Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Australotitan, le plus grand dinosaure jamais exhumé en Australie

com

Australotitan, le plus grand dinosaure

jamais exhumé en Australie

Dans une étude, des scientifiques décrivent une nouvelle espèce de sauropode gigantesque. Nommé Australotitan cooperensis, le dinosaure de 30 mètres de long serait le plus grand jamais identifié en Australie.

Un dinosaure aussi long qu'un terrain de basket et aussi haut qu'un bus londonien. C'est un véritable titan que des scientifiques ont mis en évidence en Australie. Dans une étude publiée par la revue PeerJ, une équipe vient en effet d'annoncer avoir découvert une nouvelle espèce de sauropode. Et quelle espèce.

D'après l'analyse de ses fossiles, l'animal pouvait atteindre une hauteur de 5 à 6,5 mètres pour une longueur de 25 à 30 mètres. Des mensurations colossales qui le classent directement parmi les plus grands dinosaures jamais identifiés et lui permettent de prétendre au titre du plus grand dinosaure révélé en Australie.

Plus de dix années de recherches

L'espèce appartient à la famille des titanosaures qui réunit déjà plusieurs des créatures les plus imposantes connues mais inaugure un nouveau genre. Elle a été nommée Australotitan cooperensis en référence à l'endroit où son squelette est apparu : dans la région de Cooper Creek au sud-ouest du Queensland.

Voici Australotitan cooperensis, le plus grand dinosaure connu en Australie et l'un des plus grands dinosaures au monde. © Eromanga Natural History Museum

C'est en 2007 que les fossiles ont été trouvés pour la première fois près d'Eromanga. Mais il a fallu plus de dix années de recherches pour en savoir plus sur son propriétaire, reconstruire le squelette et le comparer à celui d'autres sauropodes déjà identifiés en Australie et ailleurs.

"Pour être sûrs qu'Australotitan était une espèce différente, nous avons dû comparer ses ossements à ceux d'autres espèces du Queensland et du monde. Ce fut une tâche laborieuse et très longue", a précisé Scott Hocknull, paléontologue du Queensland Museum et premier auteur du rapport dans un communiqué.

Si la tâche s'est révélée aussi ardue, c'est que les os étudiés sont énormes, très lourds, fragiles et sont gardés dans différentes institutions parfois éloignées de centaines voire milliers de kilomètres. Afin de mener leur étude, le Dr. Hocknull et ses collègues ont ainsi décidé de faire à la technologie numérique.

Des tonnes d'os dans un ordinateur portable

Ils ont scanné en trois dimensions tous les fossiles d'Australotitan afin de les comparer à ceux de ses cousins proches. "Les scanners en 3D que nous avons créés m'ont permis de transporter des milliers de kilos d'os de dinosaures dans un ordinateur portable de 7 kg", s'est réjoui le paléontologue.

Le Dr. Scott Hocknull et Robyn Mackenzie aux côtés de l'humérus d'Australotitan et d'une reconstruction 3D de l'os.  © Rochelle Lawrence

Les analyses ont indiqué que la créature géante était étroitement apparentée à trois autres sauropodes australiens ayant vécu durant le Crétacé, il y a entre 92 et 96 millions d'années : Diamantinasaurus matildaeWintonotitan wattsi et Savannasaurus elliottorum.

"Il semble que les grands dinosaures australiens faisaient tous partie d'une grande et heureuse famille", a plaisanté le Dr. Hocknull. Mais avec sa taille gigantesque et une masse estimée à entre 50 et 70 tonnes, c'est Australotitan qui décrocherait le titre de plus grand de la famille.

Cette nouvelle découverte confirme la présence d'immenses sauropodes à cette période du Crétacé durant laquelle l'Australie faisait encore partie du supercontinent Gondwana. Le tableau de la faune de l'époque est toutefois loin d'être complet.

Des prédateurs qui restent à trouver

Les scientifiques pensent que d'autres créatures aussi imposantes restent à découvrir. "Dans d'autres régions du monde où nous avons trouvé ces énormes dinosaures herbivores, nous avons aussi trouvé d'immenses dinosaures théropodes qui les chassaient", a souligné le Dr. Hocknull au Sydney Morning Herald.

Quelques espèces de théropodes ont déjà été exhumées de la région de Winton mais avec une longueur de cinq à six mètres, elles n'auraient pas constitué une grande menace pour l'Australotitan. "Ce qui suggère qu'il y a quelque part un très grand dinosaure prédateur. Nous ne l'avons juste pas encore trouvé", a-t-il affirmé.

Le site de découverte du nouveau titanosaure près d'Eromanga dans le sud-ouest du Queensland. Depuis l'apparition des os en 2007, des fouilles participatives ont été régulièrement menées par les paléontologues. © Queensland Museum, Eromanga Natural History Museum

A. cooperensis représente la première trouvaille réalisée dans cette région du sud-ouest du Queensland. En poursuivant les fouilles à travers l'Etat, les paléontologues espèrent donc bien exhumer de nouveaux trésors pour éclairer le passé de cette partie de l'île-continent.

"L'Australie est l'une des dernières frontières pour la découverte de dinosaures et le Queensland s'impose rapidement comme la paléo-capitale de la nation - il y a encore plein de choses à y découvrir", a assuré dans le communiqué le Dr. Jim Thompson, directeur général du Queensland Museum Network.

Une reconstruction en taille réelle de l'Australotitan ainsi que ses fossiles sont exposés dans une aile spéciale de l'Eromanga Natural History Museum fondé par une équipe du Queensland Museum et des paléontologues locaux.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article