Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bonne nuit mes amis(es) lecteurs et lectrices

Bonne nuit mes amis(es) lecteurs et lectrices
Bonne nuit mes amis(es) lecteurs et lectrices

Voir les commentaires

Mes frères et mes sœurs, bonne nuit près de Jésus et notre Mère Marie

Mes frères et mes sœurs, bonne nuit près de Jésus et notre Mère Marie
Mes frères et mes sœurs, bonne nuit près de Jésus et notre Mère Marie
Mes frères et mes sœurs, bonne nuit près de Jésus et notre Mère Marie
OFFICE DES COMPLIES
INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide, 
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, 
au Dieu qui est, qui était et qui vient, 
pour les siècles des siècles. 
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : L'HEURE S'AVANCE : FAIS-NOUS GRÂCE

C. Duchesneau — CNPL

L'heure s'avance : fais-nous grâce,
Toi dont le jour n'a pas de fin.
Reste avec nous quand tout s'efface, 
Dieu des lumières sans déclin.

Tu sais toi-même où sont nos peines :
Porte au Royaume nos travaux.
Sans toi, notre œuvre serait vaine :
Viens préparer les temps nouveaux.

Comme un veilleur attend l'aurore,
Nous appelons le jour promis.
Mais si la nuit demeure encore,
Tiens-nous déjà pour tes amis.

Dieu qui sans cesse nous enfantes,
À toi ces derniers mots du jour !
L'Esprit du Christ en nous les chante
Et les confie à ton amour.

ANTIENNE

Dans ma nuit, je crie vers toi, Seigneur.

PSAUME : 87

2 Seigneur, mon Dieu et mon salut,
dans cette nuit où je crie en ta présence,
3 que ma prière parvienne jusqu’à toi,
ouvre l’oreille à ma plainte.

4 Car mon âme est rassasiée de malheur,
ma vie est au bord de l’abîme ;
5 on me voit déjà descendre à la fosse,*
je suis comme un homme fini.

6 Ma place est parmi les morts,
avec ceux que l’on a tués, enterrés,
ceux dont tu n’as plus souvenir,
qui sont exclus, et loin de ta main.

7 Tu m’as mis au plus profond de la fosse,
en des lieux engloutis, ténébreux ;
8 le poids de ta colère m’écrase,
tu déverses tes flots contre moi.

9 Tu éloignes de moi mes amis,
tu m’as rendu abominable pour eux ;
enfermé, je n’ai pas d’issue :
10 à force de souffrir, mes yeux s’éteignent.

Je t’appelle, Seigneur, tout le jour,
je tends les mains vers toi :
11 fais-tu des miracles pour les morts ?
leur ombre se dresse-t-elle pour t’acclamer ?

12 Qui parlera de ton amour dans la tombe,
de ta fidélité au royaume de la mort ?
13 Connaît-on dans les ténèbres tes miracles,
et ta justice, au pays de l’oubli ?

14 Moi, je crie vers toi, Seigneur ;
dès le matin, ma prière te cherche :
15 pourquoi me rejeter, Seigneur,
pourquoi me cacher ta face ?

16 Malheureux, frappé à mort depuis l’enfance,
je n’en peux plus d’endurer tes fléaux ;
17 sur moi, ont déferlé tes orages :
tes effrois m’ont réduit au silence.

18 Ils me cernent comme l’eau tout le jour,
ensemble ils se referment sur moi.
19 Tu éloignes de moi amis et familiers ;
ma compagne, c’est la ténèbre.

PAROLE DE DIEU : JR 14, 7-9B
Si nos fautes parlent contre nous, agis, Seigneur, pour l’honneur de ton nom ! Tu es au milieu de nous, et ton nom a été invoqué sur nous ; ne nous abandonne pas, Seigneur, notre Dieu.
RÉPONS

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.

 

V/ Mes jours sont dans ta main, sauve-moi. R/

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

 

ANTIENNE DE SYMÉON

Sauve-nous, Seigneur, quand nous veillons ; garde-nous quand nous dormons : nous veillerons avec le Christ, et nous reposerons en paix.

CANTIQUE DE SYMÉON (LC 2)

29 Maintenant, ô Maître souverain, +
tu peux laisser ton serviteur s'en aller
en paix, selon ta parole.

30 Car mes yeux ont vu le salut
31 que tu préparais à la face des peuples :

32 lumière qui se révèle aux nations
et donne gloire à ton peuple Israël.

ORAISON

Seigneur notre Dieu, que la splendeur de la Résurrection nous illumine, pour que nous puissions échapper à l’ombre de la mort et parvenir à la lumière éternelle dans ton Royaume. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

BÉNÉDICTION

Que le Seigneur qui nous a sauvés par sa croix
soit pour nous la résurrection et la vie. Amen.

