Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Bonne Fête aux Léon et aux très Saintes Âmes du 10 novembre

com
SAINT DU JOUR
banner santi.jpg
Date 10 novembre

Le Saint du Jour est une liste quotidienne des Saints gardés dans la mémoire de l'Église. Les histoires des maîtres de la vie chrétienne de tous les temps qui comme des phares radieux orientent notre chemin.

SAINT LÉON LE GRAND 

 

PAPE ET DOCTEUR DE L’ÉGLISE

Saint Léon Le Grand,  Basilique Saint-Paul-hors-les-Murs

«Un des plus grands Pontifes qui aient fait honneur au Siège romain»: c’est ainsi que Benoit XVI a défini saint Léon le Grand. Ayant vécu au V siècle, ce pape est passé dans l’histoire pour avoir inspiré le Concile œcuménique de Chalcédoine et arrêté Attila, chef des Huns, prêt à envahir l’Italie.  

par Attila. Une grande partie du Nord est déjà tombée entre les mains de l’envahisseur. Les villes de Aquilée, Padoue et Milan ont été conquises, saccagées, rasées au sol. Maintenant Attila poursuit sa course, il est aux portes de Mantoue, sur le fleuve Mincio. Et c’est là que l’Histoire s’arrête et se forme: Léon le Grand, élu pape douze ans auparavant, prend la tête d’une délégation de Rome, va à la rencontre de Attila et le dissuade de poursuivre sa guerre d’invasion. La légende, reprise par Raphaël dans les fresques des «Chambres Vaticanes», raconte que le chef des Huns se retire après avoir vu apparaître, derrière Léon, les Apôtres Pierre et Paul, armés d’épée. Trois ans plus tard, en 455, c’est encore le «Grand Pape», quoique sans armes, qui arrête aux portes de Rome les Vandales d’Afrique, conduits par le roi Genséric. Grâce à son intervention, la ville est saccagée, mais pas incendié. Restent même debout les basiliques de Saint Pierre, Saint Paul et Saint Jean, où trouve refuge une grande partie de la population qui a la vie sauve.

«Pierre a parlé par la bouche de Léon»

Mais la vie de Léon ne s’explique pas seulement dans l’engagement en faveur de la paix, qu’il a menée sans cesse avec courage. Le pontife se consacre beaucoup aussi à la sauvegarde de la doctrine: c’est lui, en effet, qui inspire le Concile œcuménique de Chalcédoine (aujourd’hui Kadiköy) en Turquie, qui reconnaît et affirme l’unité dans le Christ des deux natures, humaine et divine, en rejetant l’hérésie de Eutychès, qui nie l’essence humaine du Fils de Dieu. L’intervention de Léon au Concile a lieu par un texte doctrinal fondamental: «Lettre à Flavien», évêque de Constantinople. Le document est lu publiquement aux 350 Pères conciliaires qui l’accueillent avec acclamation, en affirmant «Pierre a parlé par la bouche de Léon, Léon a enseigné selon la piété et la vérité»

Théologien et pasteur

Soutien et promoteur du Primat de Rome, le «Grand Pontife» lègue à l’histoire presque 100 homélies et environ 150 lettres, où il s’affirme aussi bien comme théologien que comme pasteur, attentif à la communion entre les différentes Eglises, mais il n’ignore pas les nécessités des fidèles. C’est pour eux, en effet, qu’il anime les œuvres de charité dans une Rome mise à genoux par les famines, pauvretés, injustices et superstitions païennes. Il mène toutes les actions indispensables, lit-on dans ses écrits, pour «avoir constamment la justice» et «pour offrir avec amour la clémence», car «sans le Christ nous ne pouvons rien, mais avec Lui nous pouvons tout»

Le 45eme Pape de l’histoire

Né dans la Tuscia et devenu diacre de l’Eglise de Rome aux environs de 430, Léon est envoyé en 440 par l’impératrice Galla Placida pour pacifier la Gaulle, le différend entre le général Ezio et le préfet du prétoire Albino. Peu de mois après, meurt le pape Sixte III. Léon, son conseiller, lui succède. Sa consécration comme Pontife a lieu le 29 septembre 440.

