Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Vous ne savez pas ce que sera votre vie demain! dites plutôt "si le Seigneur le veut bien"

com

LECTURES DE LA MESSE

 

PREMIÈRE LECTURE
« Vous ne savez même pas ce que sera votre vie demain !
Vous devriez dire : “Si le Seigneur le veut bien”. »
(Jc 4, 13-17)
Lecture de la lettre de saint Jacques

Bien-aimés, vous autres, maintenant, vous dites :
« Aujourd’hui ou demain nous irons dans telle ou telle ville, nous y passerons l’année,
nous ferons du commerce et nous gagnerons de l’argent », alors que vous ne savez même pasce que sera votre vie demain !
Vous n’êtes qu’un peu de brume, qui paraît un instant puis disparaît. Vous devriez dire au contraire :
« Si le Seigneur le veut bien, nous serons en vie et nous ferons ceci ou cela. »
    Et voilà que vous mettez votre fierté dans vos vantardises.
Toute fierté de ce genre est mauvaise !
    Être en mesure de faire le bien et ne pas le faire, c’est un péché.

            – Parole du Seigneur.

 

PSAUME
(Ps 48 (49), 2-3, 6-7, 8-9, 10-11)
R/ Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux !
(Mt 5, 3)

Écoutez ceci, tous les peuples,
entendez bien, habitants de l’univers,
gens illustres, gens obscurs,
riches et pauvres, tous ensemble.

Pourquoi craindre aux jours de malheur
ces fourbes qui me talonnent pour m’encercler,
ceux qui s’appuient sur leur fortune
et se vantent de leurs grandes richesses ?

Nul ne peut racheter son frère
ni payer à Dieu sa rançon :
aussi cher qu’il puisse payer,
toute vie doit finir.

Peut-on vivre indéfiniment
sans jamais voir la fosse ?
Vous voyez les sages mourir :
comme le fou et l’insensé ils périssent,
     laissant à d’autres leur fortune.

 

ÉVANGILE
« Celui qui n’est pas contre nous est pour nous » (Mc 9, 38-40)
Alléluia. Alléluia.
Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie, dit le Seigneur.
Personne ne va vers le Père sans passer par moi.
Alléluia. (Jn 14, 6)

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

    En ce temps-là,
    Jean, l’un des Douze, disait à Jésus :
« Maître, nous avons vu quelqu’un expulser les démons en ton nom ; nous l’en avons empêché, car il n’est pas de ceux qui nous suivent. »
    Jésus répondit :
« Ne l’en empêchez pas, car celui qui fait un miracle en mon nom ne peut pas, aussitôt après, mal parler de moi ; celui qui n’est pas contre nous est pour nous. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

 

PAROLES DU SAINT PÈRE


L’Evangile de la liturgie d’aujourd’hui nous raconte un bref dialogue entre Jésus et l’apôtre Jean, qui parle au nom de tout le groupe des disciples. Ils ont vu un homme chasser les démons au nom du Seigneur, mais ils l’en ont empêché parce qu’il ne faisait pas partie de leur groupe.
 Jésus les invite alors à ne pas empêcher ceux qui font le bien, car ils contribuent à réaliser le projet de Dieu (cf. Mc 9, 38-41).
Puis il les met en garde: au lieu de diviser les personnes en bonnes et en  méchantes, nous sommes tous appelés à veiller sur notre cœur, afin de ne pas succomber au mal ni d’être une cause de  scandale pour les autres (cf. vv. 42-45.47-48).

Les paroles de Jésus révèlent en somme une tentation et offrent une exhortation. La tentation est celle de la fermeture. Les disciples voudraient empêcher une œuvre de bien uniquement parce que qui l’a accomplie n’appartenait pas à leur groupe.
 

Ils pensaient avoir «l’exclusivité sur Jésus» et être les seuls autorisés à travailler pour le Royaume de Dieu.

Mais ils finissent ainsi par se sentir des préférés et considèrent les autres comme des étrangers, au point de devenir hostiles à leur égard. Frères et sœurs,  toute fermeture tient en effet à distance ceux qui ne pensent pas comme nous et cela — nous le savons — est la racine de nombreux maux de l’histoire:
de l’absolutisme qui a souvent engendré des dictatures et de tant de violences à l’égard de qui est différent.  

(Angélus, 26 septembre 2021)

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article