Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

« Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous aurez la force d’échapper à tout ce qui doit arriver » (Lc 21, 34-36)

com

LECTURES DE LA MESSE
 

PREMIÈRE LECTURE
« La royauté, la domination et la puissance sont données au peuple des saints du Très-Haut » (Dn 7, 15-27)
Lecture du livre de Daniel le prophète

Moi, Daniel, j’avais l’esprit angoissé, car les visions que j’avais me bouleversaient.
    Je m’approchai de l’un de ceux qui entouraient le Trône, et je l’interrogeai sur la vérité de tout cela.
Il me répondit et me révéla l’interprétation :
    « Ces bêtes énormes, au nombre de quatre, ce sont quatre rois qui surgiront de la terre.
    Mais ce sont les saints du Très-Haut qui recevront la royauté et la posséderont pour toute l’éternité. »
    Puis je l’interrogeai sur la quatrième bête, qui était différente de toutes les autres, cette bête terriblement puissante, avec ses dents de fer et ses griffes de bronze, qui dévorait, déchiquetait et piétinait tout ce qui restait.
    Je l’interrogeai sur les dix cornes de sa tête, et sur cette corne qui lui avait poussé en faisant tomber les trois autres devant elle
– cette corne qui avait des yeux, et une bouche qui tenait des propos délirants

– cette corne qui était plus imposante que les autres.
    Je l’avais vue faire la guerre aux saints et l’emporter sur eux,  jusqu’à la venue du Vieillard
qui avait prononcé le jugement en faveur des saints du Très-Haut, et le temps était arrivé
où les saints avaient pris possession de la royauté.

    À ces questions, il me fut répondu :
« La quatrième bête, c’est un quatrième royaume sur la terre, qui sera différent de tous les royaumes.
Il dévorera toute la terre, la piétinera et l’écrasera.
    Les dix cornes, ce sont dix rois qui surgiront de ce royaume-là.
Un autre roi surgira ensuite ;
il sera différent des précédents, et il renversera trois rois.
    Il prononcera des paroles hostiles au Très-Haut, il persécutera les saints du Très-Haut,
et il entreprendra de changer la date des fêtes et la Loi.
Les saints seront livrés à son pouvoir pendant un temps, des temps, et la moitié d’un temps.
    Puis le tribunal siégera, et la domination sera enlevée à ce royaume, qui sera détruit et totalement anéanti.
    La royauté, la domination et la puissance de tous les royaumes de la terre, sont données au peuple des saints du Très-Haut.
Sa royauté est une royauté éternelle, et tous les empires le serviront et lui obéiront. »

            – Parole du Seigneur.

CANTIQUE
(Dn 3, 82, 83, 84, 85, 86, 87)
R/ À lui, haute gloire, louange éternelle ! (Dn 3, 57)

Et vous, les enfants des hommes, bénissez le Seigneur. R/

Toi, Israël, bénis le Seigneur. R/

Et vous, les prêtres, bénissez le Seigneur. R/

Vous, ses serviteurs, bénissez le Seigneur. R/

Les esprits et les âmes des justes, bénissez le Seigneur. R/

Les saints et les humbles de cœur, bénissez le Seigneur. R/

ÉVANGILE
« Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous aurez la force d’échapper à tout ce qui doit arriver » (Lc 21, 34-36)
Alléluia. Alléluia.
Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous pourrez vous tenir debout devant le Fils de l’homme.
Alléluia. Évangile (cf. Lc 21, 36)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
    « Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que votre cœur ne s’alourdisse dans les beuveries, l’ivresse et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l’improviste
    comme un filet ;
il s’abattra, en effet, sur tous les habitants de la terre entière.
    Restez éveillés et priez en tout temps :
ainsi vous aurez la force d’échapper à tout ce qui doit arriver, et de vous tenir debout devant le Fils de l’homme. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

 

PAROLES DU SAINT PÈRE


L'Histoire de l'Église est pleine d'exemples de personnes qui ont enduré des tribulations et de terribles souffrances avec sérénité, parce qu'elles savaient qu'elles étaient fermement dans les mains de Dieu.

Il est un Père fidèle, un Père attentionné, qui n'abandonne pas ses enfants.

Dieu ne nous abandonne jamais!
Nous devons avoir cette certitude dans nos cœurs:
Dieu ne nous abandonne jamais!
Rester ferme dans le Seigneur, dans cette certitude qu'il ne nous abandonne pas, marcher dans l'espérance, travailler à la construction d'un monde meilleur, malgré les difficultés et les tristes événements qui marquent l'existence personnelle et collective, voilà ce qui compte vraiment;
c'est ce que la communauté chrétienne est appelée à faire pour rencontrer le "jour du Seigneur".

Mais tout ce qui arrive est gardé en Lui ;
notre vie ne peut pas être perdue car elle est entre Ses mains. Prions la Vierge Marie, afin qu'elle nous aide, à travers les événements heureux et tristes de ce monde, à tenir fermement l'espérance de l'éternité et du Royaume de Dieu.

Prions la Vierge Marie, afin qu'elle nous aide à comprendre en profondeur cette vérité :
Dieu n'abandonne jamais ses enfants!

(Angélus du 13 novembre 2016)

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article