Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre. »

com

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 1,1-4.4,14-21.

 


Beaucoup ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous,
d’après ce que nous ont transmis ceux qui, dès le commencement, furent témoins oculaires et serviteurs de la Parole.
C’est pourquoi j’ai décidé, moi aussi, après avoir recueilli avec précision des informations concernant tout ce qui s’est passé depuis le début, d’écrire pour toi, excellent Théophile, un exposé suivi,
afin que tu te rendes bien compte de la solidité des enseignements que tu as entendus.
Lorsque Jésus, dans la puissance de l’Esprit, revint en Galilée, sa renommée se répandit dans toute la région.
Il enseignait dans les synagogues, et tout le monde faisait son éloge.
Il vint à Nazareth, où il avait été élevé. Selon son habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat, et il se leva pour faire la lecture.
On lui remit le livre du prophète Isaïe. Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit :
‘L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés,
annoncer une année favorable accordée par le Seigneur.’
Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui.
Alors il se mit à leur dire : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre. »


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Origène (v. 185-253)
prêtre et théologien

Homélies sur saint Luc, n°32, 2 ; SC 87 (trad. F. Fournier, P. Perichon; Éd. du Cerf 1962, p. 387-388, rev.)
« Cette parole de l'Écriture..., c'est aujourd'hui qu'elle s'accomplit »

Quand vous lisez : « Il enseignait dans leurs synagogues et tous célébraient ses louanges », prenez garde de n'estimer heureux que les auditeurs du Christ et de vous juger, vous, privés de son enseignement. Si l'Écriture est la vérité, Dieu n'a pas seulement parlé jadis dans les assemblées juives mais il parle aujourd'hui encore dans notre assemblée. Et non seulement ici, dans la nôtre, mais dans d'autres réunions et dans le monde entier Jésus enseigne et cherche des porte-parole pour transmettre son enseignement. Priez pour qu'il me trouve à la fois disposé et apte à le chanter.

            De même que le Dieu tout-puissant, cherchant des prophètes au temps où la prophétie faisait défaut aux hommes, trouve par exemple Isaïe, Jérémie, Ézéchiel, Daniel, ainsi Jésus cherche des porte-parole pour transmettre sa parole, pour « enseigner les peuples dans leurs synagogues et être glorifié par tous ». Aujourd'hui Jésus est davantage « glorifié par tous » qu'au temps où il n'était connu que dans une seule province.

 

Méditation de l'Evangile du père Gabriel

 

L'Esprit du Seigneur m'a envoyé ...Car Jésus est bien : " L'Envoyé de Dieu", venu nous apporter la Bonne Nouvelle : Dieu est un Père. Changez vos mentalités. Changez vos idées. Changez vos coeurs. Entrez dans le Royaume. Vivez, mais de la vraie vie ; de la vie Eternelle. Voilà son message.

Jésus l'envoyé de Dieu à Nazareth

 

Je viens méditer avec vous le début de l'Evangile de Luc où Jésus lit dans la synagogue de Nazareth le passage d'Isaïe : ‘L'Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m'a consacré par l'onction. Il m'a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu'ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés, annoncer une année favorable accordée par le Seigneur.'

Il m'a envoyé ...Car il est bien : " L'Envoyé de Dieu", venu nous apporter la Bonne Nouvelle : Dieu est un Père. Changez vos mentalités. Changez vos idées. Changez vos coeurs. Entrez dans le Royaume. Vivez, mais de la vraie vie ; de la vie Eternelle. Voilà son message.

Il est envoyé aux pauvres que nous sommes. Car nous nous croyons très riches ! Nous ne sommes pas de ces pays crottés dits sous- développés, mais nous sommes de la cohorte des nantis, des pays industrialisés, des riches empêtrés dans nos commodités. Insensés, cette nuit-même on va te redemander ton âme, et ce que tu as préparé qui l'aura ? Heureux les pauvres qui, grâce à Lui, ont totalement changé de tournure d'esprit en face de la richesse !

Il est envoyé aux prisonniers que nous sommes. Oui, aveuglés par nos systèmes de pensée, libéralisme, capitalisme, socialisme, athéisme (tous systèmes si souvent gauchis par notre cupidité et notre mépris des autres, orgueil tout , nous simplement), nous fabriquons des sociétés invivables, qu'elles soient de droite ou de gauche. Il suffirait d'aimer et le reconnaître, Lui, quand Il a faim, quand Il a soif, quand Il est sans gite, quand Il est nu, quand Il est malade, quand Il est prisonnier...et tout serait changé.

Il est envoyé aux opprimés que notre soif de richesse, que notre désir de pouvoir et de commandement fabriquent par millions, même dans un pays comme le nôtre car tout est relatif. Alors qu'Il nous crient que la richesse de la terre est voué aux vers et à la rouille et que la puissance des grands est toute tournée vers leur propre service. Je suis parmi vous comme celui qui sert ...souligne-t-il aux siens si inquiets de tenir les premières places.

Père Gabriel

 

Homélie du père Gibert Adam

3e dimanche du temps ordinaire, année

« Il m’a envoyé porter le Bonne Nouvelle aux pauvres ! »

Plusieurs ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous, tels que nous les ont transmis ceux qui, dès le début, furent les témoins oculaires et sont devenus les serviteurs de la Parole.

