Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

OH ! MA FRANCE

j-aime-ma-France-si-je.jpg

 

Oh ! ma France ;

Toi la beauté fatale,

Celle de la Liberté,

Celle de l’égalité,

Celle de la fraternité,

Qu’es-tu devenue ?

Que veux-tu pour rester en vie ?

 

Oh ! ma France ;

Ces incivilités dans l’action !

L’imposition des convictions,

L’irrespect de nos factions,

Sont à l’honneur des ovation.

Pourquoi ta liberté en inspection ?

 

Oh ! ma France ;

L’égalité sans toit,

Le social laisse pantois,

L’ami reste courtois,

Les malheurs se côtoient.

Ces penseurs, qu’ont-ils fait de toi ?

 

Oh ! ma France ;

Le passé était fraternité,

Le présent c’est l’infidélité,

L’usine a clandestinité,

Les classes de la corruptibilité.

Pourquoi ces censeurs sont-ils l’impassibilité ?

 

Oh ! ma France ;

Je te regarde,

Prends garde,

Car par mégarde,

Tu deviens hagarde.

Méfie-toi, l’amie de ces hallebardes !

Voir les commentaires

UN CERTAIN REGARD

paysage-de-fin-d-hiver.jpg

Enfin le printemps arrive précoce

Un jour beau un jour féroce

Les étoiles clignotent

La lune c’est le clin d’œil.

 

Le chant de la nuit souvent effraie

L’effraie comme la hulotte hululent

Elles transpercent la brume

Perchées elles scrutent

 

Au lever du jour le brouillard se lève

Dépose la rosée miroitante

Sous le réveil du soleil

La lune tarde de se coucher

 

Le merle heureux est si matinal

Qu’il sonne le réveille en bon mâle

La pie s’envole en jacassant

Le pinson salut de son timbre renversant

 

Discernant leur joie une idée bête

Me vint en allant dans le jardin

Le bonheur de participer à la fête

Me fit fredonner un refrain

 

Le  visage de la nature au printemps

C’est le tableau d’un peintre

Dessinant l’ange de l’instant

La caresse est son empreinte

Voir les commentaires

LES BALLONS

le-ballon-de-ballons.jpg

Donnez-moi un ballon de Vouvray

Avant que je monte dans ce foutu ballon.

Pour aller dans l’atmosphère.

 

Avec mes manches ballon

Je  vais m’envoler en ballon d’essai

Pour devenir le ballon d’emprunt..

 

Le ballon d’envoie tente les supporter

Le  ballon ovale gagne l’essai

Alors que le ballon rond du foot marque.

 

La bulle s’envole comme un ballon en liberté

Les gamins eux s’envoient le ballon

Pour ne pas finir au ballon.

 

Aux paniers le ballon marque les points

À la fête les ballons sont multicolores,

Pour la joie des petits et des grands

 

L’eau chaude coule de son ballon

Tandis que les chercheurs sondent leur ballon-sonde

Enfin on respire notre ballon d’oxygène. 

Voir les commentaires

C’EST L’ENNUI DE LA VIE

transformation-du-banc-d-Arguin--Bassin-d-Arcachon-.jpg

La  neige tombe,

Tombe

Mes pas s’enfoncent

S’enfoncent

Leurs souvenirs restent,

Restent

Tendresse à devenir,

Devenir

C’est l’ennui de la vie

 

C’est l’ennui de ma vie

Comme une feuille d’automne,

Voletante elle s’étonne

D’un cœur monotone

Mon esprit vogue

Dans la pirogue

Du nuage musicologue

 

Un nuage rosé avance,

Avance.

