Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Bonne fête aux Edmond et aux très Saintes âmes du 20 novembre

com
SAINT DU JOUR
banner santi.jpg
Date 20 novembre

Le Saint du Jour est une liste quotidienne des Saints gardés dans la mémoire de l'Église. Les histoires des maîtres de la vie chrétienne de tous les temps qui comme des phares radieux orientent notre chemin.

Saint Edmond le Martyr

roi d'Est-Anglia, martyr (✝ 870)

 

St Edmund, roi et martyrou saint Edme.
Il était le roi d'un petit royaume de l'est de l'Angleterre que les Danois envahissaient souvent. Fait prisonnier lors d'une bataille dans le Suffolk, il refusa leurs conditions en particulier celle d'apostasier et périt décapité après avoir été criblé de flèches. Les Anglais lui donnèrent la couronne du martyre. Il a laissé son nom à l'abbaye et à la ville de Bury-saint-Edmund (site en anglais).
Illustration: St Edmund, roi et martyr, histoire de sa légende (site en anglais)
Vidéo Visite virtuelle de l’abbaye de Bury Saint Edmunds
La ville médiévale de Bury Saint Edmunds a été créée autour de l'abbaye de saint Edmunds. Edmund roi d'East Anglia a été tué lors de l'invasion par les Danes en 870 lorsqu'il a refusé de renier sa foi chrétienne et a été enterré là. L'abbaye qui contenait son cercueil devint un important centre de pèlerinage.
Dans le Norfolk en Angleterre, l'an 870, saint Edmond, martyr. Roi des Angles de l'Est, il lutta contre l'invasion des Vikings, fut vaincu, capturé et tué, parce qu'il refusait de renier la foi chrétienne.

 

Martyrologe r

 

Saint Félix de Valois

De l'Ordre de la Trinité
(1127-1212)

Saint Félix de Valois
Saint Félix de Valois

Saint Félix de Valois était petit-fils du roi de France Henri Ier. Sa mère, avant sa naissance, vit en songe un bel enfant armé d'une Croix et entendit une voix lui dire: "Cet enfant est le fils que vous allez mettre au monde, il aura la gloire de changer le lis de France pour la Croix de Jésus-Christ."

Pendant une famine, la nourrice du petit Félix eut l'inspiration de faire tracer à l'enfant, avec sa main, le signe de la Croix sur le pain que l'on distribuait aux pauvres, et ce pain se multiplia tellement, qu'on put en distribuer pendant plusieurs jours à tous les malheureux qui se présentaient. La nourrice lui fit aussitôt bénir les champs d'alentour, et les nuées du ciel, obéissant à la main de Félix, versèrent une pluie féconde qui ramena l'abondance. Cependant le jeune prince croissait en sagesse et en grâce devant Dieu et devant les hommes, et ne montrant aucun des défauts de l'enfance. Il aimait tant à faire la charité aux pauvres, qu'un de ses oncles l'appelait son grand aumônier.

Après ses études, qu'il fit à Clairvaux, sous la direction de saint Bernard, Félix dut aller à la cour du roi de France, prit part à la Croisade prêchée par le saint moine de Clairvaux, son maître; puis, revenu à la cour, il la quitta bientôt pour se réfugier au désert. Dans la solitude, il sentit son esprit s'illuminer de clartés nouvelles et son âme redoubler de vaillance dans la pratique des vertus évangéliques. Le démon lui déclara une guerre acharnée; mais le Saint triompha de lui par la prière et les plus effrayantes mortifications.

Félix, ayant désormais pour palais une misérable grotte, pour vêtement un cilice, pour mets des herbes amères, renouvela dans sa retraite les merveilles des Antoine et des Hilarion. Par la permission de Dieu, tous les dimanches, un corbeau lui apportait un pain du Ciel. Il habitait le désert depuis bientôt quarante ans, quand saint Jean de Matha, de la part de Dieu, vint le trouver dans sa solitude, pour s'édifier par ses exemples. C'est alors que les deux Saints eurent la vision d'un cerf blanc, portant au front une croix bleue et rouge, et qui venait se désaltérer à la fontaine voisine. Dieu leur révéla l'explication de ce prodige; ils se disposèrent aussitôt à partir pour Rome, afin d'obtenir la fondation d'un institut dont les religieux, vêtus de blanc, porteraient sur la poitrine une Croix bleue et rouge, et travailleraient au rachat des captifs, que les Turcs d'Afrique retenaient par milliers dans les fers. Le Pape Innocent III approuva le projet, l'Ordre fut fondé et produisit un bien immense.

Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950

BBses Ángeles de San José Lloret Martí
et ses compagnes martyres

Ángeles de San José, au siècle Francisca Lloret Martí, naît à Vil­lajoyosa, diocèse de Orihuela-Alicante, le 16 janvier 1875.

Le 20 avril 1903 Francisca entra dans la Congrégation des Sœurs de la Doctrine Chrétienne ; en 1905, elle émit les vœux temporels et prit Ángeles de San José comme nom de religion.

Elle fut ensuite secrétaire générale, supérieure locale et enfin, le 16 février 1936 Supérieure Générale.

Mère Angèle de Saint-Joseph et ses seize compagnes, religieuses espagnoles de la Congrégation de la Doctrine chrétienne, durent abandonner leur maison de la Calle Maestro Chapí nº 7, le 19 juillet 1936, lorsqu'éclata la Guerre civile.
Certaines d'entre elles étaient très âgées. Elles rejoignirent d'autres consœurs qui n'avaient pas de famille pouvant les accueillir. Mère Angèle emménagea avec quatorze religieuses, dont une novice, dans un entresol que Maria Ortells, veuve d'un commerçant aisé, M. Davalos, avait mis à leur disposition, à la périphérie de Valence.

