Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Bonne fête aux Cyrille et aux Saints et Saintes du 18 mars

com

Saint Cyrille de Jérusalem
Évêque, docteur de l'Église
(315-386)

 

Cyrille naquit autour de 315 à Jérusalem ou aux environs. Sa vie représente le mélange de deux dimensions : d'une part, le soin pastoral et, de l'autre, la participation, malgré lui, aux controverses enflammées qui troublaient alors l'Église d'Orient.

Il reçut une excellente formation littéraire ; ce fut la base de sa culture ecclésiastique, centrée sur l'étude de la Bible.

Ordonné prêtre par l'Évêque Maxime. Lorsque celui-ci mourut ou fut déposé, en 348, Cyrille fut ordonné Évêque par Acacius, Archevêque métropolitain influent de Césarée de Palestine, philo-arien, qui était convaincu d'avoir trouvé en lui un allié. Il fut donc soupçonné d'avoir obtenu la nomination épiscopale grâce à des concessions à l'arianisme.

En réalité, Cyrille se heurta très vite à Acacius non seulement sur le terrain doctrinal, mais également sur le terrain juridictionnel, car Cyrille revendiquait l'autonomie de son siège par rapport à l'Église métropolitaine de Césarée.

En vingt ans, Cyrille connut trois exils : le premier en 357, à la suite d'une déposition de la part d'un Synode de Jérusalem, suivi en 360 par un deuxième exil voulu par Acacius et, enfin, par un troisième, le plus long – il dura onze ans – en 367, à l'initiative de l'empereur philo-arien Valente.

Ce n'est qu'en 378, après la mort de l'empereur, que Cyrille put reprendre définitivement possession de son siège, en rétablissant l'unité et la paix entre les fidèles.

D'autres sources, également anciennes, appuient la thèse de son orthodoxie, mise en doute par plusieurs sources de l'époque. Parmi celles-ci, la lettre synodale de 382, après le deuxième Concile œcuménique de Constantinople (381), auquel Cyrille avait participé en jouant un rôle important, est celle qui fait le plus autorité. Dans cette lettre, envoyée au Pontife romain, les Évêques orientaux reconnaissent officiellement l'orthodoxie la plus absolue de Cyrille, la légitimité de son ordination épiscopale et les mérites de son service pastoral, que la mort conclura en 387.

 

Bse Célestine de la Mère de Dieu
Vierge et fondatrice de la Congrégation
« Sœurs de Saint Joseph de Calasanz »
(1848-1925)

Célestine de la Mère de Dieu, dans le siècle Maria Anna Donati, naît à Marradi, près de Florence, le 26 Octobre 1848. Dotée d’une profonde humilité et d'une grande simplicité, dès sa jeunesse, elle se consacre au service de Dieu avec un fervent charisme envers les frères plus pauvres.

Guidée spirituellement par le Père Piariste Célestin Ziani, Archevêque de Sienne, elle fonda en 1889 la Congrégation des « Sœurs de Saint Joseph de Calasanz » (Calasantiennes) avec le but d’aider les enfants et les jeunes en difficulté.

Elle vit la Congrégation se développer au Brésil, à San Salvador Bahia, en Roumanie, au Nicaragua.
Elle meurt à Florence le 18 mars 1925.

Célestine de la Mère de Dieu (Donati) a été béatifiée le 30 Mars 2008 en la Cathédrale de Florence par le Cardinal José Saraiva Martins, Préfet de la Congrégation pour la cause des Saints, qui représentait le Pape Benoît XVI (Joseph Ratzinger, 2005-2013).

 

Autres Fêtes du Jour
 

Saint Alexandre de Jérusalem  Evêque (✝ 251)
Saint Anselme de Mantoue  évêque (✝ 1086)
Saint Braulion de Saragosse  évêque espagnol (✝ 646)
Bse Célestine de la Mère de Dieu fondatrice de la congrégation de Saint Joseph de Calasanz (✝ 1925)
Saint Édouard le Martyr  Roi de Wessex (✝ 978)
Vble Eladio Mozas Santamera  fondateur des Joséphines de la Sainte Trinité (✝ 1897)
Saint Frigdien  Confesseur - évêque de Lucques (✝ v. 588)
Bienheureux Jean Thules et Roger Wrenno martyrs en Angleterre (✝ 1616)
Saint Léobard Reclus à Marmoutier (✝ 593)
Vénérable Maria Edvige Zivelonghi  religieuse italienne (✝ 1949)
Vénérable María Rosa Gay Tibau fondatrice de l'Institut de saint Joseph de Gérone (✝ 1884)
Bienheureuse Marthe Aimée le Bouteiller  religieuse des Écoles chrétiennes de la Miséricorde (✝ 1883)
Saint Merole Dix-neuvième évêque du Mans (✝ 785)
Saint Narcisse  Evêque et martyr à Girone en Catalogne espagnole, avec son diacre (IVe siècle)
Saint Salvator d'Orta  Frère mineur à Marcelon (✝ 1567)
Saint Tétric  évêque d'Auxerre (✝ 709)
Saints Trophime et Eucarpe  Martyrs (IVe siècle)

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article