Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Ukraine : L’Eglise agit déjà face aux conséquences humanitaires « dévastatrices »

com
Ukraine : L’Eglise agit déjà face aux conséquences humanitaires « dévastatrices »

 

« La voix de l’Église est importante pour garder vivante l’espérance et appelle à être solidaires les uns avec les autres. »

Au deuxième jour de l’opération militaire russe en Ukraine, et alors que le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé l’Union Européenne à renforcer ses sanctions contre la Russie pour la punir de son invasion de l’Ukraine, le président du Conseil européen Charles Michel a annoncé que l’Union européenne préparait en urgence de nouvelles sanctions contre la Russie.

« Deuxième vague de sanctions aux conséquences massives et sévères politiquement convenues hier soir. D’autres mesures sont en cours de préparation urgente. »


Filippo Grandi, Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, se dit profondément préoccupé par la situation en Ukraine.

« Les conséquences humanitaires sur les populations civiles seront dévastatrices. Dans une guerre, il n’y a pas de gagnant, mais d’innombrables vies seront brisées. »

Don Soletskyy qui représente l’archevêque gréco-catholique de Kiev, explique au média Avvenire que les églises servent d’abris contre les bombardements.

« Nous sommes déjà prêts à ouvrir des églises et des structures pastorales pour les mettre au service de la population sans défense. Des milliers de personnes sont déjà déplacées à l’intérieur de ce que l’on appelle les ‘zones grises’, c’est-à-dire des républiques indépendantes autoproclamées de Donetsk et Lougansk. En tant que communauté chrétienne, nous ferons tout notre possible face à ce que nous considérons comme une véritable invasion. »

Selon lui, « la voix de l’Église est importante pour garder vivante l’espérance et appelle à être solidaires les uns avec les autres ».

L’archevêque métropolite Mieczyslaw Mokrzycki de Lviv explique quant à lui que l’Église ukrainienne est prête à accueillir une grande vague de réfugiés.

« Nous sommes prêts à accueillir les gens dans nos églises et à leur fournir de la nourriture et de l’eau. Nous avons organisé des cours de premiers secours pour les prêtres, les religieux et les laïcs, afin qu’en cas d’urgence, ils puissent soigner les blessés. »

Cette solidarité est déjà visible également du côté des humanitaires chrétiens internationaux dont l’action a déjà commencé.

C’est le cas de l’organisation Aide à l’Eglise en Détresse, qui a envoyé 1 million d’euros à l’Église ukrainienne, avec l’objectif, selon son président exécutif international, d’assurer « la présence de prêtres et de religieux et religieuses auprès de leur peuple, dans les paroisses, auprès des réfugiés, dans les orphelinats et les foyers pour mères célibataires et pour personnes âgées qui devront relever le défi de survivre dans un climat de spirale des coûts à la suite de la guerre ».

L’évêque Pavlo Honcharuk de Kharkiv explique que « la subvention d’urgence immédiate de l’AED, en plus de son soutien actuel, renforcera l’Église catholique en Ukraine dans son engagement à rester sur le terrain et à continuer à servir ses fidèles face à la guerre militaire et économique ».

La Caritas ukrainienne, soutenue par la Caritas internationale, est également prête à accueillir des déplacés internes.


A Varsovie, en Pologne, un premier train de réfugiés originaires de Kiev est arrivé hier. Le président des évêques polonais, Mgr. Stanisław Gądecki, assure que « l’aide de l’Église catholique polonaise sera apportée aux nécessiteux de manière systématique par le biais d’organisations caritatives ecclésiales opérant dans les paroisses, les diocèses et au niveau national, ainsi que par le biais du Groupe de soutien aux Églises orientales actif à la Conférence épiscopale polonaise ».

Lors des bombardements, Sviatoslav Shevchuk, archevêque de l’Église gréco-catholique ukrainienne, a dû se réfugier dans un sous-sol de la cathédrale de la Résurrection à Kiev. Il lance un appel à la communauté internationale.

« Nous continuons à demander à la communauté internationale de s’unir à nous, de croire en l’Ukraine qui défend aujourd’hui la paix en Europe au prix du sang de ses propres enfants. Chaque effort dans chaque domaine est très important. »

M.C. (avec AFP)

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article