Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

« Le Royaume de Dieu est au-dedans de vous » Ta paix viendra de ton union intime avec le Christ. Dit le Seigneur

com

 

Évangile de Jésus-Christ

.
 

En ce temps-là, comme les pharisiens demandaient à Jésus quand viendrait le règne de Dieu, il prit la parole et dit : « La venue du règne de Dieu n’est pas observable.
On ne dira pas : “Voilà, il est ici !” ou bien : “Il est là !” En effet, voici que le règne de Dieu est au milieu de vous. »
Puis il dit aux disciples : « Des jours viendront où vous désirerez voir un seul des jours du Fils de l’homme, et vous ne le verrez pas.
On vous dira : “Voilà, il est là-bas !” ou bien : “Voici, il est ici !” N’y allez pas, n’y courez pas.
En effet, comme l’éclair qui jaillit illumine l’horizon d’un bout à l’autre, ainsi le Fils de l’homme, quand son jour sera là.
Mais auparavant, il faut qu’il souffre beaucoup et qu’il soit rejeté par cette génération. »

 

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

L'Imitation de Jésus Christ
traité spirituel du 15e siècle

Livre II, ch.1, 2-3
Demeurer dans le Royaume de Dieu


« Le Royaume de Dieu est au-dedans de vous » dit le Seigneur. (...) Hâte-toi donc de préparer ton cœur pour cet Époux afin qu'il daigne venir et habiter en toi. Car il a dit : « Si quelqu'un m'aime il gardera ma parole, alors nous viendrons en lui et nous établirons en lui notre demeure » (Jn 14,23). Fais donc place au Christ et ferme la porte à tout autre que lui. En possédant le Christ, tu es riche et lui seul te suffit. Il veillera sur toi, pourvoira à tout, en sorte que tu n'auras pas à recourir toujours aux hommes. Car les hommes changent souvent et manquent tout d'un coup, tandis que « le Christ demeure éternellement » (Jn 12,34) ; il reste notre soutien inébranlable jusqu'à la fin.

            Ne place donc pas ta confiance d'une manière trop absolue dans l'homme, qui est fragile et mortel, même quand quelqu'un nous est utile et très cher. Ne t'attriste pas beaucoup s'il te déçoit ou s'il te contredit. Ceux qui sont pour toi aujourd'hui pourront être contre toi demain et inversement, car les hommes changent comme le vent. Toi donc mets ta confiance en Dieu. Qu'il soit ta crainte et ton amour. Il répondra pour toi et il fera ce qui est le mieux.

            « Tu n'as pas ici-bas de demeure durable » (He 13,14). Où que tu sois, tu es « étranger et voyageur » (He 11,13). Ta paix viendra de ton union intime avec le Christ.

 

Méditation de l'Evangile du père Gabriel

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 17,20-25.

Le Règne de Dieu (le Royaume des Cieux), est une réalité spirituelle qui est avant tout notre réponse personnelle à la Parole de Jésus. C'est le thème développé dans la parabole du Semeur. C'est pourquoi le Règne de Dieu pour Jésus n'est pas observable comme une réalité matérielle, mais comme une réalité invisible et intérieure. C'est vraiment le Règne du choix et de la liberté par excellence.

Le règne de Dieu

"Les pharisiens l'interrogent : quand donc vient le Règne de Dieu ?"

Ils mènent une enquête et on les sent inquiets de la puissance politique de Jésus. A tel point qu'ils envisagent comme tout proche l'établissement du Royaume temporel, du régime nouveau institué par le Christ.

Mais Lui remet les choses au point. Ce qu'Il veut ce sont les coeurs. Inutile d'attendre l'apparition du nouveau régime. Il n'y aura ni manifestation ni mouvement de masse :"L'arrivée du Règne de Dieu ne saurait être observée"...Pas non plus de complots et de partisans pour prendre le pouvoir en troublant le pays..."Comme si l'on pouvait dire : voici qu'il est ici ou bien il est là..." "... Car voici que le Règne de Dieu est au-dedans de vous..."

Le Règne de Dieu (le Royaume des Cieux), est une réalité spirituelle qui est avant tout notre réponse personnelle à la Parole de Jésus. C'est le thème développé dans la parabole du Semeur. C'est pourquoi le Règne de Dieu pour Jésus n'est pas observable comme une réalité matérielle, mais comme une réalité invisible et intérieure. C'est vraiment le Règne du choix et de la liberté par excellence.

