Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Celui qui entend mes paroles mais ne me suit pas je ne le juge pas je ne suis pas venu juger le monde mais le sauver.

com

Évangile de Jésus-Christ
selon saint Jean 12,44-50.


En ce temps-là, Jésus s’écria : « Celui qui croit en moi, ce n’est pas en moi qu’il croit, mais en Celui qui m’a envoyé ;
et celui qui me voit voit Celui qui m’a envoyé.
Moi qui suis la lumière, je suis venu dans le monde pour que celui qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres.
Si quelqu’un entend mes paroles et n’y reste pas fidèle, moi, je ne le juge pas, car je ne suis pas venu juger le monde, mais le sauver.
Celui qui me rejette et n’accueille pas mes paroles aura, pour le juger, la parole que j’ai prononcée : c’est elle qui le jugera au dernier jour.
Car ce n’est pas de ma propre initiative que j’ai parlé : le Père lui-même, qui m’a envoyé, m’a donné son commandement sur ce que je dois dire et déclarer ;
et je sais que son commandement est vie éternelle. Donc, ce que je déclare, je le déclare comme le Père me l’a dit. »


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

 

Origène (v. 185-253)
prêtre et théologien

Homélies sur la Genèse, I, 5-7 (in Lectures chrétiennes pour notre temps, fiche n° C 11; trad. modifiée par Abbaye d'Orval, 1973 des p. 70-71 de SC 7, trad. L. Doutreleau, Éd. du Cerf 1943)
« Moi, la lumière, je suis venu dans le monde pour que celui qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres »


            Le Christ est « la lumière du monde » (Jn 8,12) et il éclaire l'Église de sa lumière. Et comme la lune reçoit sa lumière du soleil afin d'éclairer elle aussi la nuit, ainsi l'Église, recevant sa lumière du Christ, éclaire tous ceux qui se trouvent dans la nuit de l'ignorance. (...) C'est donc le Christ qui est « la vraie lumière qui illumine tout homme venant en ce monde » (Jn 1,9), et l'Église, recevant sa lumière, devient elle-même lumière du monde, « illuminant ceux qui marchent dans les ténèbres » (Rm 2,19), selon cette parole du Christ à ses disciples : « Vous êtes la lumière du monde » (Mt 5,14). D'où il ressort que le Christ est la lumière des apôtres, et les apôtres à leur tour la lumière du monde.

 

Méditation de l'évangile du père Gabriel

" Et à Thomas qui lui demande de le suivre, Jésus répond simplement :
« … Je suis le chemin et la Vérité et la Vie; Personne ne vient au Père si ce n'est par Moi »

Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie

 

Au chapitre 14 de Jean, Jésus, durant la cène, après avoir partagé le pain et le vin, ce corps livré, ce sang versé, laisse parler son cœur.

Il explique aux siens la profondeur de son amitié. Qu'ils ne se troublent donc pas, à son égard, cette amitié est sans limite. S'il s'en va, c'est afin de préparer pour eux une place au ciel; jamais Il n'acceptera d'être pour toujours séparé de ceux qu'Il aime, Il reviendra.

« Que votre cœur ne se trouble pas; vous croyez en Dieu, croyez aussi en Moi »

Ayons donc foi en Lui, surtout aux heures de la nuit et de la détresse, et écoutons-Le nous dire :

« …Dans la maison de mon Père, il y a beaucoup de demeures; s'il n'en était pas ainsi, Je vous l'aurais dit, car Je vais vous préparer une place, Je reviendrai et Je vous prendrai près de Moi, afin que là où Je suis, vous soyez aussi »

Et à Thomas qui lui demande de le suivre, Jésus répond simplement :

« … Je suis la Voie et la Vérité et la Vie; Personne ne vient au Père si ce n'est par Moi »

Père Gabriel

Homélies du Père Gilbert Adam

Mercredi de la 4e semaine de Pâques

Moi qui suis la lumière, je suis venu dans le monde pour que celui qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres.

