Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Toi, tu es le Fils de Dieu ! » Mais il leur défendait vivement de le faire connaître

com

Évangile de Jésus-Christ

selon saint Marc 3,7-12.


En ce temps-là, Jésus se retira avec ses disciples près de la mer, et une grande multitude de gens, venus de la Galilée, le suivirent.
De Judée, de Jérusalem, d’Idumée, de Transjordanie, et de la région de Tyr et de Sidon vinrent aussi à lui une multitude de gens qui avaient entendu parler de ce qu’il faisait.
Il dit à ses disciples de tenir une barque à sa disposition pour que la foule ne l’écrase pas.
Car il avait fait beaucoup de guérisons, si bien que tous ceux qui souffraient de quelque mal se précipitaient sur lui pour le toucher.
Et lorsque les esprits impurs le voyaient, ils se jetaient à ses pieds et criaient : « Toi, tu es le Fils de Dieu ! »
Mais il leur défendait vivement de le faire connaître.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Saint Augustin (354-430)
évêque d'Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l'Église

 

 

Sermons sur la première lettre de saint Jean, 1,1; SC 75 (Commentaire de la Première Épître de saint Jean;
trad. P. Agaësse; Éd. du Cerf 1961, p. 113)

 

La Vie s'est manifestée dans la chair


« Ce qui était depuis le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons contemplé de nos yeux, et que nos mains ont touché, c'est le Verbe, la Parole de la vie » (1Jn 1,1). Comment peut-on toucher de ses mains le Verbe, sinon parce que « le Verbe s'est fait chair et qu'il a établi sa demeure parmi nous » ? (Jn 1,14) Ce Verbe, qui s'est fait chair pour être touché de nos mains, a commencé d'être chair dans le sein de la Vierge Marie. Mais ce n'est pas alors qu'il a commencé d'être le Verbe, car il était « depuis le commencement », dit saint Jean. (...)

            Peut-être que certains entendent le « Verbe de la vie » comme une expression vague pour désigner le Christ, et non pas précisément le corps même du Christ, que des mains ont touché. Mais voyez la suite : « Oui, la vie s'est manifestée » (1Jn 1,2). Le Christ est donc le Verbe de la vie. Et comment cette vie s'est-elle manifestée ? Elle était dès le commencement, mais elle ne s'était pas manifestée aux hommes : elle s'était manifestée aux anges, qui la voyaient et qui s'en nourrissaient comme de leur pain. C'est ce que dit l'Écriture : « L'homme a mangé le pain des anges » (Ps 77,25).

            Donc, la vie elle-même s'est manifestée dans la chair ; elle a été placée en pleine manifestation, pour qu'une réalité visible seulement par le cœur devienne également visible aux yeux, afin de guérir les cœurs. Car seul le cœur voit le Verbe ; la chair et les yeux du corps ne le voient pas. Nous étions capables de voir la chair, mais pas capables de voir le Verbe. Le Verbe s'est fait chair, que nous pouvions voir, pour guérir en nous ce qui devait voir le Verbe.

 

La multitude des souffrants se précipite pour toucher Notre Seigneur


Évangile de Jésus-Christ

selon saint Marc 3,7-12.

La multitude de gens qui avaient entendu parler de ce qu’il faisait, et qui souffraient de divers maux le suivent, se précipitent sur lui pour le toucher.
Il n’a pas peur, il est conscient du danger de cette foule qui est en demande de miracles, alors il est prévoyant. « 09 Il dit à ses disciples de tenir une barque à sa disposition pour que la foule ne l’écrase pas. (“La tempête apaisée - Bible : Parole et paroles”) 10 Car il avait fait beaucoup de guérisons, si bien que tous ceux qui souffraient de quelque mal se précipitaient sur lui pour le toucher. »
Très peu d’entre-nous font des miracles, mais quelques-uns (rare) peuvent témoigner d’un miracle, vu ou reçu (ex :Lourdes, ou Sainte Geneviève et bien d’autres Saints reconnus officiellement), seulement ils sont serviteurs du Seigneur, pas leurs égaux. Ils font moins de miracles, mêmes les plus grands d’entre eux. Pourquoi, parce qu’ils agissent au nom de Jésus, et non pas en leur propre nom, ni aucun pamphlets quelconque. Seul les Miracles au Nom de Jésus, sont de Dieu. Tous les autres sont des miracles artificiels venu de l’ennemi de Jésus et du Père. C’est pourquoi : « 11 Et lorsque les esprits impurs le voyaient, ils se jetaient à ses pieds et criaient : « Toi, tu es le Fils de Dieu ! » 12 Mais il leur défendait vivement de le faire connaître.13 Puis, il gravit la montagne, et il appela ceux qu’il voulait. Ils vinrent auprès de lui. »
Parce que Jésus est le Fils de Dieu, le Verbe de la Trinité, ces esprits le reconnaissent et ont peur. Certains sont libérés et Jésus leur dit de se taire.« Ce qui était depuis le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons contemplé de nos yeux, et que nos mains ont touché, c'est le Verbe, la Parole de la vie » (1Jn 1,1 Ce Verbe, qui s'est fait chair pour nous sauver, c’est la vie elle-même, qui s'est manifestée dans la chair et dans les cœurs. Seul le cœur voit le Verbe ; la chair et les yeux du corps ne le voient pas. Nous voyons la chair, mais pas le Verbe. Le Verbe s'est fait chair, afin que nous puissions le voir, pour croire et nous guérir.
Avec Jésus, c’est le temps de la nouveauté de l’Amour pour tous, c’est l’irruption de cette nouveauté dans le monde. Le Royaume de Dieu est un Royaume de lumière et d’Amour. L’action du Mauvais n’est que violence et mensonge. Jésus enjoignait avec force aux esprits mauvais de ne pas le faire connaître. Dès l’origine, le menteur a introduit la confusion dans le cœur des humains. La Parole de Vérité de Jésus est clarté, elle est sans aucune ambiguïté. Aujourd’hui comme hier, l’incompréhension devant la souffrance nous fait chercher ce Dieu sauveur. Ce que Jésus attend de nous c’est d’une humanité nouvelle selon sa Bonne Nouvelle, avec un esprit nouveau, un cœur nouveau, selon les principe qu’il nous enseigne : en aimant nos frères et sœurs comme nous même, et de pardonner comme il nous a pardonner.
 Cette humanité, est à l’image du cœur de Marie, est sans ambivalence. Son oui à la Parole est un oui à l’image du Oui de Jésus.

Emounawh 
19 janvier 2020
 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article