Un pontificat de « records »

Son pontificat, qui a duré vingt-un ans, recueille divers records: premier Evêque de Rome à porter le nom Léon; premier successeur de Pierre à être appelé «le Grand»; premier pape dont nous est parvenue la prédication; il est aussi l’un des deux seuls pontifes, (l’autre est Grégoire le Grand), à avoir reçu, en 1754 par la volonté de Benoît XIV, le titre de «Docteur de l’Eglise». Il meurt le 10 novembre 461 et, selon certains historiens, Léon le Grand a été aussi le premier pape à être enterré à l’intérieur de la Basilique vaticane. Encore aujourd’hui, ses reliques sont conservées à saint Pierre, dans la chapelle dite de la «Madone de la Colonne».

Noé
Patriarche de l'Ancien Testament
Livre de la Genèse, chap. 7


01  Le Seigneur dit à Noé: «Entre dans l'arche, toi et toute ta famille, car tu es le seul juste que je vois dans cette génération.
02  De tous les animaux purs, tu prendras sept couples de chaque espèce; des animaux qui ne sont pas purs, tu prendras un couple de chaque espèce;
03  et des oiseaux du ciel, sept couples de chaque espèce pour en perpétuer la race sur toute la terre.
04  Car il ne reste plus que sept jours, et je vais faire tomber la pluie sur la terre, pendant quarante jours et quarante nuits, pour effacer de la surface du sol tous les êtres que j'ai faits.»
05  Noé fit tout ce que le Seigneur lui avait commandé.
10  Sept jours plus tard, les eaux du déluge étaient sur la terre.
Le Déluge (Gn 6-9) Dieu renouvelle la surface de la terre et fait Alliance avec tous les hommes!
(source: Interparole - diocèse de Versailles)

Dieu dit à Noé et à ses fils: ​​​​​​​


Livre de la Genèse: 9, 8-15
Après le déluge, Dieu dit à Noé et à ses fils: «Voici que moi, j'établis mon alliance avec vous, avec tous vos descendants, et avec tous les êtres vivants qui sont autour de vous: les oiseaux, les animaux domestiques, toutes les bêtes sauvages, tout ce qui est sorti de l'arche pour repeupler la terre. Oui, j'établis mon alliance avec vous: aucun être vivant ne sera plus détruit par les eaux du déluge, il n'y aura plus de déluge pour ravager la terre.» Dieu dit encore: «Voici le signe de l'alliance que j'établis entre moi et vous, et avec tous les êtres vivants qui sont autour de vous, pour toutes les générations à venir: Je mets mon arc au milieu des nuages, pour qu'il soit le signe de l'alliance entre moi et la terre. Lorsque je rassemblerai les nuages au-dessus de la terre, et que l'arc-en-ciel paraîtra au milieu des nuages, je me souviendrai de mon alliance avec vous et avec tous les êtres vivants, et les eaux ne produiront plus le déluge, qui détruit tout être vivant.»

Dieu bénit Noé et ses fils. Il dit : "Soyez féconds, multipliez-vous, remplissez la terre." Gn. 9, 1

Saint André (Andrea) Avellino
Prêtre théatin à Naples

 

A

ndrea (nom de baptême Lancillotto) Avellino naît au royaume de Naples en 1521. Après des études brillantes, pendant lesquelles il eut le bonheur de conserver son innocence et sa piété, il reçut les Ordres sacrés, et sa science du droit, en même temps que son talent pour la parole, le poussèrent dans la carrière d'avocat. Un léger mensonge lui étant un jour échappé dans l'exercice de ses fonctions, Dieu lui en inspira une si vive horreur, qu'il brisa soudain sa carrière pour se consacrer au ministère des âmes.

