Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Faites attention à la manière dont vous écoutez , Car rien n’est caché qui ne doive paraître au grand jour ;

com

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 8,16-18.

En ce temps-là, Jésus disait aux foules : « Personne, après avoir allumé une lampe, ne la couvre d’un vase ou ne la met sous le lit ; on la met sur le lampadaire pour que ceux qui entrent voient la lumière.
Car rien n’est caché qui ne doive paraître au grand jour ; rien n’est secret qui ne doive être connu et venir au grand jour.
Faites attention à la manière dont vous écoutez. Car à celui qui a, on donnera ; et à celui qui n’a pas, même ce qu’il croit avoir sera enlevé. »
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Sainte Teresa de Calcutta (1910-1997)
fondatrice des Sœurs Missionnaires de la Charité

No Greater Love, ch. 1
« Faites attention à la manière dont vous écoutez »


Écoute en silence, parce que si ton cœur est rempli d'autres choses, tu ne peux pas y entendre la voix de Dieu. Mais dès lors que tu te mets à l'écoute de la voix de Dieu dans un cœur pacifié, ton cœur se remplit de Dieu. Cela demandera beaucoup de sacrifices, mais si vraiment nous avons le désir de prier, si nous voulons prier, il faut accepter de faire ce pas maintenant. Il ne s'agit là que des premiers pas vers la prière, mais sans ce premier pas fait avec détermination, jamais nous n'atteindrons l'étape ultime, la présence de Dieu.

            Voilà ce qu'il faut apprendre dès le début : écouter la voix de Dieu dans notre cœur ; alors, dans le silence du cœur, Dieu se met à parler. Puis, de la plénitude de notre cœur, monte ce que notre bouche dira. Voilà le lien. Dans le silence du cœur, Dieu parle et il faut l'écouter. Puis, de la plénitude de ton cœur, parce qu'il se retrouvera rempli de Dieu, rempli d'amour, rempli de compassion, rempli de foi, ta bouche parlera.

            Souviens-toi, avant de parler, qu'il faut écouter, et alors seulement, du fond d'un cœur épanoui, tu pourras parler et Dieu écoutera

Méditation de l'Evangile

du lundi 20 septembre

La lampe sur le lampadaire

Vous avez la Vérité et vous la cacheriez sous le boisseau ? Jésus veut, au contraire, que nous soyons des âmes de lumière, des âmes conquérantes qui répandent autour d'elles cette lumière du Christ. C'est pour cela qu'Il a apporté le feu sur la terre.

Évangile de Jésus-Christ selon saint  Luc 8, 16-18

 

Jésus a le don de tirer ses images de la vie de chaque jour. Il sait choisir l'image suggestive, pleine d'humour et d'ironie.

“Est-ce que la lampe vient pour être mise sous le boisseau ou sous le lit ? N'est-ce pas pour être mise sur le lampadaire, afin que ceux qui entrent voient la lumière ?”

Vous avez la Vérité et vous la cacheriez sous le boisseau ? Jésus veut, au contraire, que nous soyons des âmes de lumière, des âmes conquérantes qui répandent autour d'elles cette lumière du Christ. C'est pour cela qu'Il a apporté le feu sur la terre.

Jésus nous demande d'agir et d'agir au grand jour, afin d'éclairer ceux qui nous entourent. Il aime les hommes d'action. Non qu'il faille se poser en fats et en orgueilleux, mais il nous faut rendre témoignage devant la masse païenne, et annoncer le Royaume.

“Car il n'y a rien de caché qui ne doive être manifesté et rien n'est demeuré secret que pour venir au grand jour”

Le disciple ne doit donc pas être un craintif ou un timide. S'il se doit d'être discret, il sait aussi agir et s'affirmer quand il en est besoin, se mettre en évidence. Dans une puissante image, Il nous invite donc à ne plus enfouir nos talents mais à les faire valoir pour que s'étende le Règne de Dieu.

Cette immense espérance du Royaume de Dieu n'est pas pour être tenue cachée. Il faut la crier au monde car ses ténèbres appellent la lumière. Nous portons l'Espérance aux autres, rien qu'en étant transparents à la lumière.

“Jésus disait à ses apôtres : Faites attention à ce que vous entendez ! La mesure dont vous vous servez servira aussi pour vous et vous aurez encore plus. ; car celui qui a recevra encore; mais celui qui n'a rien, se fera enlever même ce qu'il a.”

Cette phrase m'a longuement scandalisé. A première vue, il semblerait que Dieu prenne plaisir à retirer encore à celui qui n'a rien. Mais le sens de ce passage m'apparaît tout autre aujourd'hui :

Les richesses du Royaume sont les seules richesses valables. Il faut être fou pour les mépriser. Celui qui choisit le Royaume de Dieu recevra la Vie éternelle, non sans repentance. Mais celui qui choisit les richesses terrestres, le plaisir, l'argent, les honneurs, le pouvoir, ne s'attache qu'à de la pacotille. Au jugement : “même ce qu'il a lui sera enlevé”.

