Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Bonne aux Médard et aux très Saintes âmes du jour

com

Saint Médard de Noyon


évêque (✝ 560)

Disciple de saint Remi, il devint évêque de Vermand, près de Saint-Quentin. Son siège épiscopal ayant été détruit par les invasions barbares, il le transféra à Noyon. En 531, il accueille la reine sainte Radegonde qu'il consacre à Dieu. Il évangélisa la Flandre. Médard de NoyonTous les traits qu'on rapporte à son sujet sont des actes de bonté. Il donnait de larges aumônes à tous les indigents, y compris les paresseux. Il ne se décida jamais à punir les chapardeurs qui venaient voler le miel de ses ruches, les œufs de ses poules et les fruits de son verger.
En France, plus de 33 localités se rangent sous sa protection.
Saint Médard est né vers 456 à Salency en Vermandois d'une famille franque de Picardie. Il étudie à Vermand et à Tournai. Remarqué par Alomer, l'évêque de Vermand, ce dernier l'élève au sacerdoce en 489.
Médard devient évêque de Noyon en 530. C'est dans cette ville qu'il accueille la reine Sainte Radegonde et la consacre à Dieu dans des vœux perpétuels. (Diocèse de Beauvais)

Illustration: Statue picarde du XVIe siècle
Saint Médard manifeste une grande compassion pour les plus démunis dès sa plus tendre enfance. On raconte qu'il donna un jour ses habits neufs à un mendiant aveugle presque nu et que lorsqu'on lui demanda ce qu'il avait fait de ses habits, il répondit qu'il avait été touché par la misère de ce pauvre homme et n'avait pu s'empêcher de lui donner ses habits... (diocèse de Soissons, Laon et Saint-Quentin)
La commune de Saint-Mard-de-Vaux 71640, fait partie de la paroisse Saint-Symphorien-en-Côte-Chalonnaise. 'Mard' est la contraction de 'Médard', évêque de Noyon du VIe siècle.
L’église de Saint-Mard-de-Vaux a pour patron Saint Médard. La contraction du nom de Saint Médard en Saint Mard trouve son origine dans un procès verbal de la visite de l’église que fit, en 1744, Monseigneur François de Madot, évêque de Chalon.
Près de Soissons, en 564, saint Médard, évêque du Vermandois. Quand la cité de Saint-Quentin fut ruinée, il transféra son siège dans la ville fortifiée de Noyon, d'où il mit tout son soin à détourner le peuple des superstitions païennes pour le tourner vers la doctrine du Christ.

Martyrologe romain

 

Patron(ne):
Agriculteurs
Brasseurs
Saint Thaumaturge
invoqué pour avoir du beau temps ou de la pluie
Dictons
S'il pleut pour la Saint Médard, il pleut quarante jours plus tard sauf si Saint Barnabé lui coupe l'herbe sous le pied.

Saint Jacques Berthieu
 

Missionnaire s.j. et martyr
(1838-1896)

Jacques Berthieu naît le 27 novembre 1838 à Montlogis (Cantal, France). Il entre, à l’âge de 15 ans, au petit séminaire de Pléaux et rejoint, en octobre 1859, le grand séminaire de Saint-Flour où il est ordonné prêtre le 21 mai 1863.

Les neuf années durant lesquelles il a été vicaire à la paroisse de Roannes-Saint-Mary ont mûri en lui la vocation religieuse et missionnaire : il entre, en 1873, dans la Compagnie de Jésus.

Le 26 septembre 1875, il s’embarque à Marseille pour la mission à Madagascar. Dans les divers lieux qu’il a parcourus jusqu’à son arrivée en 1891 à Andrainarivo, il se mit au service de ceux qui souffrent, les réconfortant, leur enseignant le catéchisme et célébrant les sacrements. Son amour sacerdotal était tel que ceux qui l’approchaient en étaient profondément touchés : son détachement à l’égard de tout et la pauvreté dans laquelle il vivait ; son zèle et sa promptitude à accourir auprès des mourants et des besogneux ; surtout, l’ardente foi avec laquelle il parlait de la vie éternelle, suscitait l’admiration. 

Il est resté avec ses malgaches, même lorsque les circonstances devenaient de plus en plus menaçantes.

