Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Bonne fête aux Roger et aux Saintes Âmes du 30 décembre

com
SAINT DU JOUR
banner santi.jpg
Date 30 décembre

Le Saint du Jour est une liste quotidienne des Saints gardés dans la mémoire de l'Église. Les histoires des maîtres de la vie chrétienne de tous les temps qui comme des phares radieux orientent notre chemin.

Saint Siège

Saint Roger


Saint légendaire, vénéré à Barletta, dans les Pouilles (✝ v. 1129)

Saint Roger, fresque dans l'église de BarlettaRuggero di Canne (en italien)
 

L'évêque de Cannes (Canosa) était mort quelques années plus tôt, quand les habitants de Barletta, dans les Pouilles italiennes, vinrent piller la cathédrale pour emporter des reliques. C'était chose habituelle à l'époque. Ils rapportèrent de leur expédition un coffre de reliques, le trône épiscopal, des vases sacrés, et le corps de l'évêque Roger. L'année suivante, ils durent restituer les objets du vol, sauf le corps de l'évêque que son successeur ne considérait pas comme si précieux. Alors les habitants de Barletta voulurent le rendre précieux. Ils le canonisèrent et composèrent un office. "Accorde-nous, par ses prières et ses vertus, d'être à jamais préservés de tout mal" dit l'oraison du nouveau saint Roger.
Illustration: fresque dans l'église de Barletta.
Il est le saint patron de la ville de Barletta et de l'archidiocèse de Trani-Barletta-Bisceglie
À Cannes dans les Pouilles, au début du XIIe siècle, saint Roger, évêque.

Martyrologe romain

SAINT FÉLIX 1ER, PAPE

Prêtre romain, pape de 269 à 274 ; il fait célébrer les Messes au-dessus des tombes qui contenaient les reliques des martyrs chrétiens. Il défend avec force la doctrine sur la trinité de Dieu et sur l’Incarnation du Verbe.

Martyrologe Romain : À Rome au cimetière de Calliste sur la voie Appienne, en 274, la mise au tombeau de saint Félix Ier, pape, qui dirigea l’Église romaine au temps de l’empereur Aurélien.

Saint Sabin

Évêque et Martyr
(† 303)

Saint Sabin
Saint Sabin

On ne connaît ni l'origine ni la jeunesse de saint Sabin; mais on sait que, devenu évêque de Spolète, il fut un homme plein de zèle pour la conservation de la foi et que ses exhortations soutinrent le courage des chrétiens, au temps de la persécution de Maximien-Hercule. Ce fut la cause de son arrestation. On voulut le forcer à adorer une petite statuette de Jupiter; mais il eut le courage de la saisir et de la jeter sur le sol, où elle se brisa. Le tyran lui fit couper les mains. Deux de ses diacres, qui avaient été pris avec lui, furent tourmentés en sa présence sur le chevalet, rompus à coups de bâtons, déchirés avec des ongles de fer et brûlés avec des torches ardentes. Sabin les encouragea jusqu'au dernier moment.

Dans sa prison, il rendit la vue à un aveugle. Le juge, ayant eu un grave mal des yeux pendant un mois, apprit ce miracle et vint demander soulagement à sa victime. L'évêque lui promit sa guérison, s'il recevait le Baptême avec toute sa famille. Il le fit, fut aussitôt guéri et donna bientôt généreusement sa vie pour la foi, avec sa femme et ses enfants. Sabin subit l'interrogatoire d'un nouveau juge et expira sous les coups horribles de fouets plombés.

Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950

Vénérable Mère Anna Kaworek,

Vatican – Vénérable Mère Anna Kaworek, Co-fondatrice et première Supérieure Générale de la Congrégation des Sœurs de St Michel Archange  

le cardinal Angelo Becciu, Préfet pour la Congrégation des Causes des Saints, le Saint Père François a autorisé la même Congrégation à promulguer le Décret sur les vertus héroïques de la Servante de Dieu Anna Kaworek, Co-fondatrice et première Supérieure Générale de la Congrégation des Sœurs de St Michel Archange : née à Biedrzychowice, Pologne, le 18 juin 1872 et décédée à Mijsce Piastowe, Pologne, le 30 décembre 1936.

