Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Messe d'ordination épiscopale, le dimanche 17 octobre 2021, basilique Saint-Pierre & Angélus

Messe d'ordination épiscopale, le dimanche 17 octobre 2021, basilique Saint-Pierre

Le Pape: «L'épiscopat est le nom d'un service, non d'un honneur»

Le Pape François a présidé dans la matinée du dimanche 17 octobre dans la basilique Saint-Pierre la messe d’ordination épiscopale de Mgr Guido Marini et Mgr Andrés Gabriel Ferrada Moreira. Dans son homélie, le Souverain pontife a rappelé de manière très précise le rôle de l’évêque : «Pensez que la proximité est la marque la plus caractéristique de Dieu», a-t-il exhorté.
Mgr Guido Marini, italien, et Mgr Andrès Garbriel Ferrada Moreira, chilien, ont reçu l'ordination épiscopales des mains du Pape François ce dimanche 17 octobre, lors d’une messe célébrée dans la basilique Saint-Pierre.

Dans son homélie, le Saint Père est revenu sur le rôle que doivent tenir les nouveaux évêques et plus globalement, les évêques du monde entier. «Réfléchissez que vous avez été choisis parmi les hommes et pour les hommes, vous avez été constitués - non pour vous-mêmes, mais pour les autres - dans les choses qui concernent Dieu», leur a-t-il rappelé. 

Mission de service
Car «épiscopat» est le nom d’un service, a insisté François, «il n'y a pas de véritable épiscopat sans service - et non d'un honneur, comme le voulaient les disciples, l'un à droite, l'autre à gauche», car la tâche de l’évêque «est plus de servir que de dominer», «pour servir», a-t-il répété. «Avec ce service, vous préserverez votre vocation et vous serez de vrais bergers en servant, non pas dans les honneurs, dans le pouvoir, dans la puissance... Non, servir, toujours servir.»

Autre exhortation du Saint-Père aux évêques : «Proclamez la Parole en toute occasion, à temps et à contretemps», «admonestez, réprimandez, exhortez en toute magnanimité et doctrine, continuez à étudier».

 

Proximité avec le peuple, Dieu, les évêques et les prêtres
Pour continuer, François est revenu sur un point essentiel de la mission de l’évêque : la proximité. «Vous serez les gardiens de la foi, du service, de la charité dans l'Eglise, et pour cela vous voulez être proches de nous. Pensez que la proximité est la marque la plus caractéristique de Dieu.»

Une proximité qui est compassion et tendresse, a expliqué François : «S’il vous plaît, ne quittez pas cette proximité, rapprochez-vous toujours du peuple, rapprochez-vous toujours de Dieu, rapprochez-vous des frères évêques, rapprochez-vous des prêtres, ce sont les quatre proximités de l'évêque», a invité François, avant de détailler ces types de proximité.

«La première tâche de l'évêque est de prier et pas comme un perroquet, non ! Prier avec le cœur, prier. "Je n'ai pas le temps". Non ! Enlevez toutes les autres choses mais prier, c'est la première tâche de l'évêque. Proximité avec Dieu dans la prière», a détaillé François, puis d’inviter les évêques à la proximité entre eux. «Soyez des évêques, il y aura des discussions entre vous, mais comme des frères, proches. Ne jamais dire du mal des frères évêques, jamais.» 

«N'oubliez pas que les prêtres sont vos plus proches voisins», a encore déclaré François. «Combien de fois peut-on entendre des plaintes, qu'un prêtre dit : "J'ai appelé un évêque mais le secrétaire m'a dit que son agenda est plein, que peut-être dans 30 jours il pourrait me recevoir...". Ce n'est pas bien. Si vous apprenez qu'un prêtre vous a appelé, appelez-le le jour même ou le lendemain. Avec cela, il saura qu'il a un père. Proximité avec les prêtres, et s'ils ne viennent pas, allez les voir : proximité».

Enfin, proximité avec le peuple : «Ce que Paul a dit à Timothée : "Souviens-toi de ta mère, de ta grand-mère...". N'oubliez pas que vous avez été "retirés du troupeau", et non d'une élite qui a fait des études, a de nombreux titres et est évêque. Non : du troupeau.»

Après une franche accolade pleine d’émotion entre les ordinands, le Pape et les concélébrant, les nouveaux évêques se sont vus remettre la mitre et la crosse et l’anneau, avant de saluer et bénir leurs proches présents dans la basilique.

 

 

Qui sont les nouveaux évêques ?


Mgr Guido Marini a exercé durant 14 ans la charge de maître des célébrations pontificales, d'abord durant le pontificat de Benoît XVI, à Rome et lors de ses voyages dans le monde. Au moment de l'élection de François en 2013, il s'est mis avec dévouement au service du nouveau Pape, interprétant sa sensibilité liturgique, sobre et essentielle, avec une compréhension mutuelle qui dure depuis plus de huit ans. En janvier 2019, François lui a également confié la responsabilité du chœur de la chapelle Sixtine, le chœur musical pontifical. Mgr Marini a supervisé la réalisation de la Statio Orbis du 27 mars 2020, la prière solitaire du souverain pontife, sur une place Saint-Pierre vide et détrempée par la pluie, pour invoquer la fin de la pandémie. Mgr Guido Marini a été nommé évêque de Tortone, diocèse situé au nord de Gênes en Italie, en août 2021.

Mgr Andrés Gabriel Ferrada Moreira, 52 ans, est le nouveau secrétaire de la Congrégation pour le clergé, il fut nommé en septembre dernier. D'origine chilienne, il est prêtre depuis 1999 et a reçu son doctorat en théologie à l'Université Grégorienne en 2006. Parmi ses diverses affectations pastorales dans l'archidiocèse de Santiago du Chili, il a été directeur des études et préfet de théologie au Séminaire pontifical de la capitale chilienne Mayor de los Santos Ángeles Custodios. Mgr Ferrada Moreira est un «survivant» des abus de l’ancien prêtre chilien Fernando Karadima: il est l’un des dix prêtres qui l’ont dénoncé en 2010.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :