Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Bonne fête aux Nathalie et autres Fêtes du 27 juillet

com

Sainte Nathalie (+852)
 Fêté le 27 juillet

 

Nathalie fut martyrisé à cause de sa Foi. Si dure était alors la persécution musulmane à Cordoue que beaucoup de chrétiens devaient feindre de devenir musulmans s’ils voulaient garder la vie sauve. C’était ainsi pour Aurèle et sa femme Nathalie ainsi que pour leurs cousins Félix et sa femme Liliose. Or un jour, ils rencontrèrent un chrétien, juché sur un âne, le visage tourné vers la queue de la bête. Il avait été mis à nu et les deux bourreaux qui l’escortaient le fouettaient jusqu’au sang tandis qu’un crieur public dénonçait ses crimes religieux et que les passants le tournaient en ridicule. Aurèle et Nathalie, dès lors, cessèrent de feindre et pratiquèrent ouvertement leur foi. Nathalie et Liliose parurent dans les rues sans le voile que les femmes devaient porter sur leur visage selon les obligations musulmanes. Un moine quêteur, saint Georges, fut, comme eux, arrêté et tous cinq furent décapités.

Pourquoi feindre devant les hommes que nous sommes à Dieu ? Pourquoi leur cacher ce qui est notre force et notre joie ? Comment le découvriraient-ils si nous ne leur découvrions pas la vie qui est en nous et que nous voudrions voir vivre en eux ?

Saint Pantaléon
 

Médecin, martyr
(† v. 303)

Pantaléon vivait à Nicomédie. Son père était païen et sa mère chrétienne ; celle-ci mourut malheureusement bien trop tôt pour son enfant. Pantaléon, élevé dans la religion de Jésus-Christ, quoique non encore baptisé, subit l'influence de son père et finit par oublier les principes que sa mère lui avait inculqués dans son enfance.
Il s'attacha à l'étude de la médecine et y devint si célèbre, que l'empereur Maximien-Galère le choisit pour son médecin et voulut l'avoir à sa cour. Un prêtre chrétien, nommé Hermolaüs, résolut de ramener à la foi chrétienne un homme qui avait de si brillantes qualités ; il s'introduisit dans sa confiance et en vint à lui rappeler les vérités de la religion :
« À quoi, lui dit-il, vous serviront vos connaissances, si vous ignorez la science du salut ? »

Hermolaüs, voyant que ses paroles faisaient impression sur Pantaléon, le pressa davantage, et celui-ci lui déclara qu'il y penserait sérieusement. Ces heureuses dispositions s'affermirent par un miracle qu'il opéra en invoquant le nom de Jésus-Christ. Un jour qu'il se promenait dans la campagne, il rencontra un enfant mort, et, tout près de lui une vipère. Il ne douta point que l'enfant n'eût été la victime de ce reptile venimeux. Inspiré par la grâce, il s'adressa, plein de confiance, à Jésus-Christ, et dit : « Enfant, lève-toi, au nom de Jésus-Christ ! » Puis, se tournant vers la vipère : « Et toi, méchante bête, reçois le mal que tu as fait. » À l'instant l'enfant se relève vivant, et la vipère demeure inerte sur le sol. Pantaléon n'hésita plus à se faire baptiser.

Le salut de son père fut sa première pensée, et il employa tout pour y réussir, la raison, le sentiment, la piété filiale et surtout la prière ; il acheva sa conquête par un miracle. Un jour, un aveugle vint le trouver et lui dit : « J'ai depuis longtemps employé sans effet tous les remèdes ; on m'a dit que vous êtes très habile médecin ; pourriez-vous me secourir ? - Je vous guérirai, dit le médecin, si vous vous engagez à devenir chrétien. » L'aveugle promit avec joie et fut aussitôt guéri par l'invocation de Jésus-Christ. Son père, témoin de ce miracle, reçut le baptême avec l'aveugle guéri.

Pantaléon devint de plus en plus un apôtre de la foi ; à la mort de son père il vendit tous ses biens, les employa en bonnes œuvres et ne se réserva que le produit de l'exercice de sa profession. Des médecins jaloux le dénoncèrent comme chrétien à l'empereur. Pantaléon fut condamné à divers supplices et fut enfin décapité.

 

Autres Fêtes du Jour


Sainte Anthuse  moniale à Constantinople (✝ 811)
Vble Antonio Repiso Martínez de Orbe  fondateur de la Congrégation du Divin Pasteur au Mexique (✝ 1929)
Bienheureux Berthold de Rachez  premier abbé du monastère de Garsten (✝ 1142)
Saint Clément d'Ochrid  Apôtre des Bulgares (✝ 916)
Saint Désiré Evêque de Besançon (✝ 414)
Saint Ecclesius  évêque de Ravenne (✝ v. 532)
Saint Ethère évêque d'Auxerre (✝ 571)
Saint Galactoire évêque (VIe siècle)
Vble Guigues le Chartreux  5ème prieur de la Grande-Chartreuse (✝ 1136)
Bx Guillaume Davies  prêtre et martyr au Pays-de-Galles (✝ 1593)
Saint Hugues de Lincoln  martyr (✝ 1255)
Saint Joasaph de Moscou  (✝ 1555)
Les Sept Dormants d'Ephèse  martyrs (date ?)
Bienheureuse Lucie Bufalari  oblate de Saint-Augustin (✝ v. 1350)
Bse Maria della Passione Tarallo religieuse italienne de l'institut des Soeurs Crucifiées Adoratrices de l'Eucharistie (✝ 1912)
Bse Marie-Clémence de Jésus Crucifié  martyre ursuline polonaise morte dans le camp d'Auschwitz (✝ 1943)
Sainte Marie-Madeleine Martinengo  Capucine à Brescia (✝ 1736)
Bx martyrs de la guerre civile espagnole  prêtres et religieux martyrs de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Bienheureux Nevolone  ermite à Faenza (✝ 1280)
Saints Ours et Leubais  ermites et abbés en Touraine (VIe siècle)
Saint Pantaléon  martyr (✝ 303)
Bienheureux Raimond Palmerio  Laïc italien (✝ 1200)
Bienheureux Robert Sutton  prêtre et martyr en Angleterre (✝ 1588)
Saint Siméon Stylite l'Ancien  Ascète en Syrie (✝ 459)
Bx Teodoro Illera Del Olmo et 15 compagnons  martyrs de la guerre civile espagnole en 1936 et 1937 (XXe siècle)

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article