Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Bonne Fête ! Jean et Jean-Baptiste et le autres fêtes du 24 juin

com

NATIVITÉ DE SAINT JEAN BAPTISTE

 

La vocation prophétique de saint Jean Baptiste est entourée dès le sein maternel d’événements extraordinaires qui préparent la naissance de Jésus. L’Evangile de Luc (39-45) raconte que sa mère, Elisabeth, alors qu’elle était enceinte, avait reçu la visite de Marie, de son côté déjà enceinte, et que Jean exulta de joie dans le sein maternel à la voix de Marie.

Elizabeth était stérile et désormais très avancée en âge. Et c’est l’archange Gabriel qui annonça à son mari Zacharie, la naissance d’un fils: « sois sans crainte, Zacharie, lui avait dit l’Archange, car ta prière a été exaucée et ta femme Elizabeth te donnera un fils et tu lui donneras le nom de Jean. Tu en auras joie et allégresse et beaucoup se réjouiront de sa naissance. Car il sera grand devant le Seigneur»

 

Jean Baptiste se définissait ainsi et sa mission. Les Evangiles nous disent qu’il vivait dans le désert, vêtu de peau de chameau, et se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage ; il faisait pénitence et invitait à la conversion. Un jour, au bord des rives du Jourdain, eut la rencontre avec le Messie lui-même qui lui demande d’être lui aussi baptisé. C’est un baptême de pénitence, celui de Jean qui est figure du Baptême selon l’Esprit. «Moi je vous baptise avec l’eau pour la conversion, disait-il à ses disciples, mais celui qui vient derrière moi est plus puissant que moi et moi je ne suis pas digne pas même de délier la courroie de ses sandales; lui il vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu».

Et après voir baptisé le Sauveur, il confiait, «Maintenant ma joie est complète. Lui, il doit grandir et moi au contraire je dois diminuer». Sa mission était accomplie.

Un homme juste et le prix de la vérité
Jean Baptiste aime la vérité et pour cela il meurt décapité en prison. Le roi Hérode l’avait fait arrêter à cause d’Hérodiade, femme de son frère Philippe, qu’il avait épousée. Jean, en effet, lui avait reproché qu’il n’était pas licite de rester avec la femme de son frère. Hérode cependant reconnaissant en lui un homme juste, n’aurait pas voulu le faire tuer .Mais Hérodiade réussit à convaincre sa fille à demander, en récompense d’une sa dance exécutée au cours d’un banquet, la tête de Jean Baptiste.

Sainte María Guadalupe García Zavala
Vierge et fondatrice de la Congrégation :
« Servantes de Sainte-Marguerite Marie et des Pauvres »
(1878-1963) 

María Guadalupe García Zavala naît à Zapopan, Jalisco, au Mexique le 27 avril 1878, dans une famille de commerçants en articles religieux.
Après une enfance pieuse, elle ressentit à 23 ans l'appel du Seigneur à se consacrer à la vie religieuse, avec une attention particulière à l'égard des malades et des pauvres. Son Directeur spirituel, le Père Iñiguez, qui souhaitait fonder une Congrégation religieuse pour prendre soin des malades à l'hôpital, l'invita à se joindre à lui. C'est ainsi qu'ils fondèrent la Congrégation des « Servantes de Sainte-Marguerite Marie et des Pauvres », à laquelle elle se dévoua corps et âme.

Elle fut rapidement élue Supérieure de la Congrégation, charge qu'elle exerça toute sa vie. Au cours de la persécution contre l'Église catholique au Mexique, au péril de sa vie, elle cacha à l'intérieur de l'hôpital plusieurs prêtres, ainsi que l'Archevêque de Guadalajara, Mgr Orozco y Jimenez. Elle soignait cependant également les soldats qui persécutaient les religieux et les fidèles, sans établir de distinction.

Au cours de sa vie, 11 fondations furent ouvertes au Mexique et, après sa mort, la Congrégation continua à se développer; elle compte actuellement 22 instituts, au Mexique, au Pérou, en Islande, en Grèce et en Italie.

Elle mourut le 24 juin 1963 à Guadalajara, Jalisco, au Mexique, à l'âge de 85 ans.

María Guadalupe García Zavala a été béatifiée le 25 avril 2004 à Rome, avec cinq autres Serviteurs de Dieu : le prêtre August Czartoryski; trois religieuses: Laura Montoya, Nemesia Valle, Eusebia Palomino Yenes; une laïque, Alexandrina Maria da Costa, par Saint Jean-Paul II, et canonisée, le 12 mai 2013, par le Saint Père François.

Autres Fêtes du Jour


Saints Agoard et Aglibert  Martyrs à Créteil Ve ou VIIe siécle
Saint Antoine de Dymsk  Higoumène à Constantinople (✝ 1224)
Saint Barthélemy de Farne  ermite bénédictin (✝ 1193)
Saint Gohard  évêque de Nantes (✝ 843)
Saints Jean et Festus  martyrs à Rome (date ?)
Saint Jean le Nouveau  martyr, saint patron de la Moldavie (✝ 1332)
Saint Joseph Yuan Zaide  prêtre et martyr en Chine (✝ 1817)
Saints Orence et ses frères  martyrs en Arménie (✝ v. 304)
Bienheureuse Raingarde  mère de saint Pierre le Vénérable (✝ 1135)
Saint Rombaut  évêque de Malines (✝ 775)
Saint Simplice  Evêque d'Autun (✝ v. 420)
Saint Théodgar  évangélisateur du Jutland (✝ 1065)
Saint Théodulphe   évêque et abbé à Lobbes en Belgique (✝ 776)
Vincent (Frédéric) Lebbe  missionnaire lazariste en Chine (✝ 1940)
Vénérable Vittorio Trancanelli médecin italien (✝ 1998)

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article