La prière continuelle fut leur règle, ainsi que la charité : elles allèrent jusqu'à tricoter des lainages pour les miliciens républicains.

Mère Angèle et ses autres compagnes furent, toutefois, arrêtées et passèrent devant le peloton d'exécution, le 20 novembre 1936, à Picadero de Paterna, à six kilomètres de la ville, en pardonnant à leurs bourreaux. La dernière mourut en lançant : « Vive le Christ Roi ! ».

Ángeles de San José Lloret Martí et ses compagnes (voir la liste ci après) ont été béatifiées, à Rome, le 1er octobre 1995, par saint Jean-Paul II (Karol Józef  Wojtyła, 1978-2005).

LISTE DES MARTYRES :

Ángeles de San José Lloret Martí (Madre General), Villajoyosa (Alicante) 1875; María del Sufragio Orts Baldó (Vicaria General y Maestra de novicias), Altea (Alicante) 1888; María de Montserrat Llimona Planas (ex Superiora General), Molins de Rei (Barcelona) 1860; Teresa de San José Duart Roig, Benifayó de Espioca (Valencia) 1876; Isabel Ferrer Sabriá, Vilanova i la Geltrú (Barcelona) 1852; María de la Asunción Mongoche Homs, Ulldecona (Tarragona) 1859; María de la Concepción Martí Lacal, Carlet (Valencia) 1861; María Gracia de San Antonio, Valencia 1869; Corazón de Jesús Gómez Vives, Valencia 1881; María del Socorro Jiménez Baldoví, Sant Martí de Provençals (Barcelona) 1885; María de los Dolores Surís Brusola, Barcelona 1899; Ignacia del Santísimo Sacramento Pascual Pallardó, Valencia 1892; María del Rosario Calpe Ibáñez, Sueca (Valencia) 1855; María de la Paz López García, Turís (Valencia) 1885; y Marcela de Santo Tomás Navarro, provincia de Albacete.

Saints Octave, Soluteur et Adventeur

Soldats et martyrs (✝ 297)

santi martiri Ottavio, Solutore e AvventoreSoldats de la légende de la Légion Thébéenne, massacrés à cause de leur foi chrétienne, sous Maximien.
sant OttavioPatrons de la ville de Turin où ils sont fêtés le 20 janvier, jour de la translation de leurs reliques.
La légende leur donna pour compagnons les martyrs de la Légion thébéenne, originaires de la Haute-Egypte et qui furent martyrs dans le Valais suisse.
En italien:
- Illustrations, site SantiBeati
S. Ottavio e il suo martirio, Arcidiocesi di Bari-Bitonto, Parrocchia S. Ottavio - Modugno
- Ils sont vénérés à l'église des Saints Martyrs à Turin 'Chiesa dei Santi Martiri in Torino'

À Turin en Piémont, les saints martyrs Octavius, Solutor et Adventor (le 20 novembre au martyrologe romain).

Martyrol

  Fêtes du Jour des Saintes Âmes du jour

Saint Agape  (✝ 306)
Vénérable Agnelo de Souza  missionnaire indien S.F.X. (✝ 1927)
Saint Ambroise Traversari  Abbé général des Camaldules (✝ 1439)
Saints Ampèle et Caïus  (✝ v. 302)
Saint Apothème  (✝ 389)
Saint Autbode  (✝ 690)
Saint Basile  Martyr à Antioche (date ?)
Saint Bernward Evêque d'Hildesheim (✝ 1022)
Saint Crispin  evêque et martyr d'Ecija (IVe siècle)
Saint Cyprien  abbé de Calami (✝ v. 1190)
Saint Dasios  Soldat romain, martyr (✝ 303)
Dédicace de la cathédrale Notre-Dame de la Sède
Anniversaire de la consécration de la cathédrale de Tarbes

Saint Dorus  évêque de Bénévent (Ve siècle)
Vble Emilie Engel  religieuse allemande de l'Institut de Schönstatt (✝ 1955)
Saint Eudon (✝ v. 760)
Saints Eustathe, Thespessios et Anatole  martyrs en Galatie (✝ 300)
Saint Félix de Valois  Ermite (✝ 1212)
Saint François-Xavier Can  Martyr au Tonkin (✝ 1837)
Saint Grégoire le Décapolite  Moine à Thessalonique et à Constantinople (✝ 842)
Saint Hippolyte  Abbé de Condat (✝ v. 772)
Bx Libérat Weiss, Samuel Marzorati, Michel-Pie Fasolifranciscains martyrs en Ethiopie (✝ 1716)
Bes Marie, Angèle et leurs compagnes  vierges et martyres (✝ 1936)
Bienheureuse Marie-Fortunata Viti  moniale bénédictine (✝ 1922)
Bx Martyrs du Mexique Joseph Anaclet Gonzales Flores et ses compagnons, martyrs au Mexique (1927-1928)
Saints Octave, Soluteur et Adventeur  Soldats et martyrs (✝ 297)
Vble Ovide Charlebois  évêque canadien (✝ 1933)
Saint Sylvestre  évêque de Châlon-sur-Saône (VIe siècle)
Saint Théoneste  évêque et martyr (✝ v. 313

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article