Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

PAROLES DU SAINT PÈRE Le joug que portent les pauvres et les opprimés est le même que celui qu'Il a porté avant eux: c'est pourquoi il est léger. Il a porté sur ses épaules les peines et les péchés de toute l'humanité. Pour le disciple, donc, recevoir le joug de Jésus signifie recevoir sa révélation et l'accueillir: en lui, la miséricorde de Dieu a pris sur elle la pauvreté de l'humanité, donnant

LECTURES DE LA MESSE
PREMIÈRE LECTURE
« Celui qui m’a envoyé vers vous, c’est : JE-SUIS » (Ex 3, 13-20)

Lecture du livre de l’Exode

En ces jours-là,
Moïse avait entendu la voix du Seigneur
depuis le buisson.
    Il répondit à Dieu :
« J’irai donc trouver les fils d’Israël, et je leur dirai :
“Le Dieu de vos pères m’a envoyé vers vous.”
Ils vont me demander quel est son nom ;
que leur répondrai-je ? »
    Dieu dit à Moïse :
« Je suis qui je suis.
Tu parleras ainsi aux fils d’Israël :
“Celui qui m’a envoyé vers vous, c’est : JE-SUIS.” »
    Dieu dit encore à Moïse :
« Tu parleras ainsi aux fils d’Israël :
“Celui qui m’a envoyé vers vous,
c’est LE SEIGNEUR,
le Dieu de vos pères,
le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob.”
C’est là mon nom pour toujours,
c’est par lui que vous ferez mémoire de moi, d’âge en d’âge.
    Va, rassemble les anciens d’Israël. Tu leur diras :
“Le Seigneur, le Dieu de vos pères,
le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob,
m’est apparu.
Il m’a dit :
Je vous ai visités et ainsi j’ai vu
comment on vous traite en Égypte.
    J’ai dit : Je vous ferai monter
de la misère qui vous accable en Égypte
vers le pays du Cananéen, du Hittite,
de l’Amorite, du Perizzite, du Hivvite et du Jébuséen,
le pays ruisselant de lait et de miel.”
    Ils écouteront ta voix ;
alors tu iras, avec les anciens d’Israël,
auprès du roi d’Égypte, et vous lui direz :
“Le Seigneur, le Dieu des Hébreux,
est venu nous trouver.
Et maintenant, laisse-nous aller
dans le désert, à trois jours de marche,
pour y offrir un sacrifice au Seigneur notre Dieu.”
    Or, je sais, moi, que le roi d’Égypte ne vous laissera pas partir
s’il n’y est pas forcé.
    Aussi j’étendrai la main,
je frapperai l’Égypte par toutes sortes de prodiges
que j’accomplirai au milieu d’elle.
Après cela, il vous permettra de partir. »

            – Parole du Seigneur.

 

PSAUME
(Ps 104 (105), 1.5, 8-9, 24-25, 26-27)

R/ Le Seigneur s’est toujours souvenu de son alliance.      
ou    
Alléluia !  
 (Ps 104, 8a)

Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom,
annoncez parmi les peuples ses hauts faits ;
souvenez-vous des merveilles qu’il a faites,
de ses prodiges, des jugements qu’il prononça,

Il s’est toujours souvenu de son alliance,
parole édictée pour mille générations :
promesse faite à Abraham,
garantie par serment à Isaac.

Dieu rend son peuple nombreux
et plus puissant que tous ses adversaires ;
ceux-là, il les fait se raviser,
haïr son peuple et tromper ses serviteurs.

Mais il envoie son serviteur, Moïse,
avec un homme de son choix, Aaron,
pour annoncer des signes prodigieux,
des miracles au pays de Cham.

ÉVANGILE
« Je suis doux et humble de cœur » (Mt 11, 28-30)

Alléluia. Alléluia.
Venez à moi, vous tous qui peinez                                                          
sous le poids du fardeau, dit le Seigneur,
et moi, je vous procurerai le repos.
Alléluia. (Mt 11, 28)

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit :
    « Venez à moi,
vous tous qui peinez sous le poids du fardeau,
et moi, je vous procurerai le repos.
    Prenez sur vous mon joug,
devenez mes disciples,
car je suis doux et humble de cœur,
et vous trouverez le repos pour votre âme.
    Oui, mon joug est facile à porter,
et mon fardeau, léger. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

PAROLES DU SAINT PÈRE


Le joug que portent les pauvres et les opprimés est le même que celui qu'Il a porté avant eux:
c'est pourquoi il est léger.

Il a porté sur ses épaules les peines et les péchés de toute l'humanité.

