Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Bonne fête aux Laurent et aux autres Saintes Âmes du 10 août

com

Saint Laurent

(+258)
 Fêté le 10 août


Diacre de l’Eglise de Rome, auprès du pape saint Sixte II, il a pour fonction d’être le gardien des biens de l’Eglise. Lorsqu’en 257, l’empereur Valérien prend un édit de persécution interdisant le culte chrétien, même dans les cimetières, il est arrêté en même temps que le pape et les autres diacres. Ils sont immédiatement mis à mort, mais lui est épargné dans l’espoir qu’il va livrer les trésors de l’Eglise. Voyant le pape marcher à la mort, Laurent pleure. Est-il donc indigne de donner sa vie pour le Christ ? Saint Sixte le rassure, il ne tardera pas à le suivre. Sommé de livrer les trésors, il rassemble les pauvres, les infirmes, les boiteux, les aveugles : “Voilà les trésors de l’Eglise.” Il est condamné à être brûlé vif sur le gril. Il a encore le sens de l’humour et un courage extraordinaire : “C’est bien grillé de ce côté, tu peux retourner”, dira-t-il au bourreau. Il fut l’un des martyrs les plus célèbres de la chrétienté. Au Moyen Age, avec saint Pierre et saint Paul, il était le patron de la Ville éternelle où 34 églises s’élevaient en son honneur. 84 communes françaises portent son nom.

Par son intercession, faites qu’incendiés de l’Esprit Saint, nous surmontions les flammes des passions et soyons consumés par le vrai feu de sainteté.

(Liturgie de Tolède pour la fête de saint Laurent)

Laurent fut l'un des plus illustres martyrs de l'Église. Ses vertus, son mérite, lui gagnèrent l'affection du Pape Sixte II, qui le choisit comme son premier diacre.
L'an 258, le Pape fut arrêté et condamné à mort. Comme on le conduisait au supplice, Laurent, son diacre, le suivait en pleurant : « Où allez-vous, mon père, disait-il, sans votre fils ? Où allez-vous, saint Pontife, sans votre diacre ? Jamais vous n'offriez le sacrifice sans que je vous servisse à l'autel. En quoi ai-je eu le malheur de vous déplaire ? » Le saint Pape, ému, lui dit : « Je ne vous abandonne point, mon fils ; une épreuve plus pénible et une victoire plus glorieuse vous sont réservées ; vous me suivrez dans trois jours. » Puis il lui ordonna de distribuer aux pauvres tous les trésors de l'Église, pour les soustraire aux persécuteurs : mission que Laurent accomplit avec joie.

Le préfet de Rome, à cette nouvelle, fit venir Laurent et lui demanda où étaient tous les trésors dont il avait la garde, car l'empereur en avait besoin pour l'entretien de ses troupes : « J'avoue, lui répondit le diacre, que notre Église est riche et que l'empereur n'a point de trésors aussi précieux qu'elle ; je vous en ferai voir une bonne partie, donnez-moi seulement un peu de temps pour tout disposer. » Le préfet accorda trois jours de délai.

Pendant ce temps, Laurent parcourut toute la ville pour chercher les pauvres nourris aux dépens de l'Église ; le troisième jour, il les réunit et les montra au préfet, en lui disant : « Voilà les trésors que je vous ai promis. J'y ajoute les perles et les pierres précieuses, ces vierges et ces veuves consacrées à Dieu ; l'Église n'a point d'autres richesses. “Comment oses-tu me jouer, malheureux ? dit le préfet ; est-ce ainsi que tu outrages en moi le pouvoir impérial ?” » Puis il le fit déchirer à coups de fouets.

Laurent, après ce supplice, fut conduit en prison, où il guérit un aveugle et convertit l'officier de ses gardes, nommé Hippolyte. Rappelé au tribunal, il fut étendu sur un chevalet et torturé cruellement ; c'est alors qu'un soldat de la garde, nommé Romain, vit un Ange essuyer le sang et la sueur du martyr : « Vos tourments, dit Laurent au juge, sont pour moi une source de délices. » Laurent fut ensuite rôti à petit feu sur un gril de fer, et quand il eut un côté tout brûlé : « Je suis assez rôti de ce côté, dit-il au juge en souriant ; faites-moi rôtir de l'autre. » Bientôt, les yeux au Ciel, il rendit l'âme.

Sainte Philomène

martyre

Elle est fêtée le 10 août, jour du transfert de ses reliques en 1805, ou le 11 août.
A-t-elle ou non existé? l'histoire de son culte est toute simple. A l'époque du saint Curé d'Ars, on inventoriait les catacombes romaines. Un jour, les archéologues trouvèrent une plaque portant l'insigne du martyre, une palme, et un nom en grec: "Philoména". On en conclut que cette tombe, ce "loculus" creusé dans la pierre avait reçu le corps d'une martyre, sans aucun doute sainte, et donc sainte Philomène. On écrivit sa mort à la lumière des "Actes" qui racontent d'autres martyres. Et le culte se répandit. Le saint Curé d'Ars pria cette sainte revenue d'actualité.
Mais à quelque temps de là, on retrouva l'autre partie de la plaque et cela donnait "Philomena theou" - "Aimée de Dieu"...(*)Philomène, La petite sainte du Curé d'Ars (sanctuaire d'Ars)
Il y avait bien une martyre, mais ce n'était pas son nom. Comme bien d'autres, Barbara, Christian, René, Christophe... il restera un nom de situation: une barbare chrétienne, le chrétien, le rené au baptême, le porte-Christ par la grâce, "l'aimée de Dieu jusqu'à la mort"...  mais la martyre des catacombes a bien existé et puisqu'elle a exaucé le Curé d'Ars, pourquoi ne nous exaucerait-elle pas?
Autres liens:
- "La petite sainte du Curé d'Ars" (sanctuaire d'Ars)
- Santa Filomena di Roma (en italien)
- Mark Miravalle, S.T.D. "Statut ecclésial actuel de la dévotion à sainte Philomène":
...la dévotion populaire à Sainte Philomène, vierge et martyre, est actuellement bien vivante parmi le Peuple de Dieu; elle jouit d'un statut ecclésial positif et d'une vénération généreusement grandissante. La sagesse des Papes et des Saints du passé a reconnu que l'«histoire» de la puissante intercession surnaturelle de Philomène pour l'Église était plus importante que l'«histoire» de son existence terrestre. Telle est la manifestation des voies mystérieuses du dessein salvifique de Dieu...

Sainte Philomène, priez pour nous


Illustre vierge et martyre, bienheureuse Sainte Philomène, dont le nom et les miracles sont connus jusqu’aux extrémités du monde, soyez sensible à ma confiance en votre intercession, et au désir que j’ai de voir votre culte s’étendre dans tout l’univers. Glorieuse vierge et martyre, je me réjouis avec vous de la puissance que le Seigneur vous a donnée, pour la gloire de son nom et pour l’édification de son Église. J’aime à vous voir si pure, si généreuse, si fidèle à Jésus, si élevée dans la gloire.
Attirée par vos exemples à la pratique de la vertu, plein d’espoir à la vue des récompenses accordées à vos mérites, je veux fuir le péché, et accomplir tout ce que Dieu me commande. Aidez-moi, grande Sainte, à obtenir une pureté à jamais inviolable, une générosité qui ne se refuse pour l’amour de Dieu à aucun sacrifice, un dévouement sans bornes la foi catholique, et . . . (nommez la faveur spéciale que vous désirez). Ce Dieu si bon pour lequel vous avez donné votre sang et votre vie, ce Dieu qui m’a tant aimé, ne refusera rien à vos prières.
Ainsi soit-il.

Je vous salue, ô innocente Philomène qui, par l’amour de Jésus, avez conservé dans tout son éclat le lis de la virginité. Je vous salue, ô illustre Philomène, qui avez répandu si courageusement votre sang pour Jésus-Christ.
Je bénis le Seigneur pour toutes les grâces qu’Il vous a accordées pendant votre vie, et tout spécialement à l’heure de votre mort. Je Le loue et Le glorifie pour l’honneur et la puissance avec lesquels Il vous a couronnée, et je vous supplie d’obtenir pour moi auprès de Dieu les grâces que je demande par votre intercession.
Sainte Philomène, fille bien-aimée de Jésus et de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous.

Ainsi soit-il.

 

Autres Fêtes du Jour


Bienheureux Amadeu Menezes da Silva  franciscain (✝ 1482)
Bx Archange Piacentini de Calatafimi prêtre franciscain en Sicile (✝ 1460)
Bienheureux Augustin Ota  martyr japonais (✝ 1622)
Saint Besse  près d'Ivrée
Saint Blane  Évêque en Écosse (VIe siècle)
Bx Claude-Joseph, François et Lazare 
prêtres martyrs à Rochefort (✝ 1794)
Saint Dieudonné  Cordonnier à Rome (VIe siècle)
Saint Dinault  martyr (Ve siècle)
Bx François Drzewiezcki et Édouard Grzymala 
prêtres polonais gazés au camp de Dachau (✝ 1942)
Saint Herlé  saint diocésain breton (date ?)
Saint Héron le Philosophe  (IVe siècle)
Saint Hugues de Montaigu  Evêque d'Auxerre (✝ 1135)
Bx Joseph, Jean et Pierre  prêtres et religieux martyrs près de Valence lors de la guerre civile espagnole (✝ 1936)
Saint Malchus  Evêque-abbé de Lismore (XIIe siècle)
Saints martyrs d'Alexandrie  martyrs en Egypte (✝ 258)
Sainte Philomène  martyre
Sainte Plectrude  vénérée en Belgique (VIIIe siècle)
Saint Thiente  abbé martyr en Bavière avec six de ses moines. (✝ 955)

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article