Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

« Sur cette pierre je bâtirai mon Église »

com


Sur cette pierre je bâtirai mon Église

 Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 16,13-19.


Méditation


Aujourd'hui nous célébrons la chaire de saint Pierre. Depuis le siècle IV, par cette célébration l'Église veut nous démontrer le fait que, comme un don de la part de Jésus à nous tous, l'édifice de son Eglise s'appuie sur le Prince de ses apôtres, et qu'il jouit d'une aide divine particulière pour mener à bout cette mission.


« Sur cette pierre je bâtirai mon Église »


Le collège épiscopal et son chef, le Pape : le Christ, en instituant les Douze, « leur donna la forme d'un collège, et mit à leur tête Pierre, choisi parmi eux ». « De même que. Pierre et les autres apôtres constituent cet institution est établit par le Seigneur . Le Seigneur a établi un seul collège apostolique : Le Pontife est le successeur de Pierre, et les évêques, successeurs des apôtres, pour ne former qu’un tout. Le Seigneur a fait du seul Simon, auquel il donna le nom de Pierre, la pierre de son Église. Il lui en a remis les clefs ; il l'a institué pasteur de tout le troupeau (Jn 21,15s). « Mais cette charge de lier et de délier qui a été donnée à Pierre a été aussi donnée, sans aucun doute, au collège des apôtres unis à leur chef.  Le Pape, évêque de Rome et successeur de St. Pierre, est le principe perpétuel visible et fondamental de l'unité liant entre eux les évêques, avec la multitude des fidèles, l'Église a pour charge d’être le Vicaire du Christ et le Pasteur de toute l'Église, un pouvoir plénier, suprême et universel qu'il peut toujours librement exercer. » 


Aujourd'hui nous célébrons la chaire de saint Pierre. Depuis le 4ème siècle, l'Église nous démontre le fait que c’est un don de Jésus pour nous guider. Cet édifice s'appuie sur le Prince de ses apôtres, et qu'il jouit d'une aide divine particulière et mène sa mission avec force et foi. Le Seigneur institue en Césarée à Philippe: «Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église» (Mt 16,18). En effet, «Pierre seul est choisi pour être mis au-devant des vocations de toutes les nations, au-devant de tous les apôtres et au-devant de tous les pères de l'Eglise» (Saint Léon le Grand). Depuis le début, l'Eglise a bénéficié du ministère de Pierre de telle manière que Saint Pierre et ses successeurs ont présidé la charité, l'unité et plus spécialement, ont la mission de confirmer leurs frères dans la vérité. A sa résurrection, Jésus a confirmé la mission à Pierre. Car Pierre s’est repenti au plus profond de lui d'avoir renié Jésus par trois reprises,  et avait pleuré devant Jésus. Et fait sa déclaration d'amour: «Seigneur, vous connaissez toutes choses, vous savez bien que je vous aime» (Jn 21,17). Et alors, Pierre voit avec soulagement que Jésus ne le considérait pas indigne mais que par trois fois Il le confirme dans le ministère qu'Il lui avait confié auparavant: «Paix mes brebis» (Jn 21,16.17). Cette puissance n'est pas du propre mérite de Pierre, comme ne l'était pas non plus sa déclaration de foi à Césarée de Philippe: «Ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui est dans les cieux» (Mt 16,17). Il s'agit, d'une autorité investie par la puissance suprême donnée pour servir. C'est pour cela que le Saint Père signe ses écrits sous le titre honoraire de Servus servorum Dei. Nous devons beaucoup prier pour le successeur de Pierre, être attentifs à ses paroles et remercier Dieu de ce grand cadeau qu'il nous a fait. Le Collège des évêques exerce le pouvoir sur l'Eglise tout entière de manière solennelle dans le Concile Œcuménique. » « Il n'y a pas de Concile Œcuménique s'il n'est pas confirmé par le successeur de Pierre. » « Par sa composition multiple, ce collège exprime ses variétés et l'universalité du Peuple de Dieu ; il exprime, par son rassemblement sous un seul chef, l'unité du troupeau du Christ. »


Emounawh 
21 février 2022

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article