Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Que ce Samedi nous apporte la sagesse et l'humilité

com

ANTIENNE
Chantons le nom du Seigneur et rendons gloire à notre Dieu.

CANTIQUE DE MOÏSE (DT 32)
1 Écoutez, cieux, je vais parler !
Que la terre entende les paroles de ma bouche !
2 Mon enseignement ruissellera comme la pluie,
ma parole descendra comme la rosée,
comme l'ondée sur la verdure,
comme l'averse sur l'herbe.

3 C'est le nom du Seigneur que j'invoque ;
à notre Dieu, reportez la grandeur.
4 Il est le Rocher : son œuvre est parfaite ;
tous ses chemins ne sont que justice.
Dieu de vérité, non pas de perfidie,
il est juste, il est droit.

5 Ils l'ont déshonoré, ses fils perdus,
génération fourbe et tortueuse.
6 Est-ce là, ce que tu rends au Seigneur,
peuple stupide et sans sagesse ?
N'est-ce pas lui, ton père, qui t'a créé,
lui qui t'a fait et affermi ?

7 Rappelle-toi les jours de jadis,
pénètre le cours des âges.
Interroge ton père, il t'instruira ;
les anciens te le diront.

8 Quand le Très-Haut dota les nations,
quand il sépara les fils d'Adam,
il fixa les frontières des peuples
d'après le nombre des fils de Dieu.
9 Mais le lot du Seigneur, ce fut son peuple,
Jacob, sa part d'héritage.

10 Il le trouve au pays du désert,
chaos de hurlements sauvages.
Il l'entoure, il l'élève, il le garde
comme la prunelle de son œil.

11 Tel un aigle qui éveille sa nichée
et plane au-dessus de ses petits,
il déploie son envergure, il le prend,
il le porte sur ses ailes.
12 Le Seigneur seul l'a conduit :
pas de dieu étranger auprès de lui.

PSAUME : 8
R/ 2 Ô Seigneur, notre Dieu,
   qu'il est grand ton nom
   par toute la terre !

Jusqu'aux cieux, ta splendeur est chantée
3 par la bouche des enfants, des tout-petits :
rempart que tu opposes à l'adversaire,
où l'ennemi se brise en sa révolte.

4 À voir ton ciel, ouvrage de tes doigts,
la lune et les étoiles que tu fixas,
5 qu'est-ce que l'homme pour que tu penses à lui,
le fils d'un homme, que tu en prennes souci ?

6 Tu l'as voulu un peu moindre qu'un dieu,
le couronnant de gloire et d'honneur ;
7 tu l'établis sur les œuvres de tes mains,
tu mets toute chose à ses pieds :

8 les troupeaux de bœufs et de brebis,
et même les bêtes sauvages,
9 les oiseaux du ciel et les poissons de la mer,
tout ce qui va son chemin dans les eaux.

R/ 10 Ô Seigneur, notre Dieu,
   qu'il est grand ton nom
   par toute la terre !

PAROLE DE DIEU : (RM 12, 14-16A)

Bénissez ceux qui vous persécutent ; souhaitez-leur du bien, et non pas du mal. Soyez joyeux avec ceux qui sont dans la joie, pleurez avec ceux qui pleurent. Soyez bien d’accord entre vous ; n’ayez pas le goût des grandeurs, mais laissez-vous attirer par ce qui est simple.

 

INTERCESSION


Pour qu’il fasse de nous des artisans de paix, prions le Seigneur :


Quand domine la haine,
   que nous annoncions l’amour.


Quand blesse l’offense,
   que nous offrions le pardon.

Quand sévit la discorde,
   que nous bâtissions la paix.


Quand s’installe l’erreur,
   que nous proclamions la vérité.

Quand paralyse le doute,
   que nous réveillions la foi.


Quand pèse la détresse,
   que nous ranimions l’espérance.


Quand s’épaississent les ténèbres,
   que nous apportions la lumière.

Quand règne la tristesse, 
   que nous libérions la joie.


NOTRE PÈRE


ORAISON
Que nos lèvres, notre âme et toute notre vie proclament ta louange, Seigneur ; et puisque tout notre être est un don de ta grâce, fais que notre existence te soit consacrée.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article