C’est pourquoi j’ai décidé, moi aussi, après m’être informé soigneusement de tout depuis les origines, d’en écrire pour toi, cher Théophile, un exposé suivi, afin que tu te rendes bien compte de la solidité des enseignements que tu as reçus. Nous demandons la grâce de devenir des témoins comme Luc, qui s’est renseigné de tout, qui l’a vécu profondément et qui l’annonce à ses frères. La parole de Dieu s’est incarnée en Jésus, elle a pris un corps, elle a pris un cœur et un visage. C’est à chacun de nous qu’elle s’adresse aujourd’hui pour que nous témoignons de cette Bonne Nouvelle. Jésus, dans le mystère de son amour infini, vient nous libérer fondamentalement de tout ce qui nous entrave et nous enchaîne : « Il m’a envoyé porter le Bonne Nouvelle aux pauvres ! » Dans la nuit et le froid, nous risquons de perdre le sens de notre vie. Que de pauvres ont besoin de retrouver le sens de leur vie ! L’événement de la venue de Jésus qui se produit au milieu de nous est riche d’Amour pour le Peuple de Dieu. Il est abondant de lumière et d’interprétations riches et multiples pour notre vie. Nous pouvons en attendre, en plus d’un récit de la vie de Jésus, le récit très personnel de notre vie sauvée par lui.

Lorsque Jésus, avec la puissance de l’Esprit, revint en Galilée, sa renommée se répandit dans toute la région.

Il enseignait dans les synagogues des Juifs, et tout le monde faisait son éloge. Il vint à Nazareth, où il avait grandi. Comme il en avait l’habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat, et il se leva pour faire la lecture. La parole de Dieu nous redit tout l’amour de Dieu pour nous, les promesses manifestées depuis longtemps. De bien des manières, cette attente s’est manifestée dans le peuple juif, à travers les prophètes. Le Peuple de Dieu revient de l’exil, de l’épreuve ou il a souffert ! La parole de Dieu éclaire tout ce qui s’est déjà vécu. En chacun de nous est réveillé l’appétit de Dieu qui sommeille, la parole de Dieu lui donne sens. Tout juif sait de par sa foi, qu’un jour, les choses de ce monde deviendront différentes. Ce sera une manière différente de nous situer en prenant appui sur ce qui a déjà été vécu, du nouveau sera à accueillir. Ce sera pour nous un Don nouveau de l’Esprit Saint qui préside à la mise en place de tout ce qui est nouveau, un bouleversement dans notre cœur : « Ne prenez pas le deuil, ne pleurez pas ! » La parole nous rejoint au plus intime et donne sens à tout ce que nous vivons à notre époque comme dans la première lecture : « Car ils pleuraient tous en entendant les paroles de la Loi. » Jésus vient nous annoncer que l’amour infini de Dieu va s’enraciner dans le terreau de notre cœur, que notre être va reprendre sa consistance et qu’il avance avec la force de Dieu.

« On lui présenta le livre du prophète Isaïe. Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit : L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction.

Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux prisonniers qu’ils sont libres, et aux aveugles qu’ils verront la lumière, apporter aux opprimés la libération, annoncer une année de bienfaits accordée par le Seigneur. Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui. Alors il se mit à leur dire : « Cette parole de l’Écriture, que vous venez d’entendre, c’est aujourd’hui qu’elle s’accomplit. » Que de lieux de tourments, de personnes prisonnières dans le monde, Jésus vient défaire tous ces liens d’esclavage. Par sa présence, il nous rend libre. Il est venu apporter aux aveugles la lumière. Si la lumière physique est nécessaire à notre vie, nous avons le désir de voir clair en nous, de retrouver l’unité de notre vie. Jésus vient à l’intime de notre existence pour nous redonner la lumière. Aux opprimés il vient apporter la libération. Nous ne voulons pas rester spectateur, mais devenir acteur de l’action de Jésus, en relation profonde avec ce qui se vit dans le monde. Nous découvrons ce que nous avons à vivre avec Jésus, nous voulons œuvrer pour que la nouveauté de son œuvre advienne en nous. L’Esprit Saint que Jésus nous donne, nous sollicite pour que nous entendions la Parole de Dieu annoncée par Jésus aujourd’hui, afin qu’elle se réalise.

Prière Méditée :

La puissance de l’Esprit, revint en Galilée, la renommée de Jésus se répandit dans toute la région. L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Jésus est bien : " L'Envoyé de Dieu", venu nous apporter la Bonne Nouvelle : Dieu est un Père. Changez vos mentalités. Changez vos idées. C'est le message de que Jésus nous envoie pour l 'Éternité. Origène nous met en garde "Si l'Écriture est la vérité, Dieu n'a pas seulement parlé jadis dans les assemblées juives mais il parle aujourd'hui encore dans notre assemblée. Et non seulement ici, dans la nôtre, mais dans d'autres réunions et dans le monde entier Jésus enseigne et cherche des porte-parole pour transmettre son message"

Seigneur, fais de nous ton Porte-Parole digne de toi. Nous te​​​​​​ demandons la grâce de recevoir la joie et l'espoir d’écouter et d'enseigner Ta parole. Amen

Emounawh

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article