HYMNE : NOUS TE SALUONS, VIERGE MARIE
Nous te saluons, Vierge Marie, 
servante du Seigneur. 
Ta foi nous a donné 
l'Enfant de la promesse, 
la source de la vie. 
Ève nouvelle, 
montre-nous le Sauveur, 
Jésus Christ, notre frère, 
Sainte Mère de Dieu.

Voir les commentaires

Bonsoir mes amis(es) bonnes nuits à tous les infos du soir en vrac

Bonsoir mes amis(es) bonnes nuits à tous les infos du soir en vrac

FRONDE SOCIALE -

Pour s'opposer au mouvement des Gilets jaunes, des citoyens du Vaucluse ont lancé sur Facebook une page sur laquelle ils tentent de s'organiser en vue des prochains blocages. Leur signe de rassemblement ? Un foulard rouge.

Faire "respecter l'Etat de droit". C'est la raison pour laquelle un millier de personnes ont rejoint une page Facebook qui s'oppose ouvertement au mouvement des Gilets jaunes. Son nom ? "Foulards rouges : riposte face aux gilets jaunes !"

Créée le 26 novembre à destination des internautes du Vaucluse,  compte désormais 1.200 personnes. Contacté par le Dauphiné libéré, l'un de ses créateurs, John Christophe Werner, a expliqué que l'objectif est de rassembler "les citoyens qui sont pénalisés tous les jours par les méthodes des gilets jaunes

LA CROIX

Les « gilets jaunes » hors les frontières

Le mouvement français de contestation fait école essentiellement en Belgique. Ils étaient quelques centaines à manifester vendredi 30 novembre à Bruxelles.

Bruxelles vendredi 30 novembre, des « gilets jaunes » ont convergé vers les institutions européennes. Les vidéos d’un jeune youtubeur qui avait appelé en ligne à une manifestation « 100 % pacifique » ont été largement relayées. Selon le quotidien La Libre Belgique présent sur les lieux, ils étaient 200 à 300 manifestants – une centaine selon la police – à avoir répondu à ce premier appel au rassemblement dans Bruxelles et à réclamer le « stop au carnage social » et la démission du premier ministre Charles Michel. Après des incidents et échauffourée, la police a fait usage de canon à eau

LE POINT

Brexit : les secrets d'un bras de fer historique

ÉPISODE 3/4. Il a fallu des mois pour que l'Union européenne et le Royaume-Uni parviennent à un divorce. Le récit des tractations du second semestre 2017. Par Emmanuel Berretta et Marc Roche (à Londres).

Theresa May, ici face à Jean-Claude Juncker, à Bruxelles, le 8 décembre 2017.

PROFITEZ DE VOTRE ABONNEMENT A 1,50€ PAR SEMAINE !

Les tensions au sein du Cabinet May sont perceptibles depuis Bruxelles. Michel Barnier et ses équipes attendent toujours de leurs interlocuteurs à Londres une vision précise des relations qu'ils comptent avoir par la suite avec l'Union européenne. Souhaitent-ils un « hard Brexit » ou une rupture tout en douceur ? A Londres, c'est la cacophonie. Et pour cause : les ambitions personnelles au sein des tories brouillent la ligne. Et beaucoup espèrent profiter du moment de faiblesse de May depuis les désastreuses législatives anticipées

: alerte arnaque à la Carte Vitale, du nouveau pour les auto-entrepreneurs, indemnisation des arrêts maladie...

Radins.com

L’Assurance-maladie a effectué une piqûre de rappel auprès des usagers afin de signaler l’existence d’une arnaque à la carte Vitale.

Une arnaque circule par mail

Si vous recevez un courriel envoyé soi-disant par l’Assurance-maladie, vous demandant de communiquer quelques informations personnelles, n’y répondez pas, c’est une arnaque. Tel est le mot d’ordre passé actuellement par l’Assurance-maladie. L’organisme de gestion des frais de santé met actuellement en garde les usagers contre l’existence de cette arnaque qui circule de boîte mail en boîte mail.

Le principe est simple. Un mail vous est envoyé par l’Assurance-maladie. Un courriel plus ou moins bien écrit, et plus ou moins crédible, dans lequel il vous est demandé de communiquer à l’expéditeur plusieurs informations personnelles, afin de pouvoir recevoir une nouvelle carte Vitale. Le souci, c’est qu’il s’agit d’une véritable arnaque. Et pour plusieurs raisons.

De faux courriels de l'Assurance-maladie

Tout d’abord, il n’existe aucun projet de nouvelle carte Vitale à l’heure actuelle. Ensuite, l’Assurance-maladie n’a pas pour habitude de demander des informations personnelles à ses usagers par retour de mail. Par ailleurs, pour mettre à jour ses informations personnelles et sa carte Vitale, le principe reste inchangé. Il vous faut toujours vous rendre chez votre pharmacien qui dispose d’une borne adéquate.

