Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Bonne fete aux Pierre et Paul et autres Saints du jour

com

Saint Pierre et Saint Paul

voir article Spécial

Ces saints ukrainiens à invoquer

pour demander la paix

 

La Russie a lancé une vaste « opération militaire » contre l'Ukraine dans la nuit de mercredi à jeudi 24 février, faisant de l’Ukraine le théâtre d’une guerre au cœur de l’Europe. Invoquons ces saints ukrainiens, sans doute sensibles à la cause de leurs compatriotes et qui peuvent se révéler de puissants intercesseurs en cette période troublée.
L’Ukraine est une terre chrétienne, constituée à 70% d’orthodoxes, 15% de catholiques et 5% de protestants, malgré les persécutions religieuses orchestrées en Union Soviétique de 1928 à 1991. Le territoire de l’Ukraine actuelle a donné naissance à de nombreux saints et martyrs, dont l’invocation aujourd’hui peut se révéler d’un grand secours. En effet, nul doute qu’ils se montrent sensibles au sort des Ukrainiens. Catholiques ou orthodoxes, ils sont reconnus comme saints ou bienheureux par l’Eglise catholique.

1
SAINT VLADIMIR DE KIEV


Prince de Kiev au XIe siècle, Vladimir fut un meurtrier avant de devenir un saint. Désireux de porter la couronne, il assassina son propre frère pour monter sur le trône. Les Bulgares, Khazars, Allemands et Byzantins, représentant des quatre religions en présence – l’islam, le judaïsme, le christianisme latin et le christianisme byzantin – sollicitèrent son alliance. La tradition raconte que le prince envoya des ambassadeurs recueillir de plus amples renseignements sur ces religions. Il lui fut rapporté que l’islam des Bulgares respirait la tristesse, les offices latins des Allemands étaient dépourvus de beauté. En revanche, à Constantinople, la splendeur de la liturgie, l’encens projeté vers le ciel, l’or des icônes et les hymnes transportèrent d’enthousiasme les envoyés du prince. Vladimir se fit donc baptiser, dans le Dniepr, en 988 et reçut pour épouse une princesse byzantine. Il évangélisa son peuple, détruisit les temples païens et construisit des églises. Vladimir mourut en 1015 et fut canonisé au milieu du XIIIe siècle. Il est fêté comme saint par l’Église catholique et l’Église orthodoxe.

2
SAINTE OLGA

 

Princesse de Kiev, elle est la grand-mère de saint Vladimir, morte en 969. Après l’assassinat de son époux, elle exerça la régence. Elle demanda le baptême à Constantinople en 945 et prit le nom d’Hélène. Elle est la première princesse chrétienne qu’ait connue la Russie.

3
SAINT ANTOINE DE KIEV
Appelé aussi saint Antoine des Grottes, saint Antoine était un ermite du XIe siècle. Après un passage au Mont Athos, il s’installa dans les grottes de Berestovo. Après bien des péripéties, il fonda le monastère la Laure des grottes de Kiev (Perchersky) et encouragea son disciple saint Théodose à suivre la Règle du Studion de saint Ephrem à Constantinople. Il obtint du prince Iziaslav toute la colline dominant les grottes, faisant de lui le patriarche de tous les moines de Russie. Saint Théodose, mais aussi saint Ephrem de Kiev, autres saints ukrainiens orthodoxes, furent ses compagnons. Ils sont reconnus comme tels par l’Eglise catholique et l’Eglise orthodoxe.

 

 

3
SAINT ANTOINE DE KIEV


Appelé aussi saint Antoine des Grottes, saint Antoine était un ermite du XIe siècle. Après un passage au Mont Athos, il s’installa dans les grottes de Berestovo. Après bien des péripéties, il fonda le monastère la Laure des grottes de Kiev (Perchersky) et encouragea son disciple saint Théodose à suivre la Règle du Studion de saint Ephrem à Constantinople. Il obtint du prince Iziaslav toute la colline dominant les grottes, faisant de lui le patriarche de tous les moines de Russie. Saint Théodose, mais aussi saint Ephrem de Kiev, autres saints ukrainiens orthodoxes, furent ses compagnons. Ils sont reconnus comme tels par l’Eglise catholique et l’Eglise orthodoxe.

