Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

CETTE ANNEE SERA

Après tout les déboires

Arrive d’abord les devoirs

Ensuite c’est l’espoir

 Cette année sera

Celle  de tous les espoirs

 

Il va falloir être attentif

Pour ne pas être fautif

Et rester dubitatif

Cette année sera

Celle  de tous les espoirs

 

Les affaires espérées s’annoncent

Du repos du guerrier on renonce

Pour n’être pas un effet d’annonce

Cette année sera

Celle  de tous les espoirs

 

Le printemps s’éveillent

Les bourgeons émerveillent

Les oiseaux se réveillent

Cette année sera

Celle  de tous les espoirs

 

Les véhicules nous conduisent

Les vacances  séduisent

Les obligations les réduisent

Cette année sera

Celle  de tous les espoirs

 

Soudain l’été et ses effets

Font de nos rêves une bonne fée

Fidèle et bien coiffée

Cette année sera

Celle  de tous les espoirs

 

cafe-theatre-st-Michel1982.jpgLa plage me renverse

Le sable chaud berce

Elle pourrait être controverse

Cette année sera

Celle  de tous les espoirs

 

L’été tire son artifice

Les feuilles jaunissent

Nos pas y crissent

Cette année sera

Celle  de tous les espoirs

 

L’automne grandiose entre

L’odeur des glaneurs concentre

L’esprit d’un passé vers l’antre

Cette année sera

Celle  de tous les espoirs

 

Le romantisme est au rendez-vous

L’hiver nous fouette il avoue

En déroulant son tapis blanc chez vous

Cette année sera

Celle  de tous les espoirs

 

Ainsi va la vie

Selon nos envies

Nous serons servies

Cette année sera

Celle  de tous les espoirs

 

MIM Nanou75

 

Voir les commentaires

PETITE LETTRE- 1

dalhias

 

En ce début de printemps

Où s’éveille à l’instant

La flamme du débutant.

Le petit sourire moqueur

Les yeux souvent rieurs

Tu prends plaisirs à la douceur.

D’un air faussement polisson

L’allure dégagée de petit garçon

Tu te fais l’artisan maçon.

Tu sculptes avec les mains

Les caresses pour demain

L’imaginaire d’un baisemain.

 

Dans ton univers des soupirs

Tu retrouves cet empire

M’apportant le sourire.

Le frémissement d’un exemplaire

S’émouvant avant de complaire

Devient fulgurant comme l’éclair

Alors tu tâte l’estimable

Sachant être aimable

Tout en restant imperturbable.

Dans l’espoir d’un futur proche

Où le bonheur s’accroche

Vers un avenir proche

 

 

 

MIM Nanou75

Voir les commentaires

L’HISTOIRE DE GRENOUILLE

3791739463_90dda6a86e.jpgUne grenouille verte saute de joie

Toute verte elle va

D’un nénuphar à l’autre

Elle aime se fondre à leurs feuilles.

Alors quand elle rencontre une mouche

Elle  s’étire

Tire la langue,

puis subrepticement

La happe en un clin d’œil.

 

Dans son élan elle danse

Savoure son repas

Ne vois pas venir un compère

Le  Martin Pécheur au plumage coloré

Luisant sous le soleil

Il plonge dans l’étang

Et patatras grenouille descend

Plouf, les pattes en l’air

Se retrouve dans l’eau.

Avant, d'avoir réalisé

Martin-pêcheur est de retour,

Sur sa branche il est prêt,

Scrute son repas

Coa-Coa espèce de malotru!

Crie grenouille toute trempée

Et envoles-toi dans le ciel!

ajoute-elle

Quel sans gêne!

J’ai perdu mon repas!

Constate-t-elle

À tire d’aile

 Une douce tourterelle

Lui apporte le bonheur

Une libellule toute bleue

Dans son bec 

Lui est déposée

Au pied des pattes de grenouille.

Martin-pêcheur est confus

Mais sa vanité lui interdit,

De s’excuser pour son comportement

Chacun retourne sur le chemin de la vie

Sans se retourner  et sans envie

 

 

MIM NANOU75

Voir les commentaires

J’espérais un miracle (II)


J’espérais un miracle

Ce fut la débâcle

 

Vers le bonheur

Me faisant glaneur

Je prie en confiance

Sans défiance

La peur s’en alla

Perdue dans l’Au-delà

 

J’espérais un miracle

Ce fut la débâcle

 

Le chant monte

Le soleil remonte

Le ciel s’ouvre

L’âme se découvre

Devant la magie

Où je me réfugie

 

J’espérais un miracle

Ce fut la débâcle

 

L’espoir n’est pas vain

Pour l’écrivain

Il  a cet effroi

Qui lui fait froid

Le jugement du lecteur

Plus que de l’éditeur

 

J’espérais un miracle

Ce fut la débâcle

 

Comme l’artisan

Il est présent.

En se détournant

Caché par le paravent

De la rue des nues

Au bureau des ingénues

 

J’espérais un miracle

Ce fut la débâcle

 

Espoir de guérison

Sortir de sa prison

Vivre son amour

Sur le banc sans détour

Ce banc n’est pas accusé

Seulement un peu usé

 

J’espérais un miracle

Ce fut la débâcle

 

Le banc d’incertitude

Le doute une habitude

Le cœur en chamade

C’est la promenade

D’un amour en altitude

Des mots en multitude

 

J’espérais un miracle

Ce fut la débâcle

 

 

MIM Nanou 75


 

Voir les commentaires

RECONCILIATION DOULOUREUSE

Si je voulais t’aimer

Saurais-tu m’accepter

Te laisserai-je trouver

Mon cœur blessé?

