Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Nigeria : enlèvement de l’évêque auxiliaire d'Owerri

com
Nigeria :
enlèvement de l’évêque auxiliaire d'Owerri

Dans la nuit de dimanche, des hommes armés ont enlevé Mgr Moses Chikwe dans l'État d'Imo, dans le sud-est du Nigeria. L’évêque titulaire du diocèse d'Owerri fait part de sa grande inquiétude à Vatican News.
Marie Duhamel et Giancarlo La Vella – Cité du Vatican

«Les fidèles nous appellent, ils prient à l’église ou dans leur foyer pour la libération de Mgr Moses Chikwe», affirme Mgr Victor Obinna, l’évêque d’Owerri. Ce dernier confirme donc l’enlèvement de l’évêque auxiliaire du diocèse par un groupe d’hommes armés dimanche soir, alors qu’il était en voiture avec son chauffeur, lui aussi pris en otage. «Cela montre la gravité de la situation actuellement dans le pays», explique Mgr Obinna.

L'Église souffre avec le peuple

Des centaines d’adolescents enlevés dans leur école au Nigeria 
13/12/2020
Des centaines d’adolescents enlevés dans leur école au Nigeria
02/12/2020
Le Pape François lance un appel suite au massacre de paysans au Nigéria

Le prélat dit n’être pas surpris par ce double rapt, pourtant le premier enlèvement dont il est témoin dans le diocèse. Par le passé, il est arrivé que des membres de l’Église soient victimes de la criminalité, se faisant par exemple dérober sur la route. «Les évêques, prêtres , religieux et religieuses, nous ne bénéficions pas de la sécurité de la police ou de l’armée quand nous nous déplaçons », explique-t-il, «l’Église fait partie du peuple et vit avec lui ses souffrances. Nous ne sommes pas loin des gens».

Mgr Obinna a appelé le gouverneur de l’État d’Imo qui a promis son aide. La police a activé deux équipes spéciales, l'équipe d'intervention rapide (QUIT) et l'Unité anti kidnapping (AKU) pour retrouver les captifs et arrêter leurs ravisseurs.

Aucune revendication
Jusqu'ici, il n'y a eu aucune annonce de libération, ni aucune «communication de la part des auteurs du rapt» affirme le père Zacharia Nyantiso Samjumi, Secrétaire général du Secrétariat catholique du Nigeria dans une note.

La voiture de l'évêque a été retrouvée en début de semaine dans les environs de la Cathédrale de Notre-Dame de l'Assomption à Owerri.

Cet enlèvement intervient deux semaines après un fait analogue, rapporte l’agence Fides, le père Valentin Oluchukwu Ezeagu, enlevé dans ce même État le 15 décembre dernier par des hommes armés alors qu'il se rendait aux obsèques de son père. Le prêtre avait été libéré dès le lendemain de son rapt.

La violence n'est pas seulement  motivée par la religion au Nigeria

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article