Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Les caricatures contre la religion

com

Les caricatures contre la religion

Réflexion sur la pratique de notre foi confronté aux évènements a de circonstances très dur pour les croyants en Notre D.ieu

Les caricatures sont des modes d’expressions de ce qui est ressenti, par le ou la dessinateurs(trices). Ce sont souvent des dessins politique ou religieux ou d’évènements divers. Ils sont couramment opposés au gouvernement en place. Ils retracent des caractères moqueurs à certaines positions politico-religieuse. Cela existe en France depuis la nuit des temps

Dans ce crime affreux, c’est l’attaque de la religion Islam par des caricatures moqueuses comme ils ont l’habitudes de faire aussi pour les chrétiens.

Cet homme est mort égorgé, comme étaient égorgé les porcs et les volailles jusqu’au début du siècle dernier. Pourquoi ? Parce ces dessins ont blessé les fondamentalistes de cette religion !

Seulement lorsque nous aimons le Père Trois fois Saint, nous ne pouvons en faire de caricature plus humiliante. Seulement, ce qui est évident dans ce cas, ces dessinateurs s’attaquent à toutes les religions, car ils ne sont pas croyants. Ils ne voient pas l’importances des blessures qu’ils occasionnent. Lorsque nous aimons le Père Créateur, nous sommes blessés, mais notre cœur et notre intelligence, malgré la blessure, nous nous bornons d’ignorer ces dessins et nous prions pour que la Lumière du Seigneur atteigne le cœur de ses artistes.

Cela dit la religion relève du personnel, de notre intérieur, de notre intimité... C’est ce que doivent enseigner les enseignants, et enseigner la liberté de leur choix. Comme nous, nous devons comme Jésus laisser le libre choix de suivre son enseignement ou non.

Éviter de blesser, rester humble, respectueux, prudent et de la retenue, en ce qui nous concerne, respecter nos concitoyens, comme Jésus laissons les libre de leurs choix dans de la liberté des mots et des dessins.

Lorsque mes frères et sœurs (de n'importe quelle confession) sont blessés lorsqu'on les attaque dans leur religion, je prie pour eux, pour qu’ils reçoivent l’amour, la lumière, la conversion.

La violence au nom de Dieu, ce n’est pas ce qu’enseigne le Père Eternel, puisqu’il est miséricordieux.
Il faut donc prier pour cet enseignant, car ce qui est important c’est l’intention de son cœur qui est importante. Également pour sa familles et ses vrais amis, car ils ont perdu ce qui leur est cher.

J’appelle aux personnes raisonnables, à ne pas s’agiter pour apporter le feu dans la France, quelque soient leurs foi, religieuse, politique, philosophique, sur les réseaux sociaux, médiatiques et autres. Mais d’apporter des solutions apaisantes par  : des politiciens de tous les niveaux et de tous bord, et aussi  une justice impartiale et citoyenne.

 

À tous en union fraternelle et de prière.

20 octobre 2020

Emounawh

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article