Saurais-tu accepter

Les erreurs de mon passé

 

Si tu m’aimes vraiment

N’as-tu rien dans ta besace?

M’as-tu prévu une place

Dans ton cœur en tourment?

Rester ma vie à tes côtés

Est-ce une vraie réalité?

 

Ne serait-ce pas une promesse

Faites d’un élan virtuel de prouesse

Alors que l’idée te semble une épave

Le chamboulement se révèlerait grave

Saurons-nous nous aimer

Dans un serment proclamer?

 

N’as-tu rien à te reprocher

Au pied de ton rocher?

As-tu su briser ce mal

Qui te rongea un jour hiémal

Ce malheur ne cesse de t’opprimer

Met fin à ce qui veux te laminer

 

Avec moi viens chanter

Vient laisse le bonheur nous visiter

Viens chercher l’amour enflammé

Vient près de moi mon bien aimé

Viens nous saurons refermer

Tendrement nos plaies comprimées

 

MIM Nanou 75

 291298877 ea2e68dbd0 m

Voir les commentaires

SOUVENIRS D’ENFANCE

 

On a tous au fond de notre cœur

Un petit coin où il fait bon se retrouver

Un petit jardin en fleur

Que l’on voudrait à jamais protéger

Dans ce petit coin sans heures

Où l’on s’amuse avec bonheur

Nos pensées y flottent

Tel un navire  et son pilote

Notre petit jardin du bonheur

Reste enfoui dans le cœur

On y retourne à toute heure

Celui de notre enfance

Souvenir de nos errances

Nos rendez-vous sont secrets

Quelquefois le rêve de toujours y rester

Malheureusement nos préoccupations

Nos soucis de nos occupations

Nous détournent de nos escapades

Juchées sur son estrade

Heureusement une douce brise

Ravive le souvenir de cette emprise

Le souvenir de l’enfance apaise

Le jardin fleuri pèse

La légèreté d’un souffle

Sans bruit en pantoufle

S’invitant en pique-assiette

Tout heureux comme une fillette

Fabriquant des coquillettes

Les parant de paillette

Alors de nos amours

Il reste notre humour

 

 

Monique Isope Macalou 

 

 

 

Voir les commentaires

QU’ATTENDS-TU DE MOI?

Pourquoi restes-tu accrochée

A ce qui ne semble plus t’intéresser

Pourquoi restes-tu attachée

À tous ces gens du passé

Tu semble ne plus les aimer

Tu ne regarde pas mon émoi.

Qu’attends-tu de moi?

Une action?

Ma bénédiction?

Pour ton affection

Cet abandon m’est affliction

 

Ma valise tu la fustige

Car elle fut mon prestige

Elle t’en a donné le vertige

Et l’amour dans tout ça?

Dans un débarras comme un forçat?

Tant d’années au nom de notre amour

Faut-il y renoncer pour toujours

Oserais-tu en faire de l’humour?

Que suis-je pour toi

Simple un toit ?

Un saltimbanque?

A ce jour tu me manque

 

 

 

Monique Isope Macalou

Janvier 2011

 

Voir les commentaires

EUTHANASIE & SUICIDE

Promotion pour la page "EUTHANASIE & SUICIDE" :

L’euthanasie c’est le suicide par personne interposée. A-t-on le droit de faire subir à l'être qui vous aime, de devenir assassin, pour le suicide que nous sommes incapable de réaliser.

Lire la page "EUTHANASIE & SUICIDE".

Voir les commentaires

LE RETOUR

 

Au fond de moi

Le réveil est venu

Devant ton exploit

 

J’ai vu ton visage

Renaître à la vie

S’épanouir au virage

 

Les papillons dans tes yeux

Dansent anxieux

D’un bonheur curieux

 

Une joie frénétique

Galope, esthétique

Le sourire mystérieux

 

Tu as pris des ailes

En quittant son ombrelle

Reprenant ta selle

 

Telle  une blanche dentelle

Tu câline de ta torpeur nouvelle

Dans la tendresse d’une tourterelle

 

C’est la savoureuse ou tu excelle

Qui se voudrait tant éternelle

Cette rivière que tu voudrais label

 

Alors tu reviens avec des soupirs

Tes bras me saisi pour me soutenir

Ton cœur désire tant me reconquérir

 

Mon âme adoucit par le miel

Vit le retour du septième ciel

Pour une faute vénielle

 

Voir les commentaires

Mon enfant

MON ENFANT

 

Mon cœur se brise

Devant ton image

Tu es si loin

Loin…

Loin…

Mes tourments nous séparent

 Un jour tu reviendras

Fièrement nous irons au bois

Traversant les Lilas

Tu es ma fierté

Tu es ma dignité

Tu es mon tout

Tu es m’es si doux.

Apprend de ma vie

Et point n’oublie

Construit de tes mains

Solidement ces jours

Ils préparent ton avenir

 

Mon cœur se brise

Devant ton image

Tu es si loin

Loin…

Loin…

Tu es ma tendresse

Également ma détresse

Il n’y a point de compresse

Ni de solution express

L’horloge de la vie tourne

Inexorablement sourde

Bientôt sans la course

À jamais éternel

Sans conditionnel

 

Mon cœur se brise

Devant ton image

Tu es si loin

Loin…

Loin…

Tu es mon sang

Mes sens essentiels

Sauras-tu comprendre

Sans ne rien prendre

Ni me rendre

Sans esclandre

Cet amour tendre?

MIM Nanou 75

Voir les commentaires

1 2 3 > >>