Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Il enseignait dans les synagogues, et tout le monde faisait son éloge.

com

Évangile de Jésus-Christ

selon saint Luc 4,14-22a


En ce temps-là, lorsque Jésus, dans la puissance de l’Esprit, revint en Galilée, sa renommée se répandit dans toute la région.
Il enseignait dans les synagogues, et tout le monde faisait son éloge.
Il vint à Nazareth, où il avait été élevé. Selon son habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat, et il se leva pour faire la lecture.
On lui remit le livre du prophète Isaïe. Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit :
‘L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés,
annoncer une année favorable accordée par le Seigneur.’
Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui.
Alors il se mit à leur dire : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre. »
Tous lui rendaient témoignage et s’étonnaient des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Origène (v. 185-253)
prêtre et théologien

Homélies sur l'évangile de Luc, n°32 ; SC 87 (trad. Homélies sur S. Luc, trad. H. Crouzel, s.j., F. Fournier, s.j., P. Perichon, s.j., Éd. du Cerf 1962; p. 386-392)

 


« Tous dans la synagogue avaient les yeux fixés sur lui »


Lorsque tu lis que Jésus « enseignait dans leurs synagogues et que tous célébraient ses louanges », prends garde d'estimer heureux ceux qui ont entendu le Christ alors et de te considérer comme privé d'enseignement. Car si l'Écriture est véridique, le Seigneur n'a pas seulement parlé autrefois dans les assemblées des juifs mais aujourd'hui aussi dans notre assemblée, et non seulement ici maintenant, mais dans les assemblées du monde entier. (...) Aujourd'hui Jésus est davantage « célébré par tous » qu'au temps où il n'était connu que dans une seule région. (...)

            « Le Seigneur m'a envoyé, dit-il, porter la bonne nouvelle aux pauvres. » Les pauvres signifient les païens ; en effet, ils étaient pauvres, ne possédant rien : ni Dieu, ni Loi, ni prophètes, ni justice, ni aucune force. Pourquoi Dieu l'a-t-il envoyé comme messager aux pauvres ? Pour « annoncer aux captifs la délivrance » — captifs, nous l'étions : prisonniers enchaînés si longtemps, assujettis au pouvoir de Satan. Et pour « annoncer aux aveugles qu'ils verront la lumière », car sa parole rend la vue aux aveugles. (...)

            « Jésus replia le livre, le rendit au servant et s'assit. Tous dans la synagogue avaient les yeux fixés sur lui. » Maintenant encore, si vous le voulez, ici dans notre assemblée, vous pouvez fixer les yeux sur le Sauveur. Lorsque tu diriges le regard le plus profond de ton cœur à contempler la Sagesse et la Vérité, le Fils unique de Dieu, tu as les yeux fixés sur Jésus. Bienheureuse cette assemblée dont l'Écriture dit que « tous avaient les yeux fixés sur lui » ! Comme je voudrais que notre assemblée mérite ce même témoignage, et que les yeux de tous, catéchumènes et fidèles, femmes, hommes et enfants, voient Jésus avec les yeux de l'âme ! Car lorsque vous l'aurez contemplé, votre visage et votre regard seront illuminés de sa lumière et vous pourrez dire : « La lumière de ton visage a mis sa marque sur nous, Seigneur » (Ps 4,7 LXX).

 

Méditation sur l'Évangile  du père Gabriel

 

L'Esprit du Seigneur m'a envoyé ...Car Jésus est bien : " L'Envoyé de Dieu", venu nous apporter la Bonne Nouvelle : Dieu est un Père. Changez vos mentalités. Changez vos idées. Changez vos coeurs. Entrez dans le Royaume. Vivez, mais de la vraie vie ; de la vie Eternelle. Voilà son message.

 

Jésus l'envoyé de Dieu à Nazareth

 

 

Je viens méditer avec vous le début de l'Evangile de Luc où Jésus lit dans la synagogue de Nazareth le passage d'Isaîe : ‘L'Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m'a consacré par l'onction. Il m'a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu'ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés, annoncer une année favorable accordée par le Seigneur.'

Il m'a envoyé ...Car il est bien : " L'Envoyé de Dieu", venu nous apporter la Bonne Nouvelle : Dieu est un Père. Changez vos mentalités. Changez vos idées. Changez vos coeurs. Entrez dans le Royaume. Vivez, mais de la vraie vie ; de la vie Eternelle. Voilà son message.

Il est envoyé aux pauvres que nous sommes. Car nous nous croyons très riches ! Nous ne sommes pas de ces pays crottés dits sous- développés, mais nous sommes de la cohorte des nantis, des pays industrialisés, des riches empêtrés dans nos commodités. Insensés, cette nuit-même on va te redemander ton âme, et ce que tu as préparé qui l'aura ? Heureux les pauvres qui, grâce à Lui, ont totalement changé de tournure d'esprit en face de la richesse !

Il est envoyé aux prisonniers que nous sommes. Oui, aveuglés par nos systèmes de pensée, libéralisme, capitalisme, socialisme, athéisme (tous systèmes si souvent gauchis par notre cupidité et notre mépris des autres, orgueil tout , nous simplement), nous fabriquons des sociétés invivables, qu'elles soient de droite ou de gauche. Il suffirait d'aimer et le reconnaître, Lui, quand Il a faim, quand Il a soif, quand Il est sans gite, quand Il est nu, quand Il est malade, quand Il est prisonnier...et tout serait changé.

Il est envoyé aux opprimés que notre soif de richesse, que notre désir de pouvoir et de commandement fabriquent par millions, même dans un pays comme le nôtre car tout est relatif. Alors qu'Il nous crient que la richesse de la terre est voué aux vers et à la rouille et que la puissance des grands est toute tournée vers leur propre service. Je suis parmi vous comme celui qui sert ...souligne-t-il aux siens si inquiets de tenir les premières places.

