Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Bonne fête aux Modestes et aux Saints de ce jour

Saint Modeste
évêque de Trèves et confesseur (✝ v. 480)

 

On ne commence à parler de lui qu'à la fin du IXe siècle. L'auteur en fait un évêque de Trêves en Rhénanie quand Clovis devint roi des Francs, période très difficile pour l'évangélisation. C'était au temps de l'invasion des Francs sur le Rhin, avant que Clovis et ses compagnons n'aient été convertis à la foi par saint Remi et la reine Clotilde et baptisés le jour de Noël 496.
Ses reliques sont vénérées dans l'église Saint-Matthias à Trèves.
À Trèves en Allemagne, vers 480, saint Modeste, évêque.

Martyrologe romain

 

Bse Ascensión del Corazón de Jesús

Vierge et co-fondatrice des

« Missionnaires dominicaines du Très Saint Rosaire »

Ascensión del Corazón de Jesús, dans le siècle Florentina Nicol Goñi, dernière fille de Juan Nicol, commerçant de chaussures, et Agueda Goñi, naît à Tafalla (Navarre, Espagne) le 14 mars 1868.  

Elle découvrit, encore enfant, sa vocation en fréquentant l’école des Dominicaines du Tiers Ordre à Huesca, où elle suivit des études.

Le 22 octobre 1885, elle entra au noviciat de la communauté des religieuses de Santa Rosa de Huesca, puis elle devint enseignante dans l'école de la communauté.

En 1912, le gouvernement ferma l'école et Mère Ascension accepta de partir travailler avec les autres sœurs de la Communauté des Mères de Huesca dans la mission d’Urubamba y Madre de Dios, au Pérou à la suite de l'invitation missionnaire du Père dominicain Ramón Zubieta. Au Pérou, les religieuses espagnoles entrèrent dans la Communauté de Notre-Dame du Patrocinio de Lima, où la Mère Ascensión fut nommée prieure, malgré de nombreuses difficultés dues à l'intégration des nouvelles venues.

En 1918, le Père Theissling, de l'Ordre des Frères prêcheurs, suggéra la fondation d'une nouvelle Congrégation, qui prit le nom de « Missionnaires dominicaines du Très Saint Rosaire », dont les premières constitutions furent approuvées le 27 septembre et qui fut érigée le 5 octobre de la même année à Lima. La Mère Ascensión en fut nommée Supérieure générale.

Le 25 mars de l'année suivante le pape Benoît XV (Giacomo della Chiesa, 1914-1922) annexa l'Ordre à la Congrégation des Frères prêcheurs.

L'inauguration du Collège de Sonsonete, au Salvador, marqua le moment de l'autonomie de la Congrégation qui accomplissait une œuvre remarquable d'éducation à une époque où le monde fut successivement tourmenté par la Guerre civile espagnole, la Deuxième Guerre mondiale et la révolution communiste en Chine.

Au cours des années, la Congrégation prit la forme d'une institution internationale ; en 1926 elle accepta de diriger le Collège national de Cuzco, ainsi que diverses écoles et le Collège national d'Arequipa, jouant un rôle important dans l'éducation civile en plus de l'éducation religieuse. En 1932, l'appel missionnaire conduisit les sœurs de la Congrégation en Chine avec Mère Ascensión à leur tête, qui se rendit dans ce pays à plusieurs reprises. Lors du troisième Chapitre général celle-ci fut à nouveau élue Supérieure générale, mais quelques temps plus tard se déclara la maladie qui devait la conduire à la mort.

Elle s'éteignit à Pampelune le 24 février 1940, entourée d'une grande réputation de sainteté.

Ascensión del Corazón de Jesús a été béatifiée le 14 mai 2005, dans la basilique de saint Pierre à Rome, par le Card. José Saraiva Martins, Préfet de la Congrégation pour les causes des saints, qui représentait le pape Benoît XVI (Joseph Ratzinger, 2005-2013).

 

Bx Costanzo (Constant) Servoli
Prêtre o.p. († 1481)

Costanzo Servoli naît en 1410 à Fabriano (province d’Ancône, dans la région Marches, en Italie centrale). Les anciens historiens de l’Ordre l’appellent « illustre et très brillante étoile du ciel dominicain ».

De famille modeste, il entra dans l’Ordre à 15 ans et eut comme maîtres St Antonino, de Florence (1389-1459) puis le Bx Corradino de Brescia. Avec de si bons guides, il devint un parfait frère prêcheur.

Homme zélé menant une vie austère et homme de paix, il prit part à la réforme de l'Ordre. De 1440 à 1467 il fut prieur à Fabriano, en 1445 à Pérouse, en 1459 et 1470 à Ascoli Piceno.
Dans la ville d’Ascoli, presque détruite par la discorde civile, il ramena la paix. Il restaura entièrement le couvent Saint-Dominique, où il fit refleurir les études et la discipline régulière, et où il termina sa carrière le 24 février 1481.

Âme de prière, il disait que le Seigneur ne lui avait jamais refusé une grâce quand il récitait le Psautier entier. En plus de l’office divin, il récitait l’office des morts chaque jour. Son corps est encore vénéré dans l'église San Pietro martire d’Ascoli Piceno, alors que son chef l'est dans la Cathédrale de Fabriano, sa ville natale, qui l’a choisi comme Patron.

Le pape Pie VII (Barnaba Chiaramonti, 1800-1823), le 22 septembre1821, a accordé la Messe et l’office

Saint Jean-Baptiste
(Ier siècle)

Les Eglises d'Orient fêtent le 24 février l'invention (découverte) du chef (crâne) de saint Jean-Baptiste, solennité de sa nativité le 24 juin.
- un internaute nous écrit:
les Églises d’Orient, ou du moins les Églises byzantines, fêtent la Nativité de Saint Jean-Baptiste le 24 juin. C’est la principale des fêtes du 'Prophète, Précurseur et Baptiste Jean' qui sont au nombre de six :
1. sa Conception, le 23 septembre,
2. sa mémoire, au lendemain du baptême du Seigneur, le 7 janvier,
3. la première et la seconde Invention (au sens étymologique de découverte) de son Chef le 24 février,
4. la troisième Invention de son Chef le 25 mai,
5. sa Nativité le 24 juin,
6. sa Décollation le 29 août.

Autres Fêtes du Jour
 

Sainte Adèle de Normandie fille de Guillaume le Conquérant (✝ v. 1137)
Vble Antonia Lesino consacrée de l'Institut séculier 'Petite Famille Franciscaine' (✝ 1962)
Saint Betton évêque d'Auxerre (✝ 918)
Saint Erasme Confesseur (✝ 1160)
Saint EthelbertRoi du Kent et Confesseur (✝ 616)
Saint Evèce  martyr à Nicomédie (✝ 303)
Bienheureuse Ida von Hohenfels  veuve bénédictine (✝ v. 1195)
Bienheureuse Josèphe Naval Girbès  vierge consacrée à Dieu dans le monde (✝ 1893)
Saint Léobard  moine (✝ 618)
Saint Létard  évêque de Senlis (✝ v. 600)
Bienheureux Marc de Marconi  hiéronymite (✝ 1510)
Saint Serge  Martyr à Césarée de Cappadoce (✝ 304)
Bienheureux Thomas-Marie Fusco  fondateur de l'Institut des Filles de la Charité du Très Précieux Sang (✝ 1891)
Saint Vartan  Martyr (Ier siècle)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article