, Préfet pour la Congrégation des Saints, comme délégué du Pape Benoit XVI. Étaient présents nombreux membres des FMA, des SDB et de la Famille Salésienne.

 Fêtes des Saintes âmes du 25 août
Saint Bregwin  archevêque de Canterbury (✝ 765)
Sainte Ebba l'Ancienne  (✝ 683)
Saint Genès d'Arles  Greffier ou notaire, martyr à Arles (✝ 308)
Saint Genès de Rome  Comédien, martyr à Rome (IVe siècle)
Saint Géronce  évêque (✝ v. 100)
Saint Grégoire d'Utrecht  Abbé à Susteren, dans le Limbourg (✝ 775)
Saint Gurloès  abbé bénédictin (✝ 1057)
Sainte Hunégonde  Religieuse bénédictine (VIIe siècle)
Saint Jean de Carpathos  Evêque (VIIe siècle)
Saint Joseph de Calasanz  Fondateur des Clercs des Ecoles pies (✝ 1648)
Bx Louis Urbano Lanaspa  prêtre et martyr de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Saint Marcien  (date ?)
Bienheureuse Maria Troncatti  religieuse Fille de Marie Auxiliatrice (✝ 1969)
Bse Marie du Passage de Jésus Eucharistie  fondatrice de l'Institut des Soeurs franciscaines missionnaires d'Argentine (✝ 1885)
Saint Ménas  évêque de Constantinople (✝ 582)
Bienheureux Michal, Zbigniew et Alessandro  martyrs au Pérou (✝ 1991)
Bienheureux Michel Carvalho  et ses compagnons martyrs au Japon (✝ 1624)
Saints Nemesius et Lucilla  martyrs à Rome (✝ v. 260)
Saints Patriarches de Constantinople  (VIe siècle) 
Sainte Patricia de Naples  (✝ v. 665)
Bienheureux Paul-Jean Charles  prêtre et martyr à Rochefort (✝ 1794)
Saint Sever  abbé à Agde (✝ v. 500)
Bienheureux Thomas a Kempis  Frère de la Vie commune (✝ 1471)
Saint Thomas d'Hereford  évêque d'Hereford en Angleterre (✝ 1282)
Saint Yrieix  Abbé d'Attanum (✝ 591)
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article