Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Jésus commence son ministère,"Si tu le veux, tu peux me purifier" la lèpre quitta l’homme et il est purifié

com

Évangile de Jésus-Christ
 

selon saint Marc 1,40-45.

 

En ce temps-là, un lépreux vint auprès de Jésus ; il le supplia et, tombant à ses genoux, lui dit : « Si tu le veux, tu peux me purifier. »
Saisi de compassion, Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié. »
À l’instant même, la lèpre le quitta et il fut purifié.
Avec fermeté, Jésus le renvoya aussitôt
en lui disant : « Attention, ne dis rien à personne, mais va te montrer au prêtre, et donne pour ta purification ce que Moïse a prescrit dans la Loi : cela sera pour les gens un témoignage. »
Une fois parti, cet homme se mit à proclamer et à répandre la nouvelle, de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans une ville, mais restait à l’écart, dans des endroits déserts. De partout cependant on venait à lui.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Saint Paul VI
pape de 1963-1978

Homélie du 29/01/1978 lors de la XXVe Journée mondiale des lépreux (trad. © copyright Libreria Editrice Vaticana, rev.)
 

« Jésus étendit la main et le toucha »

Le geste affectueux de Jésus qui s'approche des lépreux pour les réconforter et les guérir a son expression pleine et mystérieuse dans sa Passion. Supplicié et défiguré par la sueur de sang, par la flagellation, par le couronnement d'épines, par la crucifixion, abandonné par ceux qui ont oublié ses bienfaits, Jésus dans sa Passion s'identifie avec les lépreux. Il devient leur image et leur symbole, comme le prophète Isaïe en avait eu l'intuition en contemplant le mystère du Serviteur du Seigneur : « Il n'avait ni beauté ni éclat, il était méprisé, abandonné des hommes, semblable à quelqu'un devant qui on cache son visage. (...) Et nous, nous pensions qu'il était châtié, frappé par Dieu et humilié » (Is 53,2-4). Mais c'est précisément des plaies du corps supplicié de Jésus et de la puissance de sa résurrection que jaillissent la vie et l'espérance pour tous les hommes frappés du mal et des infirmités.

            L'Église a toujours été fidèle à sa mission d'annoncer la parole du Christ, unie aux gestes concrets de miséricorde solidaire à l'égard des plus humbles, des derniers. Au cours des siècles, il y a eu un crescendo de dévouement bouleversant et extraordinaire en faveur de ceux qui étaient frappés par les maladies humainement les plus répugnantes. L'histoire met nettement en lumière le fait que les chrétiens ont été les premiers à se préoccuper du problème des lépreux. L'exemple du Christ avait fait école ; il a porté beaucoup de fruit en gestes de solidarité, de dévouement, de générosité et de charité désintéressée.     

 

Méditation de l'Evangile du père Gabriel

Jésus perçoit la détresse de cet homme, chassé de son village et son cœur commande à sa main pour lui témoigner amitié et sympathie et le guérir. Cette main fait encore plus, pour lui rendre courage, que l'impératif de tendresse qui le purifie : "Et étendant la main, Il le toucha disant : Je le veux, sois purifié ! Et aussitôt la lèpre le quitta

La guérison d'un lépreux : La tendresse de Dieu

"Or, pendant qu'Il était dans une ville voici qu'il survint un homme rempli de lèpre. Et ayant aperçu Jésus et s'étant jeté face contre terre, il le supplia, disant : "Seigneur ! Si tu veux, tu peux me rendre pur ! Et étendant la main, Il le toucha, disant : Je le veux, sois purifié ! Et aussitôt la lèpre le quitta"

Même si du temps de Jésus on ne connaissait guère les lois de la contagion, les lépreux étaient tenus sévèrement à distance, tant on craignait d'attraper ce mal incurable. Jésus dépasse les peurs instinctives et les défenses légales pour toucher ce lépreux, le rendre à lui-même et le guérir.

Jésus ne guérit pas comme un magicien. Son action est un acte libre, qui s'adresse à un être libre. Ici, à l'appel de détresse de ce lépreux : "Seigneur si tu veux, tu peux me rendre pur !" répond la parole consciente, respectueuse qui atteint l'homme sans le transformer en objet et en sujet de la Puissance de Dieu. Dieu est bien trop discret pour agir avec désinvolture. Son action est un choix de l'amitié en face de l'homme blessé.

Jésus perçoit la détresse de cet homme, chassé de son village et son cœur commande à sa main pour lui témoigner amitié et sympathie et le guérir. Cette main fait encore plus, pour lui rendre courage, que l'impératif de tendresse qui le purifie : "Et étendant la main, Il le toucha disant : Je le veux, sois purifié ! Et aussitôt la lèpre le quitta.

"Et Il lui recommanda de ne rien dire à personne" . Il prend bien ses précautions en défendant aux miraculés de parler. Mais, secret de polichinelle, Il est encore plus recherché qu'avant et ses clients lui font une réclame monstre :

"Le lépreux, à peine sorti, se mit à parler sans fin et à divulguer sa guérison, de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer publiquement dans une ville".

"Or, sa renommée se répandait de plus en plus. Et les foules nombreuses se réunissaient pour l'entendre et se faire guérir de leurs maladies. Mais Lui se retirait dans les lieux déserts et priait"

Jésus fuit la popularité et, devant cette masse de gens qui souffrent et qui viennent vers Lui, Il sent un besoin impérieux de se retirer à l'écart et de prier.