En juin 1896, le village fut envahi par les rebelles, qui capturèrent le Père Berthieu. Près d’Ambiatibe, leur chef fit avancer six hommes armés de fusil. Voyant cela, le père se mit à genoux et fit le signe de la croix. L’un des chefs lui dit : “renonce à ta stupide religion ; ne trompe plus les gens ; nous te prendrons pour faire de toi un chef et un conseiller parmi nous”. « Je ne peux absolument pas consentir à cela, mon fils ; je préfère mourir. »

Deux hommes tirèrent, mais manquèrent leur cible. Un autre coup de fusil atteignit le père dans le dos, mais sans le tuer. Alors le capitaine s’approcha et lui tira un coup à la nuque qui le tua : c’était le 8 juin 1896.

Jacques Berthieu fut élevé à l’honneur des autels le 17 octobre 1965, par St Paul VI (Giovanni Battista Montini, 1963-1978), pendant le Concile Vatican II, et canonisé le 21 octobre 2012, par le pape Benoît XVI (Joseph Aloisius Ratzinger, 2005-2013), à l'occasion de la journée mondiale des missions.

Bx Nicolas de Gesturi
 
Religieux o.f.m. cap.
(1882-1958)
Nicolas, au siècle Giovanni Angelo Salvatore Medda, naît à Gesturi (province de Cagliari, Italie) le 5 août 1882, dans une famille pauvre et très religieuse. Dès son plus jeune âge, alors qu'il était resté orphelin, il manifesta sa vocation religieuse, mais sa pauvreté l'empêcha de suivre immédiatement son appel.
Après une maladie, en 1911, il entra comme tertiaire oblat dans le couvent capucin Saint-Antoine à Cagliari. Le 30 octobre 1913, il prit l'habit sous le nom de Frère Nicolas. Le 16 février 1919, il prononça ses vœux définitifs.
Il passa ses premières années de vie religieuse dans divers couvents, puis il fut transféré à Cagliari où il resta trente-quatre ans, remplissant la fonction d'aumônier. De très nombreuses personnes allaient le trouver, se confiaient à lui, lui demandaient des conseils et des prières. C'est ainsi que naquit l'habitude de l'appeler auprès des malades, chez eux comme à l'hôpital. Des guérisons extraordinaires suivirent, qui montraient la main de Dieu à travers cet humble frère.
Sa réputation de sainteté et son pouvoir thaumaturgique se répandirent rapidement. Son comportement reflétait la présence de Dieu et une union constante avec le Seigneur et sa vie constitua pour tous un appel à la conversion, à l'amour et au service du Seigneur et de ses frères.
Il meurt le 8 juin 1958, à l'âge de 76 ans.
Nicola de Gesturi  a été béatifié le 3 octobre 1999 par saint Jean-Paul II (Karol Józef Wojtyła, 1978-2005).

Autres Fêtes du Jour


Vble Anne de Xainctonge fondatrice de la Cgnie de Sainte-Ursule (✝ 1621)
Vble Antonietta Giugliano fondatrice des petites servantes du Christ-Roi (✝ 1960)
Sainte Calliope (IIIe siècle)
Saint Cloud 32e évêque de Metz (✝ v. 660)
Sainte Eustadiole (VIIe siècle)
Saint Fo
rtunat évêque de Fano en Italie (VIe siècle)
Sainte Genesia vénérée dans le Piémont (Ve siècle)
Saint Godard Evêque de Rouen (VIe siècle)
Saint Guillaume archevêque d'York (✝ 1154)
Saints Héracle II et Paul évêques de Sens (VIe siècle)
Bx István Sándor religieux salésien hongrois martyr (✝ 1953)
Saint Jacques Berthieu Jésuite martyr à Madagascar (✝ 1896)
Bx John Davy Chartreux anglais, martyrisé à Londres (✝ 1537)
Vble Joseph Vithayathil cofondateur de la congrégation de la Sainte Famille en Inde (✝ 1964)
Bienheureuse Maria Droste religieuse à Porto au Portugal (✝ 1899)
Ste Marie-Thérèse Chiramel Mankidiyan fondatrice des religieuses de la Sainte Famille en Inde (✝ 1926)
Saint Maximin évêque d'Aix (Ier siècle)
Bienheureux Nicolas de Gesturi prêtre capucin (✝ 1958)
Sainte Syre diocèse de Troyes
(IIIe siècle)
Saint Théodore de Rostov Premier évêque de Rostov (✝ 1024)
Saint Théophane (✝ 1588)
Saint Tiridate (✝ 317)
Sainte Trojécie sainte du Rouergue (Ve siècle?) (date ?)

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article