Alors, Jésus s’écria : « Celui qui croit en moi, ce n’est pas en moi qu’il croit, mais en Celui qui m’a envoyé ; et celui qui me voit voit Celui qui m’a envoyé.

 

Moi qui suis la lumière, je suis venu dans le monde pour que celui qui croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres. L’Evangile nous donne la Lumière de Dieu dans toute sa beauté. Jésus attend que Sa Parole, transcrite dans nos cœurs, s’incarne dans nos vies. Cette Parole vivante et vivifiante ne change pas, elle est éternelle. C’est devant elle que nous paraitrons devant le Père, le moment venu. Chaque conscience sera confrontée à la Parole, dans ce qu’elle aura fait, en conformité avec les commandements de Jésus. Dans l’examen de conscience, nous laissons advenir la tendresse de Dieu qui nous dit la fidélité de notre vie à la parole du Christ. Notre Dieu est riche en miséricorde. Il prend plaisir à nous ouvrir les bras et à pardonner nos fautes. La Parole de Dieu est féconde, elle agit dans l’Église qui prie, elle illumine la communauté. « Détachez pour moi Barnabé et Saul en vue de l’œuvre à laquelle je les ai appelés, est-il dit aux fidèles qui prient ! » Dans la communion des frères, le message de Dieu est révélé dans la paix, c’est ainsi que se réalise l’œuvre de Dieu. De notre fidélité à Jésus va dépendre notre fidélité envers Dieu et envers la communauté.

« Si quelqu’un entend mes paroles et n’y reste pas fidèle, moi, je ne le juge pas, car je ne suis pas venu juger le monde, mais le sauver.

Celui qui me rejette et n’accueille pas mes paroles aura, pour le juger, la parole que j’ai prononcée : c’est elle qui le jugera au dernier jour. Le mystère de la Parole de Dieu, c’est sa fécondité, elle porte du fruit.

"La parole de Dieu était féconde et se multipliait." La Parole de Dieu travaille nos cœurs pour que nous fassions de la communauté un lieu fidèle à l’Esprit Saint. Ce mystère de la Présence de Dieu s’est révélé à l’Annonciation de l’ange à Marie d’une manière unique. La Parole de Dieu a pris « Corps » dans le sein de la Vierge ! La femme a donné sa chair pour que la parole faite chair nous soit donnée. Cette Parole de Dieu continue son œuvre en nous. En chacun de nous, elle devient "Parole vivante de Dieu." Au baptême, nous avons reçu la parole de Dieu accompagnée d’un bain d’eau, nous avons accueilli le Don de Dieu et nous avons fait l’expérience d’un grand amour. Ce mystère est reçu en Église. En écoutant ceux que Dieu nous donnent, les messagers de la Parole, nous écoutons Dieu. Nous prions pour ceux qui nous dirigent.

"Car ce n’est pas de ma propre initiative que j’ai parlé : le Père lui-même, qui m’a envoyé, m’a donné son commandement sur ce que je dois dire et déclarer ; et je sais que son commandement est vie éternelle.

Donc, ce que je déclare, je le déclare comme le Père me l’a dit. » Ma parole, est la Parole du Père, mes œuvres, sont les œuvres du Père, dit Jésus. La Parole de Dieu est Amour, elle fait de notre vie le « Corps du Christ » sur la terre. L’important est la manière dont notre cœur adhère au plan d’amour de Dieu dans le monde. C’est la manière dont notre cœur dit « oui » à l’œuvre de Dieu. Les saints nous devancent dans le Royaume de Dieu car ils se sont livrés totalement à l’Esprit Saint, sans aucun partage ni calcul, pour réaliser l’œuvre de Dieu. Nous le reconnaissons humblement, et nous nous efforçons de nous mettre à leur suite pour poursuivre notre route plus conformément à l’Evangile. Par la grâce du Christ immolé pour nous, nous réalisons l’œuvre invisible du Dieu vivant.

Nous demandons la grâce d’être fidèles à Jésus pour qu’en tout se réalise l’œuvre de Dieu.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article