 

Quelques temps après il entra dans l'Ordre des Théatins, où il voulut recevoir le nom d'André, à cause de son amour pour la Croix. Il fut dès lors un apôtre, et Dieu récompensa son zèle par des prodiges. Une nuit que, par une grande tempête, il revenait de confesser un malade, la violence de la pluie et du vent éteignit le flambeau qui servait à l'éclairer. Non seulement ni lui, ni ses compagnons, ne reçurent aucune goutte d'eau, au milieu des torrents de pluie qui tombaient, mais André, grâce à une vive splendeur qui jaillissait miraculeusement de son corps, servit de guide, à ceux qui étaient avec lui.

 Un jour qu'il récitait le saint Office, les anges vinrent chanter avec lui les louanges de Dieu. La grâce l'accompagnait particulièrement dans l'administration du sacrement de Pénitence et dans la direction des âmes ; il y brillait par une piété et une prudence admirables. Dieu lui révélait souvent les secrets des cœurs, les choses éloignées et les choses futures. Il établit plusieurs maisons de son Ordre, travailla à la sanctification du clergé, fonda des œuvres de zèle : Dieu bénit toutes ses entreprises.

Il avait quatre-vingt-huit ans, le 10 novembre 1608, quand il fut frappé d'apoplexie, au moment où il commençait la messe et répétait pour la troisième fois ces mots : Introibo ad altare Dei. Privé de l'usage de la parole, il manifesta par signes le désir d'être porté devant le maître-autel, et put recevoir la Sainte Eucharistie. Dieu permit qu'il eût un rude combat à soutenir avant de mourir. Le démon lui apparut sous une forme horrible, menaçant de l'entraîner en enfer ; mais la Ste Vierge, qu'André invoqua de toute son âme, lui donna un prompt secours, et son ange gardien chassa le monstre. André redevint calme et expira en paix en regardant amoureusement l'image de Marie.

 On l'invoque avec succès contre la mort subite et imprévue, et pour obtenir une mort douce et chrétienne.

 Andrea Avellino fut béatifié par le Pp Urbano VIII (Maffeo Barberini, 1623-1644) le 14 octobre 1624 et canonisé le 22 mai 1712, par le Pp Clemente XI (Giovanni Francesco Albani, 1700-1721).

Bx Pierre Claverie et 18 compagnons

martyrs en Algérie entre 1994 et 1996 (XXe siècle)

 

béatification de 19 martyrs de la guerre civile algérienne des années 1990, l’archevêque d’Alger a diffusé une lettre pastorale expliquant le sens de cette démarche qui est aussi un signe adressé à tout le peuple algérien, martyrs d’Algérie: le message de Mgr Desfarges (en pdf)
- Promulgazione di Decreti della Congregazione delle Cause dei Santi, 27.01.2018, en italienen anglais

- Annonce de la béatification de 19 de nos frères et sœurs, Communiqué des évêques d'Algérie.
Les martyrs d'Algérie béatifiés le 8 décembre 2018.
Mgr Pierre Claverie, évêque d'Oran depuis octobre 1981, a été assassiné le 1er août 1996, à 58 ans, dans l'explosion d'une bombe déposée devant son évêché. L'attentat était intervenu peu après la visite en Algérie du ministre français des affaires étrangères, Hervé de Charette, qui s'était rendu sur les tombes des sept moines français de Tibhirine.
Les sept moines cisterciens de Tibhirine, eux, ont été enlevés en mars 1996 dans leur monastère de Notre-Dame de l'Atlas. Leur mort a été annoncé plusieurs semaines plus tard, par un communiqué du Groupe islamique armé (GIA). Seules les têtes des moines ont ensuite été retrouvées, le 30 mai 1996, au bord d'une route, non loin du monastère.
Faire du dialogue une 'vertu' exigeante de vérité, Mgr Pierre Claverie (1938-1996)
- vidéo: 'Pierre et Mohamed', extraits de la pièce de théâtre basée sur le dialogue entre Pierre Claverie, évêque d'Oran et Mohamed son chauffeur.
- Les sept moines trappistes de Tibhirine, assassinés en 1996 en Algérie, vont être béatifiés. Leur martyre a été reconnu par l'Église. Le postulateur de leur cause, le frère Thomas Georgeon, se réjouit de cette nouvelle.
- vidéo: bande annonce du film 'des hommes et des dieux' réalisé par Xavier Beauvois avec Lambert Wilson et Michael Lonsdale.
- Outre l'ancien évêque d'Oran, Mgr Pierre Claverie, et les sept moines cisterciens trappistes de Tibhirine, dix autres religieux ont été assassinés durant la guerre civile algérienne. Moins connues, ces personnalités martyres de la foi, seront béatifiées, aux côtés de l'évêque d'Oran et des moines de Tibhirine.