Aux pharisiens inquiets du temps où va s'installer le Royaume du Christ (et ils pensent bien sûr à une prise de pouvoir), Jésus répond donc que la "Grande Espérance" du Royaume n'a rien de politique. C'est à l'intérieur de nous-mêmes que s'installe le Royaume de Dieu. Les grands n'ont rien à craindre. Mon Royaume n'est pas de ce monde dira Jésus à Pilate.

Le Règne de Dieu c'est une Espérance du coeur qui se réalise, et pour nous, et pour Dieu.

Père Gabriel

Homélie du père Gilbert Adam

Saint Martin de Tours

“Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.”

"« Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siégera sur son trône de gloire."

Toutes les nations seront rassemblées devant lui ; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des boucs : il placera les brebis à sa droite, et les boucs à gauche. Pour fêter Saint Martin de Tours, l’Eglise nous remet devant la tendresse miséricordieuse de Dieu, qui en Jésus Christ, s’est fait proche des petits et des pauvres. Jésus nous redit tout son amour pour ces petits auxquels il s’est identifié. Nous sommes interpellés dans notre agir quotidien à propos de la charité que nous voulons vivre, jour après jour. Jésus est là dans la réalisation ordinaire de cette charité. Nous aurions beau avoir de belles pensées sur la vie chrétienne, nous pourrions avoir une grande intelligence de la foi, Jésus attend ce service du pauvre, de l’humble et du petit. Nous contemplons Jésus qui rencontre le lépreux, le paralytique, qui se met au service du plus petit. Au soir du jeudi Saint, il a lavé les pieds de ses disciples. C’est en aimant la miséricorde, en faisons ce qui est bon, que nous marchons humblement avec le Dieu si présent dans le quotidien et qui nous appelle à le servir. C’est alors nous que nous reconnaissons que nous sommes dans une grande pauvreté, que nous avons besoin les uns des autres.

Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : “Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde. »

Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !” Alors les justes lui répondront : “Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu… ? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ? tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ? tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?” Et le Roi leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.” C’est en contemplant Jésus que nous pouvons le reconnaitre ; il est celui qui s’approche de chacun, il est celui qui réalise ce grand et beau programme de l’amour de l’autre, qui réalise cette charité concrète. En réalisant l’accueil et le service du Pauvre dans ce qui lui est nécessaire, c’est Dieu lui-même que nous rencontrons, c’est Dieu lui-même que nous découvrons. C’est Dieu lui-même que nous admirons dans le petit, le pauvre, l’exclu, l’étranger, le malade et celui qui est en prison ! Saint Martin qui donne la moitié de son manteau au mendiant ne se regarde pas, c’est alors qu’il s’aperçoit que Jésus est vraiment présent dans ce pauvre. Dieu est présent dans le pauvre, il est présent dans cet accueil que je fais de l’autre, il est présent en moi et c’est là qu’il m’attend !

"Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : “Allez-vous-en loin de moi, vous les maudits, dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges. »

Car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ; j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ; j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli ; j’étais nu, et vous ne m’avez pas habillé ; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.” Alors ils répondront, eux aussi : “Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, avoir soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ?” Il leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne l’avez pas fait.” Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle. » C’est une révolution que Jésus opère et pas tant une nécessité morale. Ce n’est pas tant une conséquence de la vie chrétienne, c’est le cœur de notre vie chrétienne. Je rencontre Dieu dans la figure du petit, du pauvre. Je suis véritablement proche de lui, de l’Amour. Dieu m’invite à servir, il celui qui m’attend dans le geste simple et quotidien de l’amour. Le service du pauvre et du petit est le cadeau que Dieu me fait pour le rencontrer, le lieu où il me donne sa grâce. Que l’Esprit Saint nous permette aujourd’hui de grandir dans le désir de rencontrer Jésus qui s’est fait petit enfant, qui a accepté d’être l’agonisant crucifié par amour pour nous rejoindre dans son Amour immense. C’est un tel bonheur de servir le Dieu vivant ! Ceux qui font du bien ne s’en rendent pas compte. Dieu a mis dans notre cœur un grand amour. Si nous laissons surgir cet amour, la grâce rejoint ceux que Dieu met sur notre route, « Jésus vivant » au milieu de nous.

Prière:

Que le Seigneur nous accorde la grâce de retrouver la simplicité de l’Evangile, de répondre à l'appel de Jésus, pour recevoir l'héritage du royaume préparé pour tous ceux qui aime et accepte de recevoir cet amour divin, préparé pour tous depuis la fondation du monde.

Seigneur exauce-nous

Emounawh

11 novembre 2021

 

 

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article