Il ne tenait en main que du néant, face aux richesses du Royaume. Il est bien évident que si notre liberté ne s'arrête qu'au créé matériel, l'or et l'argent, la puissance, le plaisir, nous ne retiendrons rien dans nos mains, car dans le royaume des cieux, cela ne représente rien, rien que du néant.

“Voyez donc comment vous écoutez..”.

“Si quelqu'un a des oreilles pour entendre, qu'il entende !” Faites attention à ce que vous entendez”

Jésus souligne ici ce que tant d'éducateurs soulignerons après Lui : L'Attention.

Père Gabriel

Homélies du Père Gilbert Adam

Car rien n’est caché qui ne doive paraître au grand jour ;

« Personne, après avoir allumé une lampe, ne la couvre d’un vase ou ne la met sous le lit ; on la met sur le lampadaire pour que ceux qui entrent voient la lumière. »

Une lampe allumée donne une lumière qui brille et qui s’accroît autour d’elle. Cette lampe, c’est Dieu qui l’a allumée et qui fait naître une flamme dans les yeux de celui qui la porte. Lorsque Dieu allume notre lampe, il fait de nous des lumières qui resplendissent. La grâce de Dieu éclaire notre cœur qui donne la lumière là où il se trouve. Le disciple de Jésus devient une lumière par l’action de la Parole de Dieu qui transforme sa propre lumière pour devenir ‘la lumière du monde.’ C’est par la vie et l’enseignement de Jésus que la Parole de Dieu nous est transmise. Nous laissons cette Parole vivre et s’implanter dans notre cœur pour être la lumière du monde. Jésus insiste sur l’importance de permettre à notre lampe de donner de la lumière. Le « monde » plane au-dessus de nous, tel un épais nuage, l’éclat de notre lumière peut en être affecté. Il faut que notre lampe brille malgré tout. Nous veillons que les soucis du monde n’envahissent pas l’action de Dieu, sa lumière et son amour en nous.

« Car rien n’est caché qui ne doive paraître au grand jour ; rien n’est secret qui ne doive être connu et venir au grand jour. »

Etre trop pris par les préoccupations matérielles de notre vie peut atténuer notre lumière. Nous risquons alors de négliger Dieu et son royaume sans nous en rendre compte. Il nous faut prendre garde à la manière dont nous écoutons. Rien de caché qui ne doive être découvert et rien de secret qui ne doive être connu et mis au jour en son temps. La lumière et la vérité de Dieu éclairent et révèlent notre réalité, il est impossible de cacher quoi que ce soi à Dieu. La Parole de Dieu est une source de grâce et de vie qui détermine notre action et la disposition de notre cœur qui entend la vérité. Nous apportons à Dieu ce que nous sommes pour accomplir son œuvre. Pour bâtir le Corps du Christ, le Temple de Dieu, nous nous recevons les uns des autres. Nous nous offrons comme des pierres de choix, des pierres vivantes pour bâtir l’œuvre de Dieu. Il nous faut croire que Dieu continue son œuvre. Un jour, la lumière de Dieu révélera tous les secrets du monde.

"Faites attention à la manière dont vous écoutez. Car à celui qui a, on donnera ; et à celui qui n’a pas, même ce qu’il croit avoir sera enlevé. » 

C’est nous qui déterminons la mesure avec laquelle nous voulons être considéré ! Nous ne pouvons pas dissocier la grâce divine de notre responsabilité humaine. Le don de Dieu doit être ravivé en nous. Celui qui a reçu un don et ne l’exploite pas est semblable à celui qui, après avoir allumé une lampe, la laisse s’éteindre ou la cache dans l’obscurité. L’acceptation de la vérité avec un cœur disposé à la pratiquer, est une condition essentielle pour recevoir davantage la vie de Dieu. Il fait tout le nécessaire pour notre développement et notre épanouissement. Il nous faut faire rayonner la lumière qu’il nous confie. Jésus prend la mesure dont nous nous servons pour écouter sa Parole et il la met en œuvre pour nous. ‘De la mesure dont vous mesurerez, vous serai mesuré.’ Dieu nous bénit en fonction de notre réceptivité à sa Parole. ‘Rallume le don de Dieu, la flamme que Dieu a allumée en toi,’ dit Paul à Timothée. Jésus nous propose de bâtir un monde meilleur en nous adressant au Dieu de la Paix. Toute l’humanité est convoquée pour bâtir un monde de Paix, édifier la nouvelle civilisation de l’Amour en demeurant dans l’amour de Dieu. Que nous soyons les artisans de la Paix !

  demandons à l’Esprit Saint la grâce d’être fidèles au Dieu vivant et à nos frères pour écouter en vérité.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article