4
SAINT JOSAPHAT KUNTSEVYCH

St_Josaphat_Saint_of_Ruthenia.jpg
Saint Josaphat Kuntsevych
Domain public

 

Evêque basilien, mort martyr à Vitebak en 1623. Adolescent, il fut témoin du rattachement d’une partie de l’Eglise d’Ukraine à Rome (Union de Brest, 1596) pour constituer l’Eglise gréco-catholique. A vingt ans, il entra au monastère de la Sainte Trinité à Vilnius, alors dans le royaume polono-lituanien, dans un monastère de l’ordre basilien et prit le nom de Josaphat. A trente ans, il en devint l’un des supérieurs. Tiraillé par cette séparation entre catholiques romains et orthodoxes, il se dévoua à la cause de l’unité. Nommé évêque de Polock en 1617, il se trouva dans une région où les antagonismes étaient exacerbés. C’est au cours d’une émeute provoquée par des intégristes orthodoxes qu’il fut lynché et jeté dans le fleuve, martyr pour son attachement à l’Eglise romaine. Il fut canonisé le 29 juin 1867. Ses reliques se trouvent sous l’autel saint Basile dans la basilique Saint Pierre du Vatican.

5
LES 25 MARTYRS D’UKRAINE
carneckyj.jpg
Mykola Čarneckyj (1884-1959)
Congrégation pour la cause des saints

 

Ils sont 25 bienheureux martyrs ukrainiens, victimes de la persécution religieuse menée par la République socialiste soviétique d’Ukraine à l’encontre de l’Église grecque catholique, morts entre 1935 et 1973. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, en 1946, Joseph Staline rattache l’Église grecque-catholique ruthène à l’Église orthodoxe de Russie, qui elle-même était sous le contrôle du Parti communiste. Parmi ces martyrs, nombreux sont morts pour rester fidèles à la tradition catholique et au pape. Toutes les communautés catholiques qui ne se sont pas ralliées au patriarcat orthodoxe sont mises hors la loi. La cause en béatification et canonisation des 25 martyrs est introduite et menée par le diocèse grec-catholique de Lviv. Ils sont béatifiés par saint Jean Paul II le 27 juin 2001 lors de son voyage en Ukraine.

Bienheureux Yakym Senkivsky
prêtre martyr en Ukraine (✝ 1941)

 

Yakym Senkivsky est né le 2 mai 1896 à Haji Velyki, près de Ternopil. Ordonné prêtre le 4 décembre 1921, il poursuit ses études à Innsbruck puis entre dans l'ordre des basiliens en 1923. En 1939, il devient sous-prieur du monastère de Drohobych. Le 26 juin 1941 il est arrêté par les communistes et, le 29 juin, il meurt torturé à l'eau bouillante dans la prison de Drohobych.
(source: Flashpress)
Il a été béatifié le 27 juin 2001 par Jean-Paul II lors de son voyage en Ukraine au cours d'une 'divine liturgie en rite byzantin' avec 27 autres serviteurs de Dieu. (Homélie)

Autres Fêtes du Jour
 

Sainte Béate martyre (IIIe siècle)
Saint Cassius Evêque de Narni, en Ombrie (✝ 558)
Sainte Emma de Sangau veuve à Gürk (Autriche) (✝ 1045)
Bx Francesco Mottola fondateur de l'Institut des Oblats du Sacré-Coeur (✝ 1969)
Bx José Gregorio Hernández Cisneros médecin des pauvres du Venezuela (✝ 1919)

Sainte Judith Ancien Testament
Vble Manuel Herranz Establés  fondateur de la congrégation de Notre-Dame des douleurs (✝ 1968)
Saints Marceau et Anastase martyrs dans le Berry (✝ 274)

Sainte Marie mère de Marc (Ier siècle)
Saintes Marie Du Tianshi et Madeleine Du Fengju martyres en Chine (✝ 1900)
Saints Paul Wu Juan, Jean-Baptiste Wu Mantang et Paul Wu martyrs en Chine (✝ 1900)
Saint Pierre de Rostov  (✝ 1290)
Bienheureux Raymond Lulltertiaire franciscain, martyr (✝ 1315)
Saintes Salomé et Judithrecluses à Ober Altaich (IXe siècle)
Sainte Sousannikmartyre en Géorgie (✝ v. 475)
Saint Syrévêque de Gênes (✝ v. 330)

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article