Entre mai le 8 mai 1994 et le 10 novembre 1995, en pleine décennie noire pour l'Algérie en proie à de récurrents actes terroristes, six religieuses, un religieux, trois prêtres français, un prêtre belge ont été assassinés in odium fidei - en haine de la foi -.
L'épisode sanglant commence le 8 mai 1994 pour ces martyrs d'Algérie. Un religieux mariste âgé de 63 ans, le frère Henri Vergès, et une religieuse des petites sœurs de l'Assomption, sœur Paul-Hélène Saint-Raymond, perdent la vie.


'Ceux qui ont revendiqué leur meurtre ne peuvent s'approprier leur mort'
En plein quartier de la casbah, dans la bibliothèque diocésaine d'Alger dirigée par le frère Vergès, qui exerçait comme enseignant par ailleurs, trois assaillants font irruption, lui tirant deux balles dans la tête. Sœur Saint-Raymond, présente sur les lieux, est également visée. Celle qui vivait depuis 30 ans au Maghreb, était entrée au service du frère Vergès, une fois à la retraite. Le père Christian de Chergé, prieur de la trappe de Tibhirine, leur avait dédié une homélie empreinte d'espérance, le 17 juillet de la même année: 'Ce qui leur était arrivé, cette mort brutale, s'inscrivait dans une continuité dont les jalons devenaient lumineux. Ceux qui ont revendiqué leur meurtre ne pouvaient s'approprier leur mort'.
À l'automne 1994, le 23 octobre, deux autres religieuses sont assassinées à Bab El Oued, un quartier populaire d'Alger: les Espagnoles sœur Esther Paniagua Alonso et sœur Caridad Alvarez Martín, issues de la Congrégation des Augustines missionnaires.
L'hommage aux pères blancs
L'hiver qui suit, deux jours après Noël, le 27 décembre 1994, quatre pères blancs dont trois Français et un Belge, sont tués à Tizi Ouzou, au cœur de la  Kabylie algérienne:

 le père Jean Chevillard, à la tête de l'ordre des pères blancs, le père Alain Dieulangard - l'aîné-, le père Christian Chessel et le père Charles Deckers - Belge naturalisé algérien-,

tous fins connaisseurs de la terre kabyle pour y avoir étudié ou séjourné maintes fois, avant même leur installation définitive.
Trois religieuses de Notre-Dame des Apôtres et des Petites Sœurs du Sacré-Cœur.
Ils sont suivis le 3 septembre 1995 par deux sœurs missionnaires de Notre-Dame des Apôtres, congrégation évangélisatrice en Afrique:

 Sœur Angèle-Marie Littlejohn et sœur Bibiane Leclercq.

Ces deux religieuses françaises qui ont vécu près de 35 ans en Algérie, ont perdu la vie dans le quartier de Belouizdad de la capitale. Elles se consacraient depuis 1964 au service de la formation des jeunes filles de ce quartier.


Le 10 novembre 1995, c'est au tour de sœur Odette Prévost, des petites Sœurs du Sacré-Cœur, d'être tuée dans la capitale.