Si vous recevez ce genre de mail, ne prêtez pas attention aux mentions « Service public », et aux éléments graphiques qui pourraient faire croire aux plus naïfs qu’il s’agit d’un courriel officiel envoyé par la Sécurité sociale. Il s’agit tout bonnement d’une arnaque, et le mieux que vous ayez à faire, c’est de classer son expéditeur au rang des spams, pour ne plus être embêté

 

THE TIMES OF ISRAËL

L’Union Européenne devient partenaire officielle de l’IHRA

Une commission de l'UE a expliqué que cette initiative soutiendra le travail dans la lutte contre l'antisémitisme, le racisme et la xénophobie

L’Union européenne est devenue partenaire permanente de l’IHRA (International Holocaust Remembrance Alliance) jeudi, une initiative qui, selon elle, aidera à soutenir ses campagnes contre le négationnisme de la Shoah, l’antisémitisme et le racisme.

L’UE sera représentée à l’IHRA par la Commission européenne, instance qui a proposé le projet de loi définissant l’union.

L’OPINION

«Gilets jaunes»: le quinquennat est fini

La manifestation des Gilets jaunes, samedi dernier, n’a mobilisé à Paris que quelques milliers de personnes. Forcément : quand on termine le mois avec cinq euros en poche, on ne peut pas prendre le TGV. Les images des « casseurs » n’ont pas pour autant terni ce mouvement populaire, d’où les « minorités visibles » étaient singulièrement absentes.

Frappantes, si l’on peut dire, les images du matraquage d’un retraité sur les Champs-Élysées. Cinq ou six CRS contre un homme, qui fait face, les mains nues et ne recule pas. On connaît les difficultés du maintien de l’ordre. Mais son efficacité n’exclut ni le discernement ni l’humanité.

Ces images éclairent ainsi le divorce entre le Président et les Français. Tout a commencé au lendemain de la victoire d’Emmanuel Macron, par la première réforme majeure du quinquennat : la suppression de l’ISF, si souvent interprétée comme le remboursement, en somme, d’une dette contractée auprès des premiers amis. Une réforme sans contrepartie, faite pour ceux qui paient tous les autres impôts !

LE MONDE

A l’issue de longs débats, l’Assemblée adopte la loi contre les violences éducatives ordinaires

Vers la fin des fessées ou des gifles pour les enfants ? Les députés ont voté une proposition de loi à la portée largement symbolique.

C’est un court texte qui a provoqué de longs débats au Parlement. Vendredi 30 novembre, peu après minuit, la proposition de loi contre les « violences éducatives ordinaires » (VEO), examinée lors de la niche parlementaire du MoDem, a finalement été adoptée, à la quasi-unanimité. Seule la députée apparentée Rassemblement national Emmanuelle Ménard (Hérault) a voté contre.

Le texte comporte deux articles, aux contours légèrement différents de ceux adoptés en commission des lois, le 21 novembre. Le premier prévoit d’insérer dans l’article 371.1 du code civil une mention sur l’exercice de l’autorité parentale. Ses titulaires ne « peuvent pas user de violences physiques ou psychologiques » à l’encontre de leurs enfants, dit le texte.

Le ministère de l’Intérieur veut revoir les attributions de la PP, souvent comparée à un « État dans l’État ».

Une citadelle assiégée ? À l’Élysée, on est bien décidé à revoir à la baisse les compétences de la puissante préfecture de police (PP) de Paris, souvent comparée à un « État dans l’État ». Selon nos informations, le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, Laurent Nuñez, a reçu pour consigne de redéfinir les missions de la PP. Immigration irrégulière, police judiciaire, renseignement, intervention dans la lutte antiterroriste : autant de chantiers désormais ouverts à la réflexion.

LE PARISIEN

La préfecture de police de Paris -dont le statut particulier destiné à « réunir entre les mains d’un seul homme tous les pouvoirs de police de la capitale » remonte à 1 800- occupe une place à part dans le paysage administratif français.

 Derrière ses hauts murs de l’île de la Cité, elle porte le poids de l’histoire. Elle fut en effet la première force de police municipale française et se souleva pour la libération de Paris d’août 1944.

Forte aujourd’hui de 42 000 fonctionnaires, elle jouit d’une autonomie opérationnelle face à la Direction générale de la police nationale, avec « sa » police judiciaire (dont la prestigieuse brigade criminelle) ou encore de « son » service de renseignement. Selon l’adage populaire, le préfet de police, poste actuellement occupé par Michel Delpuech, est « l’homme le mieux informé de France ». Il conserve, en outre, des compétences municipales, en matière de circulation notamment. Dans la pratique, il existe donc deux polices. L’une nationale, l’autre parisienne.

