Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Je vous donne un commandement nouveau, dit le Seigneur : « Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. »

com

Premières Prières

et Messe du jour


V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles. Amen. (Alléluia.)

1

PAROLE DE DIEU : (1 JN 4, 14-15)


Nous qui avons vu, nous attestons que le Père a envoyé son Fils comme Sauveur du monde. Celui qui proclame que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu.

 

 

INTERCESSION

 

Au matin de ce nouveau jour, prions le Christ Seigneur :
R/ Exauce-nous, Seigneur.

Jésus Christ, Premier-né avant toute créature, 
— éveille nos sens à la beauté de ton œuvre. 

R/ Exauce-nous, Seigneur.

Jésus Christ, Lumière qui se lève sur le monde, 
— découvre à notre esprit tes volontés.

R/ Exauce-nous, Seigneur.

Jésus Christ, Fils bien-aimé du Père, 
— inspire-nous l’amour filial et fraternel.

R/ Exauce-nous, Seigneur.

Jésus Christ, Source jaillissante de vie, 
— féconde le travail de ce jour.

R/ Exauce-nous, Seigneur.

Jésus Christ, Ami des pauvres et des petits, 
— rends-nous attentifs à leur appel.

R/ Exauce-nous, Seigneur.

2

PAROLE DE DIEU : RM 12, 9-12


Que votre amour soit sans hypocrisie. Fuyez le mal avec horreur, attachez-vous au bien. Soyez unis les uns aux autres par l’affection fraternelle, rivalisez de respect les uns pour les autres. Ne brisez pas l’élan de votre générosité, mais laissez jaillir l’Esprit ; soyez les serviteurs du Seigneur. Aux jours d’espérance, soyez dans la joie ; aux jours d’épreuve, tenez bon ; priez avec persévérance.

INTERCESSION
 

Bénissons le Seigneur du ciel et de la terre, qui révèle aux petits les merveilles de son amour :
R/ Tu es l’espérance des hommes.

Par Jésus Christ, tu es venu jusqu’à nous ;
— qu’il nous conduise à toi, son Père et notre Père.

R/ Tu es l’espérance des hommes.
Le pouvoir des puissants est dans ta main ;
— dirige ceux qui nous gouvernent.

R/ Tu es l’espérance des hommes.
Chacune des créatures est un reflet de ta splendeur ;
— inspire à ceux qui cherchent des images de ta gloire.

R/ Tu es l’espérance des hommes.
Tu ne veux pas que nous soyons tentés au-delà de nos forces ; 
— fais que nous tenions dans les épreuves.

R/ Tu es l’espérance des hommes.
Tu as promis de ressusciter les hommes au dernier Jour ; 
— souviens-toi de ceux qui sont morts aujourd’hui.

Les lectures de la Messe du 14 juin 

 

PREMIÈRE LECTURE
« Tu as fait pécher Israël » (1 R 21, 17-29)
Lecture du premier livre des Rois

Après la mort de Naboth, la parole du Seigneur fut adressée au prophète Élie de Tishbé :
    « Lève-toi, va trouver Acab, qui règne sur Israël à Samarie. Il est en ce moment dans la vigne de Naboth, où il s’est rendu pour en prendre possession. Tu lui diras :
“Ainsi parle le Seigneur :
Tu as commis un meurtre, et maintenant tu prends possession. C’est pourquoi, ainsi parle le Seigneur :
À l’endroit même où les chiens ont lapé le sang de Naboth, les chiens laperont ton sang à toi aussi.” » Acab dit à Élie :
« Tu m’as donc retrouvé, toi, mon ennemi ! »
Élie répondit :
« Oui, je t’ai retrouvé.
Puisque tu t’es déshonoré en faisant ce qui est mal aux yeux du Seigneur,  je vais faire venir sur toi le malheur :
je supprimerai ta descendance, j’exterminerai tous les mâles de ta maison, esclaves ou hommes libres en Israël. Je ferai à ta maison ce que j’ai fait à celle de Jéroboam, fils de Nebath, et à celle de Baasa, fils d’Ahias, tes prédécesseurs, car tu as provoqué ma colère et fait pécher Israël.
    Et le Seigneur a encore cette parole contre Jézabel :
“Les chiens dévoreront Jézabel sous les murs de la ville de Yizréel !”
     Celui de la maison d’Acab qui mourra dans la ville sera dévoré par les chiens ;
celui qui mourra dans la campagne sera dévoré par les oiseaux du ciel. »

    On n’a jamais vu personne se déshonorer comme Acab en faisant comme lui ce qui est mal aux yeux du Seigneur, sous l’influence de sa femme Jézabel. Il s’est conduit d’une manière abominable en s’attachant aux idoles, comme faisaient les Amorites
que le Seigneur avait chassés devant les Israélites.

    Quand Acab entendit les paroles prononcées par Élie, il déchira ses habits, se couvrit le corps d’une toile à sac – un vêtement de pénitence – ;
et il jeûnait, il gardait la toile à sac pour dormir, et il marchait lentement.
    Alors la parole du Seigneur fut adressée à Élie :
    « Tu vois comment Acab s’est humilié devant moi !
Puisqu’il s’est humilié devant moi, je ne ferai pas venir le malheur de son vivant ; c’est sous le règne de son fils que je ferai venir le malheur sur sa maison. »

            – Parole du Seigneur.

 

PSAUME
(Ps 50 (51), 3-4, 5-6ab, 11.16)
R/ Pitié, Seigneur, car nous avons péché ! (Cf. Ps 50,3)

Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute,
purifie-moi de mon offense.

Oui, je connais mon péché,
ma faute est toujours devant moi.
Contre toi, et toi seul, j’ai péché,
ce qui est mal à tes yeux, je l’ai fait.

Détourne ta face de mes fautes,
enlève tous mes péchés.
Libère-moi du sang versé, Dieu, mon Dieu sauveur,
et ma langue acclamera ta justice.

 

ÉVANGILE
« Aimez vos ennemis » (Mt 5, 43-48)
Alléluia. Alléluia.
Je vous donne un commandement nouveau, dit le Seigneur :
« Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. »
Alléluia. (cf. Jn 13, 34)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples :
    « Vous avez appris qu’il a été dit :
Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi.
    Eh bien ! moi, je vous dis :
Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, il fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.
    En effet, si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ?
Les publicains eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?
    Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ?
Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?
    Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

PAROLES DU SAINT PÈRE


Est-il possible qu’une personne en vienne à aimer ses ennemis ? Si cela ne dépendait que de nous, ce serait impossible.

Mais rappelons-nous que lorsque le Seigneur demande une chose, il veut la donner. Le Seigneur ne nous demande jamais quelque chose qu’Il ne nous donne pas en premier.

 Quand il me dit d’aimer mes ennemis, il veut me donner la capacité de le faire. Sans cette capacité, nous ne pourrions pas, mais Lui te dit :
« Aime ton ennemi », et il te donne la capacité d’aimer.

 Saint Augustin priait ainsi — écoutez quelle belle prière — :
« Seigneur, donne ce que tu commandes et commande ce que tu veux » (Confessions, x, 29.40), parce que tu me l’as donné en premier.
Que lui demander ?

Qu’est-ce que Dieu est heureux de nous donner ?

La force d’aimer, qui n’est pas une chose, mais qui est l’Esprit Saint.

La force d’aimer est l’Esprit Saint, et avec l’Esprit de Jésus, nous pouvons répondre au mal par le bien, nous pouvons aimer celui qui nous fait du mal.

(Angélus 20 février 2022)

Notre Père

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article