Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Les perles que Moïse leur apporte, c’est la Loi qui va leur permettre de vivre heureux, avec amour.

com

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 13,44-46.


En ce temps-là, Jésus disait aux foules :
« Le royaume des Cieux est comparable à un trésor caché dans un champ ; l’homme qui l’a découvert le cache de nouveau. Dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète ce champ.
Ou encore : Le royaume des Cieux est comparable à un négociant qui recherche des perles fines.
Ayant trouvé une perle de grande valeur, il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète la perle. »

 

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Le trésor et la perle précieuse


Méditation de l'Evangile du mercredi 28 juillet


C'est un trésor qui apporte la joie, au contraire des trésors humains, comme La Fontaine nous l'a appris dans le "Savetier et le Financier".

 

Pour nous faire saisir l'absolu du Royaume qui nous entraîne à une action radicale si nous le découvrons, Jésus nous livre ces deux images :

« Le Règne des Cieux est semblable à un trésor caché dans un champ : l'homme qui l'a trouvé, l'a caché. Et dans sa joie, il va et vend tout ce qu'il a et il achète ce champ-là.
Le Règne des Cieux est encore semblable à un homme marchand, cherchant de belles perles. Ayant trouvé une perle précieuse, il s'en alla, vendit tout ce qu'il avait l'acheta »

Dans les paraboles du trésor et de la perle précieuse, on retrouve le thème central de la pauvreté. Jésus nous enseigne la dépossession de tout ce qui empêchait d'acheter le champ au trésor ou la perle fine. Cette pauvreté nous fait découvrir la richesse de l'Amour de ce Dieu Père qui a osé nous créer, pour bien autre chose que pour les splendeurs et richesses de la Terre.

D'ailleurs, c'est un trésor qui apporte la joie, au contraire des trésors humains, comme le bonhomme La Fontaine nous l'a appris dans le "Savetier et le Financier".

Voilà pourquoi la religion que Jésus nous enseigne, et la vie qu'elle nous apporte, nous procurent une joie qui surpasse toutes les peines rencontrées pour s'approprier ce trésor ou cette perle. Mais il s'agit d'une joie discrète qui se contient. Elle a cependant une telle puissance, elle nous envahit si fort, cette joie de la découverte du Dieu Père, et celle de notre entrée dans la famille divine, que plus rien ne compte.

Les décisions radicales sont prises, sur le coup, pour nous emparer de cette vie.

Jésus nous enseigne aussi dans les paraboles du trésor et de la perle précieuse que notre liberté, une fois orientée vers Dieu dans un choix généreux, nous entraîne, à tout coup à la folie de l'abandon de tout le créé pour posséder la joie même de Dieu.

Pour Jésus, celui qui a orienté sa liberté vers Dieu et son Royaume n'en aura jamais fini de faire des trouvailles.

« Jésus leur dit : Avez-vous compris tout cela ? Ils lui disent OUI.

Il leur dit : C'est ainsi que tout scribe initié à la doctrine du Règne des Cieux est semblable à un homme maître de maison qui tire de son trésor des choses nouvelles et des choses anciennes ».

Père Gabriel

Saint Irénée de Lyon (v. 130-v. 208)
 

évêque, théologien et martyr

Contre les Hérésies, IV, 26 ; SC 100 (trad. A. Rousseau; Éd. du Cerf 1965, p. 711s rev.)


Le trésor caché dans le champ des Écritures


C'est le Christ qui était présent à tous ceux à qui, depuis le commencement, Dieu communiquait sa Parole, son Verbe. Et si quelqu'un lit l'Écriture dans cette perspective, il y trouvera une expression concernant le Christ, et une préfiguration de l'appel nouveau. Car c'est lui, « le trésor caché dans le champ », c'est à dire dans le monde (Mt 13,38). Trésor caché dans les Écritures, car il était signifié par des symboles et des paraboles, qui, humainement parlant, ne pouvaient pas être comprises avant l'accomplissement des prophéties, c'est-à-dire avant la venue du Seigneur. C'est pourquoi il a été dit au prophète Daniel : « Cache ces paroles et scelle ce livre jusqu'au temps de l'accomplissement » (12,4). (...) Jérémie aussi dit : « Aux derniers jours, ils comprendront ces choses » (23,20). (...)

            Lue par les chrétiens, la Loi est un trésor caché autrefois dans un champ, mais que la croix du Christ révèle et explique (...) : elle manifeste la sagesse de Dieu, elle fait connaître ses desseins en vue du salut de l'homme, elle préfigure le Royaume du Christ, elle annonce par avance la Bonne Nouvelle de l'héritage de la Jérusalem sainte, elle prédit que l'homme qui aime Dieu progressera jusqu'à le voir et entendre sa parole, et qu'il sera glorifié par cette parole. (...)

            C'est de cette manière que le Seigneur a expliqué les Écritures à ses disciples après sa résurrection, leur prouvant par elles « qu'il fallait que le Christ souffrît et entrât dans sa gloire » (Lc 24,26). Si donc quelqu'un lit les Écritures de cette manière, il sera un disciple parfait, « pareil au maître de maison qui tire de son trésor des choses nouvelles et des choses anciennes » (Mt 13,52).

Réflexion personnelle
 

Moïse descend e la montagne les deux tables dans les mains, elles sont le Témoignage, il ne savait pas que son visage rayonnait de lumière. Il leur transmet tous les ordres que le Seigneur lui a donnés sur la montagne du Sinaï. Ce sont les Paroles lumineuses que le Seigneur à donné à Moïse. Ce sont les premières perles de la Parole de Notre Père. Mais comme tous ce qui est précieux, il y a des jalousies car ce qui est précieux pour le peuple dépravé, c’est ce que le Seigneur interdit. Les perles que Moïse leur apporte, c’est la Loi qui va leur permettre de vivre heureux, avec amour. Pas cet amour de débauche mais celui qui apporte la paix, le respect de tous tant familiale que pour les biens financier. La richesse qu’il donne ce n’est pas l’or de pièces sonnantes, de l’amour respectueux des biens et des autres. C’est le pouvoir de bien vivre ensemble. Matthieu compare le royaume des Cieux à un trésor caché dans un champ ! Et ceci est toujours d’actualité. Qui nous parlent du royaume de Dieu ? Ce sont les apôtres, les prophètes, les religieux, nos frères et sœurs, nos parents ceci depuis Moïse.
De nos jours qui sont les négociants, nous parlant du royaume de Dieu ? Ce sont aussi les apôtres, les prophètes, les religieux, nos frères et sœurs, nos parents. Beaucoup de soi-disant apôtres et prophètes prospèrent pour s’enrichir n’ont pas des bienfaits de la Paroles, mais des mondanités, de luxueuses aux lumières artificielles brillantes de tous les feux, pour éblouir les âmes d’amours simples. Des religieux qui ont pris l’habit pour ne pas être au chômage ni SDF, et de se défroquer dans l’ombre, entraînant les vrais enfants de Dieu dans la pénombre.
Pourtant la recherche des perles fines a une valeur inestimable. Notre Seigneur, comme notre Père ne voient que celles-ci. Celui qui trouve la Perle de la Foi, vend, jette aux ordures tout son passé, pour se racheter et acquérir cette perle qui nous ouvre la route de la Vie Eternelle près du Seigneur Jésus. Chacun a sa mission, a son chemin mais tous mènent à la Porte étroite du Paradis.
Emounawh


 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article