Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Qu’elle avait mal, qu’elle souffrait, la tendre Mère, en contemplant son divin Fils tourmenté !

LECTURES DE LA MESSE

PREMIÈRE LECTURE
« Il est grand, le mystère de notre religion » (1 Tm 3, 14-16)
Lecture de la première lettre de saint Paul apôtre à Timothée

Bien-aimé, je t’écris avec l’espoir d’aller te voir bientôt.
    Mais au cas où je tarderais, je veux que tu saches comment il faut se comporter dans la maison de Dieu, c’est-à-dire la communauté, l’Église du Dieu vivant, elle qui est le pilier et le soutien de la vérité.

    Assurément, il est grand, le mystère de notre religion :
c’est le Christ, manifesté dans la chair, justifié dans l’Esprit, apparu aux anges, proclamé dans les nations, cru dans le monde, enlevé dans la gloire !

           – Parole du Seigneur.

PSAUME
(Ps 110 (111), 1-2, 3-4, 5-6)
R/ Grandes sont les œuvres du Seigneur !
ou : Alléluia ! (Ps 110, 2a)

De tout cœur je rendrai grâce au Seigneur
dans l’assemblée, parmi les justes.
Grandes sont les œuvres du Seigneur ;
tous ceux qui les aiment s’en instruisent.

Noblesse et beauté dans ses actions :
à jamais se maintiendra sa justice.
De ses merveilles il a laissé un mémorial ;
le Seigneur est tendresse et pitié.

Il a donné des vivres à ses fidèles,
gardant toujours mémoire de son alliance.
Il a montré sa force à son peuple,
lui donnant le domaine des nations.

ÉVANGILE
« Qu’elle avait mal, qu’elle souffrait, la tendre Mère, en contemplant son divin Fils tourmenté ! » (Stabat Mater. Jn 19, 25-27)
Alléluia. Alléluia.
Bienheureuse Vierge Marie ! Près de la croix du Seigneur, sans connaître la mort elle a mérité la gloire du martyre.
Alléluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la sœur de sa mère, Marie, femme de Cléophas, et Marie Madeleine.
  Jésus, voyant sa mère, et près d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère :
« Femme, voici ton fils. »
  Puis il dit au disciple :
« Voici ta mère. »
Et à partir de cette heure-là, le disciple la prit chez lui.

          – Acclamons la Parole de Dieu.

 

PAROLES DU SAINT PÈRE


Aujourd'hui, cela nous fera du bien de nous arrêter un moment pour penser à la douleur et à la peine de la Vierge.

Elle est notre mère. Ses larmes n’étaient pas des larmes factices, c'était vraiment un cœur brisé de douleur.

Cela nous fera du bien de nous arrêter un moment et de dire à la Vierge :
"Merci d'avoir accepté d'être Mère quand l'Ange te l'a dit, et merci d'avoir accepté d'être Mère quand Jésus te l'a dit".

(Homélie à Sainte-Marthe du 3 avril 2020)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article