Père Gabriel

 

Homélie du père Gilbert Adam

Jeudi de la 1re semaine

« Je le veux, sois purifié. »

« Un lépreux vient auprès de lui ; il le supplie et, tombant à ses genoux, lui dit : « Si tu le veux, tu peux me purifier. »

Saisi de compassion, Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié. » À l’instant même, la lèpre le quitta et il fut purifié. Jésus nous appelle à grandir en toute liberté, à aimer davantage pour nous donner aux autres. Il nous donne le Don de la vie qui est en lui, il veut notre guérison. Il portera toutes les conséquences de notre salut, il en connaît le prix et il s’avance vers nous. C’est ainsi qu’il nous sauve et nous rend libres pour que nous soyons capable d’être responsables à notre tour devant nos frères. Ainsi advient le Royaume des Cieux. Lorsqu’une bonne nouvelle nous arrive, elle change tout dans notre vie. Nous recevons une joie intérieure liée à cet heureux évènement. Nous entrons dans une foi, dans une espérance reliée à la source de cet amour. Nous avons besoin de témoigner de l’espérance et de la foi d’un amour renouvelé en nous. C’est ainsi que nous nous mettons en action devant la misère du monde. Cette espérance et cette grande confiance en l’amour de Dieu transforme le monde. C’est dans l’adoration que nous nous préparons et attendons dans la paix Dieu qui vient à bout des obstacles de nos cœurs obstinés.

"Avec fermeté, Jésus le renvoya aussitôt en lui disant : « Attention, ne dis rien à personne, mais va te montrer au prêtre, et donne pour ta purification ce que Moïse a prescrit dans la Loi : cela sera pour les gens un témoignage. »

Jésus s’adresse avec fermeté à cet homme qui vient de retrouver la santé. Il faut qu’il récupère la pleine capacité de renouer avec ses semblables après cette maladie. Il demande à cet homme de rester dans la discrétion, de faire appel à sa liberté intérieure. Il le situe à sa place, comme membre actif de communauté humaine. Notre agir dans la société nous demande d’intégrer les actes posés par Jésus. Notre guérison entraine la guérison des autres. Notre liberté se joue au travers les évènements qui nous arrivent. Mais cet homme se met à proclamer et à répandre la nouvelle malgré la recommandation faite par Jésus. Jésus sera obligé d’éviter les lieux habités ! Comment retenir sa joie devant l’Amour infini de Dieu ! C’est dans la discrétion que nous sommes les acteurs du grand combat pour la justice et la paix qui se joue dans le monde.

« Une fois parti, cet homme se mit à proclamer et à répandre la nouvelle, de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans une ville, mais restait à l’écart, dans des endroits déserts. De partout cependant on venait à lui. »

Par le mystère pascal, nous sommes au cœur du grand combat qui se vit dans le monde pour la vie et la justice. La Vie de Jésus est un secret d’amour qui nous rend vainqueur de toute adversité, de toute maladie et de toute mort. Il nous veux libre, bien au-delà de ce que nous attendons. Nous sommes traversés par le désir que Dieu soit victorieux en nous par le salut de Jésus. En notre cœur naît alors une grande reconnaissance envers lui. La vraie Vie attire l’inimitié de ses adversaires et Jésus ne se dérobe pas. Il a répondu à la demande de ce lépreux en le guérissant. La vérité de Jésus et l’action de son Amour vont se retourner contre lui. Il deviendra lui-même ce lépreux, ce condamné à mort qui nous cherchera au plus profond de nos enfers. Il criera du haut de la Croix : « Mon Dieu, mon Dieu pourquoi m’as-tu abandonné ? » Devant la lèpre du mal, nous reconnaissons notre fuite, notre manque d’amour et d’intériorité. Nous voulons nous offrir pour vivre comme Jésus a vécu, libérant la misère des autres.

 

Dans saint Marc 1,40-45. « Jésus étendit la main et le toucha »

 


C’est la foi d’un lépreux qui touche émotionnellement Jésus et il lui dit « Je le veux, sois purifié. » la lèpre quitta l’homme et il est purifié. Avec fermeté, Jésus le renvoya aussitôt lui disant : « Attention, ne dis rien à personne, mais va te montrer au prêtre, et donne pour ta purification ce que Moïse a prescrit dans la Loi : cela sera pour les gens un témoignage. » Ceci pour être conforme à la loi de Moïse. Mais c’est tellement extraordinaire, qu’il est impossible de garder secret cet acte incroyable.
Hier comme actuellement, ce geste affectueux de Jésus à l'approche « des lépreux » est idem. Jésus réconforte et guéri toutes les formes de lèpres mental, physique, moralement, viscéralement . Jésus a eu cette son expression mystérieuse lors de sa Passion.
Le geste affectueux de Jésus envers « les lépreux » ce veux réconfortant pour les guérir . Mystérieusement sa Passion rappelle son parcourt de supplicié, défiguré par : la sueur de sang, la flagellation, le couronnement d'épines la crucifixion, abandonné par ceux qui ont oublié ses bienfaits. Jésus dans sa Passion s'identifie aux lépreux. (Is 53,2-4). Le frère de la lèpre est actuellement le Covid 19 et ses variants. De tout temps, l'histoire met les chrétiens en premières lignes sur la planète Terre, dans les pays loin d’Esprit d’amour. Souvent, comme les religieux des temples des Synagogues il y a deux mille an, se préoccupent plus de leur position politique, de leurs influences dans le monde moderne, des médias, des réseaux sociaux que des problèmes des miséreux, sans toits, sans repas, sans eau, dans les déserts sablés, et moraux et autres problèmes naturels.
Pour les croyants en Christ, à l'exemple de Jésus, ils portent les fruits en actes de solidarité, de dévouement, de générosité et de charité désintéressée. Et la Lumière est en eux.


Emounawh


11 janvier 2022
 

 

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article