Père Gabriel

 

Homélie du père Gilbert Adam

 

Jeudi après l’Épiphanie

 

« L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a consacré par l’onction, pour porter la bonne nouvelle aux pauvres… proclamer une année de grâce du Seigneur. »

 

Jésus revint à Nazareth ou il avait grandi. On lui présenta le livre pour la lecture : « Tous, dans la synagogue avaient les yeux fixés sur lui. »

 

Jésus dit : « L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Et il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres. Annoncer aux prisonniers qu’ils sont libres et aux aveugles qu’ils verront la lumière. Apporter aux opprimés la libération. Annoncer une année de bienfaits. » ’Cette Parole, c’est aujourd’hui qu’elle s’accomplit,’ dit Jésus ! C’est un événement étonnant : « Le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous. » Un nouvel Amour nous est donné qui va transformer toute l’humanité. Jésus est venu allumer un feu sur la terre et comme Il voudrait qu’il brûle, qu’il enflamme le monde entier. « Cette bonne nouvelle est annoncée aux pauvres ! » Le salut s’accomplit aujourd’hui par nos mains, par l’action de l’Esprit Saint qui nous est donné. Pour que nous puissions voir aujourd’hui la Bonne Nouvelle annoncée aux pauvres, il faut que nous l’annoncions. Pour que les prisonniers soient libérés, il faut que nous travaillions ardemment à faire tomber les chaînes qui emprisonnent. Marie est présente à Nazareth, elle aime Jésus, elle a dit oui à l’action de Dieu dans sa vie. Jésus est revenu au village, elle est comblée par lui. Jésus est face au monde, l’amour infini de Dieu est donné à l’humanité. Jésus a accomplit des gestes et des activités de libération qu’annonçaient le prophète Isaïe.

Jésus replia le livre, le rendit au servant et s’assit. Tous dans la synagogue tenaient les yeux fixés sur lui. Alors il se mit à leur dire : « Aujourd’hui s’accomplit à vos oreilles ce passage de l’Écriture. » Cette Parole, c’est aujourd’hui qu’elle s’accomplit.

La mission de Jésus est libération, proclamation d’une bonne nouvelle aux pauvres et aux exclus. C’est le don d’une nouvelle vision de ce qui concerne l’homme et le sens de sa vie. La communication de Dieu, à travers les paroles et les actions prophétiques de Jésus, manifeste la libération qu’il opère à travers tout son engagement, jusqu’à sa mort, sa résurrection et l’envoi de l’Esprit Saint. En tout cela, Jésus accomplit, et « dépasse » la prophétie d’Isaïe ! Nous aussi, c’est à la lumière de l’Écriture que nous pouvons discerner l’action de l’Esprit Saint dans notre histoire. Nous sommes entraînés sur une voie exigeante, Jésus ne nous a jamais promis une voie facile. Marie, la mère de Jésus est la première en chemin à Nazareth, elle a laissé l’amour de Dieu l’envahir totalement. Elle demeure à jamais le prototype de l’action de Dieu dans l’humanité, et c’est à nous, aujourd’hui, qu’arrive ce message d’amour ! Cet Amour, communiqué par Jésus dans le cœur de Marie, est transmis à Joseph, à l’apôtre Jean et à nous tous aujourd’hui. Nourris par cette Parole, nous croyons en l’amour infini de Dieu qui change le monde. Notre vie va porter un fruit surabondant, comme Marie qui est entrée la première dans la suite de Jésus.

« Et tous lui rendaient témoignage et étaient en admiration devant les paroles pleines de grâce qui sortaient de sa bouche.

Et ils disaient : « N’est-il pas le fils de Joseph, celui-là ? » Il faudrait, aux villageois de Nazareth, accepter Jésus tel qu’il se présente et non pas tel qu’il se l’imaginent. Nous sommes devant la difficulté que Jésus rencontrera tout au long de son ministère. Ses auditeurs devront dépasser leurs idées préconçues sur lui ! Le Sauveur, son rôle de Messie-Serviteur de Dieu, doux et humble de cœur, est bien différent de ce qu’ils attendent. En effet, il nous faut recevoir l’amour infini de Dieu comme un don gratuit et non pas entrer dans des raisonnements qui vont anéantir ce Don. Abreuvés par l’eau vive, le mystère de l’Amour infini de Dieu, l’Esprit Saint nous est donné, pour que le désert de notre vie fleurisse et que nous puissions témoigner. C’est ainsi que l’Amour de Jésus nous donne de nous livrer à l’amour. Cet Amour se tourne vers les plus pauvres et les plus petits qui entendent ce langage de l’amour. Suivre Jésus, c’est prendre sa croix, mais en même temps, c’est accomplir son œuvre dans la joie profonde de sa proximité.

 

Prière Méditée

 

Le Seigneur nous invite à le le suivre. Il nous enseigne la Parole de Dieu, comme hier et aujourd'hui. Puisqu'il est le Verbe de Dieu. Il nous montre , que la prière est faite de mots, de silences, et d’actes d’amour envers nos frères et sœurs. Il nous demande de nous aimer les uns les autres de plus en plus, pas seulement en paroles, mais aussi en actes.

Donne-nous Seigneur la force et le courage de t'aimer comme tu nous aimes, et d'agir avec amour envers nos frères et soeurs comme tu nous le commande. 

Seigneur que ta volonté soit faite et non la mienne.

 

Amen

Emounawh

6 janvier 2022

 

 

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article