Astron en connivence

Connivence

Arrive en convergence

Convergence

Protecteur d’une nature

Nature

Triomphante elle perdure

 

Radieuse comme une rose

Rarement  morose

Elle y dépose

Puis se dispose

Selon  l’humeur

Avec l’ardeur

D’un grand parfumeur

 

L’amour s’enflamme,

Enflamme

Le brasier devient froid,

Froid

Il se transforme en cendre,

Cendre

Dans les méandres il va,

Va

C’est l’ennui de la vie

 

Lentement, elle s’éveillera

La neige éphémère retombera

Un autre brasier  ressuscitera

Une ingénue se réchauffera

Le printemps reviendra

Son souvenir restera

Blotti dans son opéra

 

Monique Isope Macalou

 

27 juillet2011

 

Voir les commentaires

Richard Anthony.ecoute dans le vent

dans cette vidéo,Hugues Aufray!

dans cette vidéo,Hugues Aufray!

Voir les commentaires

QUAND ÇA ME DIT…


 

Quand ça me dit

La nocturne s’active

La musique s’envole

Les notes défilent

Au son du violon.

 

Quand ça me dit

La balade s’inspire

Au  bord de l’eau

Sous les étoiles

Du firmament

Pour un amant.

 

Quand ça me dit

La nuit  sur la Seine

La guitare est reine

Clameur vers la lune

Pour un Paradis

La veillée du samedi

 

Quand ça me dit

Le nez aux étoiles

Cherchant au cabaret

Le spectacle des nymphes

Des magiciens

Et des humoristes

Devant ces bulles.

 

Quand ça me dit

Je cherche le bruit

Quittant mon antre

Quittant mon silence

Les jambes se dégourdissent

Mon esprit se diverti

C’est la régénérescence

Du samedi soir

 

Nanou-Mim 75

Voir les commentaires

BONJOUR

d5enzl0u.gifAh ! Ce bon jour

Le soleil de la vie est là

La joie est dans le cœur

Qu’importe si hier il était triste

Le soleil est revenu

Radieux après le brouillard

 

Il nous dit bonjour

En réchauffant nos corps

En rayonnant dans le cœur

Oui, ce jour est un bon jour

Peu importe l’heure ou la saison

L’important, ce jour est un bon jour

Voir les commentaires

je suis désolée

apon-seisme-tsunami-a-sendai-afp-cctvJe suis désolée, j'ai un énorme problème de PC. Je ne peux pas vous joindre.

J'utilise le vieux PC de mon mari, il me le prête juste le temps de lire mes Mails.

Je profite en même temps de vous prévenir.

Mon PC est comme cette plage du Japon. J'en ai acheter un tout neuf, j'attends qu'il soit installé et configurer.

 

Bonne journée à tous.

Voir les commentaires

Serge Reggiani - Tribut

D'origine italienne, sa famille a dû fuir le fascisme et c'est ainsi qu'à l'âge de huit ans, il arrive en France. Il se lance dans le théâtre puis le cinéma où il joue dans des films tels que Casque d'Or et Vincent, François, Paul et les autres. En 1949, il incarnera par deux fois le personnage de Rouletabille, tout d'abord dans le Mystère de la chambre jaune d'Henri Aisner puis dans le Parfum de la dame en noir de Louis Daquin.
En 1962, il décide de profiter de sa belle voix pour se lancer dans la chanson. Figurent parmi ses succès les Loups et Sarah.

D'origine italienne, sa famille a dû fuir le fascisme et c'est ainsi qu'à l'âge de huit ans, il arrive en France. Il se lance dans le théâtre puis le cinéma où il joue dans des films tels que Casque d'Or et Vincent, François, Paul et les autres. En 1949, il incarnera par deux fois le personnage de Rouletabille, tout d'abord dans le Mystère de la chambre jaune d'Henri Aisner puis dans le Parfum de la dame en noir de Louis Daquin. En 1962, il décide de profiter de sa belle voix pour se lancer dans la chanson. Figurent parmi ses succès les Loups et Sarah.

Voir les commentaires

Sans Toi je n'suis rien

Chanson: Auteur M.Germain Vincent
Reprise par Nicole et son clavier
Vidéo: Créations Nicole
Photos: Internet

Chanson: Auteur M.Germain Vincent Reprise par Nicole et son clavier Vidéo: Créations Nicole Photos: Internet

Voir les commentaires

1 2 3 > >>