Déjà dans les premières années de l’école, il y eu dans le cœur de la petite Anna le germe de la vocation religieuse, mais, bien que connaissant divers instituts religieux féminins, elle n’était pas encore arrivée à aucune décision sur son avenir. Ce n’est qu’à 22 ans, après avoir entendu parler de l’Institut religieux, qui était en train de naitre, du bienheureux Bronislao Markiewicz, salésien à cette époque, elle répondit à l’appel de Dieu.

Le 25 février 1894, elle arriva à Miejsce Piatowe, où elle se présenta au futur bienheureux, mais elle resta plutôt impressionnée car ce qu’elle voyait était tout autre chose que la réalité d’un couvent. Après huit mois de permanence, elle demanda au P. Markiewicz la permission de rentrer pour une visite chez elle et pour se rendre, à pieds, au Sanctuaire du Mont Ste Anne.

Elle revint renforcée dans la vocation et elle se dédia avec enthousiasme au service des plus besogneux. Après 34 ans d’épreuves et de héroïque fidélité, le 21 août 1928, la Servante de Dieu, avec le premier groupe de Sœurs, put jouir de l’approbation canonique de sa Congrégation, dont elle fut, tout de suite, élue comme Supérieure Générale. Elle meurt, en odeur de sainteté, le 30 décembre 1936, à Miejsce Piastowe.

Les sœurs « Michaélites », comme les Pères, s’occupent, en particulier, de l’éducation des enfants et des jeunes selon la spiritualité de Don Bosco, dont le bienheureux Markiewicz fut un fils spirituel. Le patron de la Congrégation est St Michel Archange.

La spiritualité de ces Sœurs est caractérisée par deux slogans : « Qui est comme Dieu » (Mi-cha-el) et « Tempérance et Travail ». C’est l’union de l’attitude contemplative vers Dieu et de l’attitude de la charité pastorale vis-à-vis des frères qui rend une telle vocation toujours actuelle.

En 2009, la Congrégation des Sœurs de St Michel Archange est devenue le 26e groupe de la Famille Salésienne.

 

 
 
 
 

Autres Fêtes du Jour


Vble Anna Kaworek Cofondatrice de la Congrégation de l'archange Saint Michel (✝ 1936)
Saint Anyse  évêque de Thessalonique (✝ v. 406)
Sainte Anysie Martyre à Thessalonique (✝ v. 305)
Saint Egwin  évêque de Worcester (✝ 717)
Saint Eugène Evêque de Milan (date ?)
Bse Eugénie Ravasco fondatrice de l'Institut des Filles des Sacrés-Coeurs de Jésus et Marie (✝ 1900)
Saint Félix Ier  Pape (26e) de 269 à 274 (✝ 274)
Saint Gédéon  martyr (✝ 1818)
Saint Germer  abbé de Flay (✝ v. 658)
Vénérable Giuseppe Carraro  évêque italien (✝ 1980)
Saint Hermès  exorciste et martyr (✝ v. 270)
Saint Jean Alcober  Dominicain espagnol (✝ 1748)
Bienheureux Jean-Marie Boccardo  Fondateur des Soeurs de Saint-Gaétan (✝ 1913)
Saint Jocundus  évêque d'Aoste (VIe siècle)
Bienheureuse Joséphine Butler  militante (✝ 1906)
Saint Laurent  moine sicilien (✝ v. 1162)
Saint Maël  saint du diocèse de Quimper et Léon (date ?)
Bienheureuse Marguerite Colonna  ermite clarisse (✝ 1284)
Saint Perpet  Evêque de Tours (✝ 494)
Saint Philétaire  (IVe siècle)
Saint Pierre d'Ambleteuse  Apôtre de l'Angleterre, 1er abbé de Cantorbéry (VIIe siècle)
Saint Rainier  évêque de l'Aquila (✝ 1077)
Bienheureux Raoul (✝ 1152)
Bienheureux Richard  (✝ 1266)
Bienheureux Sébastien  (✝ 1036)
Sainte Théodora  (VIIIe siècle)
Saint Timon  Un des sept premiers diacres (Ier siècle)

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article