Pour le disciple, donc, recevoir le joug de Jésus signifie recevoir sa révélation et l'accueillir:
en lui, la miséricorde de Dieu a pris sur elle la pauvreté de l'humanité, donnant ainsi à tous la possibilité du saluts.

Mais pourquoi Jésus est-il capable de dire ces choses?
Parce qu'Il s'est fait tout à tous, proche de tous, jusqu'aux plus pauvres! (Audience générale du 14 septembre 2016)

PAROLES DU SAINT PÈRE

Le joug que portent les pauvres et les opprimés est le même que celui qu'Il a porté avant eux: c'est pourquoi il est léger. Il a porté sur ses épaules les peines et les péchés de toute l'humanité. Pour le disciple, donc, recevoir le joug de Jésus signifie recevoir sa révélation et l'accueillir: en lui, la miséricorde de Dieu a pris sur elle la pauvreté de l'humanité, donnant ainsi à tous la possibilité du salut. Mais pourquoi Jésus est-il capable de dire ces choses? Parce qu'Il s'est fait tout à tous, proche de tous, jusqu'aux plus pauvres! (Audience générale du 14 septembre 2016)

Il s'est toujours souvenu de son alliance

Matthieu 11:28-30

En ce temps-là, Jésus prit la parole : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. »

PSAUME 104

01 Rendez grâce au Seigneur, proclamez son nom, annoncez parmi les peuples ses hauts faits ; 02 chantez et jouez pour lui, redites sans fin ses merveilles ; 03 glorifiez-vous de son nom très saint : joie pour les coeurs qui cherchent Dieu ! 04 Cherchez le Seigneur et sa puissance, recherchez sans trêve sa face ; 05 souvenez-vous des merveilles qu'il a faites, de ses prodiges, des jugements qu'il prononça, 06 vous, la race d'Abraham son serviteur, les fils de Jacob, qu'il a choisis. 07 Le Seigneur, c'est lui notre Dieu : ses jugements font loi pour l'univers. 08 Il s'est toujours souvenu de son alliance, parole édictée pour mille générations : 09 promesse faite à Abraham, garantie par serment à Isaac,

Réflexion

Venez à moi, et je vous soulagerai !  Cette Parole à traverser les siècles, et combien elle est prometteuse. Et pourtant cela nous parait loin de la réalité. C’est parce que nous avons beaucoup de chemin à faire. Notre chemin dans ce monde : est très souvent amer. Nous croyons trouver le nirvana dans les technologies modernes, car elles améliore notre vie en apparence. Cependant l’homme étant avide veux encore plus. Ces lumières factices illuminent et aussi nous éblouissent, nous empêchant de voir et d’entendre la Parole du Seigneur. Notre vie est un fardeau dur à vivre, parce que nous n’entendons pas la Parole de Jésus. Il ne nous dit pas de laisser les découvertes permettant d’améliorer notre quotidien, il nous dit : en suivant sa Parole nous trouverons l’équilibre nécessaire, en s’appuyant sur la loi de Dieu le Père qui est amour, respect, confiance en sa Loi.

C’est pourquoi il nous dit : venez à moi vous tous qui ployez sous votre fardeau, goûtez et voyez maintenant le mien. car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger. Vous avez porté les fardeaux pesants du monde, et vous avez senti combien ils sont lourds. Il nous dit également : Je ne ferai pas de vous ces riches qui ont besoin de beaucoup de choses, mais des riches véritables qui n'ont besoin de rien ; car le riche n'est pas celui qui possède beaucoup, mais celui à qui rien ne manque. si nous cherchons à rassasier notre cupidité, nous serons toujours affamés. Les amis du monde n’ont qu'un temps, découvrons ensemble le monde éternel. Hier notre expérience de notre monde, Jésus nous appelle à découvrir le sien: venez essayer ma pauvreté. Votre richesse est une richesse ; ma pauvreté est la richesse. Ce n'est pas une grande chose la richesse cupide, mais la vrai richesse est admirable et grande, elle s’identifie dans la simplicité et l’humilité c’est la vrai grandeur.

C’est à ce moment de conscience que nous commençons à craindre nos offenses envers notre Père. La crainte de se voir écarté à cause de nos péchés, et à cause d’eux de ne pas trouver notre chemin. Celui qui nous conduit dans la Jérusalem Céleste. Le cœur humain se convertit en « regardant vers Celui que nos péchés ont transpercé » Nos ancêtres l’ont crucifié. Nous, nous continuons, sur la ligné de nos ancêtres, et lui continue à nous aimer grâce à ces fidèles qui le console. car ceux-là malgré leurs petitesses, lui font confiance à cause de sa promesse : Il s'est toujours souvenu de son alliance, parole édictée pour mille générations : promesse faite à Abraham, garantie par serment à Isaac

Emounawh

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article