Née en 1932, cette institutrice était entrée à 21 ans chez les Petites Sœurs du Sacré-Cœur du Père de Foucauld.
À ces cinq dates qui font mémoire, s'ajoutent les 21 mai et 1er août 1996, respectivement dates des assassinats des sept moines de Tibéhirine et du dominicain évêque d'Oran, Mgr Pierre Claverie.
Le martyr est un témoin
Réagissant au décret pontifical du 26 janvier 2018, autorisant ces

19 béatifications, les évêques d'Algérie intégrés à la CERNA (Conférence épiscopale régionale d'Afrique du Nord)  - Mgr Paul Desfarges, archevêque d'Alger, Mgr Jean-Paul Vesco, évêque d'Oran, Mgr John MacWilliam, évêque de Laghouat, et le père Jean-Marie Jehl, administrateur de Constantine, ont exprimé leur profonde joie à l'idée de pouvoir faire mémoire de ces '19 frères et sœurs martyrs, témoins du plus grand amour qui soit: celui de donner sa vie pour ceux qu'on aime', dans un communiqué;  les évêques ont également tenu à rendre hommage 'aux 99 imams qui ont perdu la vie pour avoir refusé de justifier la violence'.
-
Le Pape reconnait les martyres de Mgr Pierre Claverie et des moines de Tibhirine
Mgr Jean-Paul Vesco, évêque d'Oran, salue la reconnaissance du martyre des moines de Tibhirine, de Mgr Claverie et de onze autres religieux français assassinés en Algérie entre 1994 et 1996.

Monastère de Tibhirine
les 19 bienheureux martyrs d'Algérie

 

Saint Adelin  Moine et abbé de Saint-Calais dans la Sarthe, évêque de Sées (✝ 910)
Saint Aedth Mac Brice  (VIe siècle)
Bienheureux Ambroise de Massa  Franciscain (✝ 1240)
Saint André Avellin  Prêtre théatin (✝ 1608)
Bienheureux André de Baudiment  abbé (✝ 1142)
Saint Arsène de Cappadoce  Moine (✝ 1924)
Saint Baudolin  ermite au bord du Tanaro (VIIIe siècle)
Saint Constantin de Géorgie  (✝ 842)
Saint Démétrien d'Antioche  Evêque d'Antioche (✝ v. 260)
Vble Edwige Jaroszewska religieuse polonaise fondatrice des Bénédictines samaritaines de la Croix (✝ 1937)
Saint Elaeth  (VIe siècle)
Saint Georges du Puy  l'évêque du Velay le plus honoré
Saint Gobrien de Vannes  Evêque de Vannes (✝ 735)
Saint Guerambaut  (✝ 965)
Saint Jean de Ratzebourg  (✝ 1066)
Bx Joaquín Piña Piazuelo (Acisclo) religieux de l'Ordre de Saint-Jean de Dieu et martyr (✝ 1936)
Bx Johannes Prassek, Eduard Müller et Hermann Langeprêtres 'martyrs de Lübeck' (✝ 1943)
Saint Juste de Rochester  Archevêque de Cantorbéry (✝ 632)
Vénérable Lucia Mangano  Ursuline (✝ 1946)
Saint Luseur  (✝ 99)
Saint Milos  martyr (IVe siècle)
Saint Moniteur  (Ve siècle)
Saints Narsès et Joseph  et leurs compagnons, Martyrs en Perse (✝ 343)
Noé  Patriarche de l'Ancien Testament
Bienheureuse Odette Prévost  petite Soeur du Sacré-Coeur martyre à Alger (✝ 1995)
Saint Oreste  martyr à Tyane en Cappadoce (IVe siècle)
Bx Pierre Claverie et 18 compagnons  martyrs en Algérie entre 1994 et 1996 (XXe siècle)
Saint Probe  évêque de Ravenne (date ?)
Saint Space (✝ 362)
Sainte Théoctiste  (6ème s)
Sainte Théophania Impératrice de Byzance, épouse de Léon VI (✝ 893)
Saints Thibéry, Modeste et Florence  martyrs (IVe siècle)
Saint Tryphon  martyr (✝ v. 251)
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article