Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Jugé pour maltraitance sur son chien, un propriétaire devra payer 2 500 €

com

Vaucluse. Jugé pour maltraitance sur son chien, un propriétaire devra payer 2 500 €

Mercredi 18 novembre, le tribunal de Carpentras a sanctionné le propriétaire d’un chien, soupçonné de maltraitance animale. Il devra payer une amende de 750 €, auxquels s’ajoutent des dommages et intérêts et frais de justice pour un total d’environ 2 500 €. Le propriétaire a cédé le chien à une association de protection animale.


Modifié le 20/11/2020 à 11h50 Publié le 20/11/2020 à 11h42

Le tribunal de Carpentras (Vaucluse) a condamné mercredi 18 novembre à une amende de 750 € le propriétaire d’un chien qui était soupçonné de maltraitance animale. Il avait été entendu le 21 octobre dernier par le tribunal de police, la décision avait été mise en délibéré à ce mercredi.

Trois associations de protection animale s’étaient portées partie civile pour le jugement. Les Amis de Sam, l’association locale A3M (Aide aux animaux maltraités) et la SPA. L’animal, un cane corso, une race de chien imposante, vivait dans un espace très restreint de 10 m² où il passait toutes ses journées attaché aux milieux de ses excréments rapporte  Le Dauphiné Libéré  .

« La justice considère désormais que les mauvais traitements à animaux »
Le propriétaire du cane corso de trois ans devra verser 500 € de dommages et intérêts à ces associations, mais également 400 € de frais de justice.

Au total, le propriétaire devra payer la somme de 2 500 € selon l’avocate des trois associations. « Cela démontre, d’une part, que la justice considère désormais que les mauvais traitements à animaux sont inacceptables. Et, d’autre part, cela permet de penser que cela peut faire réfléchir tous ceux qui infligent de telles conditions de vie et traitements à leurs animaux », a déclaré Me Martine Pentz à La Provence .

Le quotidien régional précise que le chien a également été cédé par son propriétaire, à l’issue de l’audience. Il a été confié à l’association A3M, en vue d’une adoption prochaine. Le cane corso avait précédemment été placé dans un refuge local de la SPA expliquait Le Dauphiné Libéré le 20 octobre dernier.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article