Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Cathédrale de Reims

com

Cathédrale de Reims
(Source : France Bleu)

Dans cette immense cathédrale, les rois de France ont presque tous été sacrés jusqu’en 1824

 

Avec ses 149 mètres de longueur et 87 au plus haut des clochers, la cathédrale de Reims a vu défiler l’immense cohorte de nos monarques. C’est là qu’était oint et sacré le roi de France.

Au matin du sacre, le roi pénétrait dans la cathédrale au son des grandes orgues. Il prêtait plusieurs serments. On lui appliquait l’onction sacrée tirée de la Sainte-Ampoule, cette petite fiole dont la légende dit qu’elle a été apportée par une colombe lors du baptême de Clovis.

À la fin du sacre, le roi recevait la couronne, le sceptre, la main de justice, les éperons d’or, et Joyeuse, l’épée de Charlemagne. Puis on criait par trois fois : Vivat rex in aeternum. Le célèbre Ange au Sourire se souvient probablement de tout cela, lui qui a vu passer l’Histoire de France, même la plus terrible (...)

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article