Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Vie Chrétienne protestante,

com

La vie spirituelle individuelle et communautaire est nourrie par des rendez-vous, des paroles, des gestes. 

 

La prière, le culte, la louange, la lecture biblique, la communion fraternelle sont des moyens que Dieu donne pour former et transformer chacun. 

La prière, respiration du chrétien

« Quand tu veux prier, va dans la pièce la plus cachée de la maison.
Ferme la porte et prie ton Père qui est là, même dans cet endroit secret. » (Matt 6,6)

La prière est en elle-même une occasion de formation : un lieu d’écoute, de rencontre et de dialogue avec Celui qui nous révèle et nous transforme. Prier, c’est être décentré, inscrire dans sa vie autre chose que soi-même.

Quand nous ouvrons notre journée par la prière, le silence et la lecture de la Bible, nous laissons une place en nous pour l’autre, Dieu d’abord, mais avec lui, tous ceux qui nous entourent. Dans cette ouverture à Dieu, c’est une place que nous laissons vacante, dans notre vie et dans notre agenda, pour la rencontre, pour l’inattendu.

Dans la tradition protestante, ce culte personnel à une grande importance.

Mais la prière est également une respiration à tout moment, une prise de recul qui nous permet de voir autrement, de remettre tout moment entre les mains de Dieu, et de recevoir sa force. On peut à tout moment se retirer intérieurement « dans la pièce la plus cachée » pour parler à Dieu.

Pour prier, pas de formule magique ! Si d’anciennes prières peuvent rythmer notre vie (comme le Notre Père, un psaume ou un cantique d’enfance), tout moment, toute parole, peut devenir prière dès lors qu’on le vit devant Dieu.


 

Seigneur Dieu, à travers l’histoire

Tu as appelé des hommes et des femmes à ton service.
Par ton Esprit, tu leur as accordé les dons nécessaires.
A l’écoute de ta Parole qu’ils nous ont transmise,
Nous y reconnaissons ton amour.
Que ton esprit nous guide sur ce chemin de vie, 
Par Jésus-Christ, ton Fils, notre Seigneur.

Amen

Liturgie luthérienne

Seigneur, continue à me donner

Pour que je puisse partager
Continue à me pardonner,
Pour que je sache être indulgent.

Continue à m’interpeller,
Pour que je ne m’enferme pas en moi-même.
Continue à me demander,
Pour que je ne capitalise pas.

Continue à me bousculer,
Pour que je ne puisse pas m’installer.
Et prends patience avec ton serviteur,
Pour qu’il ne se lasse pas de te servir.

d’après Saint Grégoire de Nazianze

 

 

Il m’arrive souvent, Seigneur,

De penser que je suis trop occupé pour prier.
Mes journées sont tellement remplies.

Est-ce possible que le temps
Me manque pour penser à toi ?
Tu es toujours à mes côtés.
N’es-tu pas mon soutien, ma force, mon courage ? 

Je veux m’habituer
À te parler comme à un ami,
À te confier mes joies et mes peines. 

Voilà pourquoi, 
du fond de mon cœur,
Je veux te dire,
Seigneur, je t’aime.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article