Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

L’âme dans l’estomac

com

Goulûment tu veux dévorer Toutes ces crudités décorées L’âme dans l’estomac Allongé dans un hamac Broie dans le noir Le plan du désespoir Comment supporter les ardeurs De ceux qui n’ont pas de pudeur Les bonbons aux chocolats Les caramels fondent dans...

Lire la suite

La nostalgie d’Henri « dit le marquis »

com

Un vieil homme, aux odeurs nauséabondes, voudrait tant être à ses dix-sept ans. Sa barbe est longue, grisâtre en broussaille. Son chapeau est flétri. Son pantalon trop large est plein de tache de vin rouge. Enfin son sac à dos est trop lourd, son pas...

Lire la suite

Nuit de neige

com

Guy de MAUPASSANT (1850-1893) La grande plaine est blanche, immobile et sans voix. Pas un bruit, pas un son ; toute vie est éteinte. Mais on entend parfois, comme une morne plainte, Quelque chien sans abri qui hurle au coin d'un bois. Plus de chansons...

Lire la suite

Sidonie

com

C’est à nouveau un coup de foudre, un vrai celui-là. Tous deux travaillent dans la fonction publique. Elle est titulaire, lui est contractuel dans un organisme de sécurité, pour un laboratoire. Sidonie est martiniquaise née en métropole, et adoptée par...

Lire la suite

Je respire où tu palpites

com

Victor Hugo et l'amour Je respire où tu palpites, Tu sais ; à quoi bon, hélas ! Rester là si tu me quittes, Et vivre si tu t'en vas ? À quoi bon vivre, étant l'ombre De cet ange qui s'enfuit ? À quoi bon, sous le ciel sombre, N'être plus que de la nuit...

Lire la suite

Hier mes larmes journalières espèrent

com

Mes larmes journalières espèrent Seulement ce soir, elles sont sèches Elles n’ont plus de force Je me dois méditer, me projeter Afin que notre amour Reste comme au premier jour. Il y a toujours quelque chose Provoquant des pauses Des choses que l’on ose...

Lire la suite

Le destin et l’amour

com

Toi qui m’as sauvé au péril de ta vie. Tu me regardes inquiet désarmé, Tu cherches à me décontenancer. Tu as peur de ma fragilité physique. Tu redoutes ma force de caractère. Tu joues à me déstabiliser, Néanmoins rien ne nous sépare. À la moindre alerte,...

Lire la suite

L'automne

com

Alphonse de LAMARTINE (1790-1869) Salut ! bois couronnés d'un reste de verdure ! Feuillages jaunissants sur les gazons épars ! Salut, derniers beaux jours ! Le deuil de la nature Convient à la douleur et plaît à mes regards ! Je suis d'un pas rêveur le...

Lire la suite

Revenu des ombres - 4 - Le baise-main d'outre-tombe (fin)

com

Nini s’exécuta. Elle fit exactement ce que Riri lui avait demandé. Nini et Riri se sont rencontrés chaque jour. Elle a visité son ami comme promis. Deux semaines plus tard, Jean-Charles de la Minaudière, vint voir les parents de Nini. La stupéfaction...

Lire la suite

Tu sais bien que je t’aime

com

Tu sais bien que je t’aime Rien ne peut nous séparer Ni les tourments Ni la faucheuse Rien ne nous séparera. Le lys blanc à la main Cueilli à la fraîcheur, Tu me l’as offert Comme tes lèvres Pulpeuses et chatoyantes Cette petite fleur a su accueillir...

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 > >>