La PP apparaît affaiblie depuis l’affaire Benalla

La réflexion visant à rapprocher la situation de la capitale en matière de sécurité avec celle des autres métropoles françaises n’est pas nouvelle. En février 2017, le sénateur (LR) Philippe Dominati s’y montrait favorable, signant un rapport d’information au vitriol sur la PP. L’élu pointait la « complexité de son organisation et l’enchevêtrement de ses compétences », ainsi que « la contestation croissante sur le plan politique ». L’idée d’une réforme trouve un écho particulier depuis l’élection d’Emmanuel Macron, lui qui entend rénover l’ancien monde.

 « Il existe une conjonction favorable », confie un bon connaisseur du projet. La PP apparaît affaiblie depuis l’affaire Benalla. Trois haut gradés ont été mis en examen cet été. Et récemment, l’Inspection générale de la police nationale a préconisé un « avertissement » à Alain Gibelin, le directeur de l’ordre public à la PP, professionnel reconnu, non poursuivi dans le volet pénal de l’affaire mais auquel il est reproché l’imprécision d’une note de service sur la durée de conservation des images de vidéosurveillance.

Les cadres chargés de mener à bien la mission élyséenne n’ont pas été choisis au hasard. Notamment Laurent Nuñez, vu comme un homme susceptible de mettre en place une évolution consensuelle. Il connaît en effet toutes les arcanes de la préfecture de police pour y avoir occupé le poste de directeur de cabinet du préfet, avant de partir gérer la sécurité à Marseille.

Modèle marseillais

Or, « le modèle » marseillais est souvent cité comme exemple. Si le préfet de police des Bouches-du-Rhône coordonne l’action des services opérationnels, ces derniers demeurent rattachés à leurs directions centrales. Hasard ? Il y a quelques semaines, la Cour des comptes se déplaçait en province pour analyser les vertus comparées des différentes polices d’agglomération.

Le 18 octobre dernier, Éric Morvan, le directeur de la police nationale, s’exprimant devant de hauts cadres policiers, a lui aussi évoqué la situation des Bouches-du-Rhône : « Je préfère pour la réforme territoriale de la police à laquelle je réfléchis me référer au modèle marseillais plutôt qu’au modèle parisien », qui développerait une « propension à constituer vis-à-vis du reste de la police nationale une sorte d’isolat pénalisant. » Pour autant, Éric Morvan prenait soin d’ajouter qu’il ne fallait nullement « affaiblir » la PP, dont il souhaite préserver la spécificité.

Les tenants du statu quo font, eux, valoir que la situation particulière de la capitale, siège des institutions de la République et des représentations diplomatiques, lieu d’innombrables manifestations, justifie pleinement l’exception parisienne. Sollicités, les responsables de la préfecture de police de Paris se sont refusés à tout commentaire.

REPÈRES

1800. Année de création de la PP.

42 000. Nombre de fonctionnaires, dont le patron actuel est Michel Delpuech.

655 millions d’euros. Le budget annuel alimenté par l’État et la Ville de Paris.

10. Nombre de directions et de services, dont la Direction régionale de la police judiciaire (brigade criminelle, financière, des stups…), celles du renseignement (lutte contre le terrorisme, les violences urbaines, l’hooliganisme…), de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (lutte contre la délinquance quotidienne, l’immigration irrégulière…), de l’ordre public et de la circulation (encadrement des manifestations, circulation…) et la brigade des sapeurs-pompiers de Paris.

 

Voir les commentaires

 Qui sème dans les larmes, moissonne dans la joie 

OFFICE DES VÊPRES

du jour

INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide, 
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, 
au Dieu qui est, qui était et qui vient, 
pour les siècles des siècles. 
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : OÙ DONC EST TA DEMEURE

Cl. Bernard — SM

Où donc est ta demeure, 
Agneau de Dieu qui nous invites ? 
Est-il enfin la dixième heure 
pour le disciple à ta recherche ? 
Car nul ne sait le jour ni l'heure 
où tu viendras nous dire : 
Venez et voyez !

La joie de ta rencontre 
est la clarté qui transfigure ; 
est-elle vive au cœur du monde 
depuis ta Pâque de lumière ? 
Révèle-toi plus fort que l'ombre, 
toi dont l'Esprit murmure : 
Jésus est Seigneur !

Remplis de ta présence, 
Dieu qui habites nos aurores, 
nous annonçons ta joie brûlante 
à tout vivant qui te recherche. 
Toi seul peux dire où prend naissance 
le cri de tes apôtres : 
Heureux ceux qui croient !

Seigneur, comment te suivre 
avec la foi des pêcheurs d'hommes ? 
Pendant la nuit des barques vides, 
nous voulons croire à tes mains pleines. 
Passe à nouveau sur notre rive 
et clame-nous encore : 
Jetez les filets !

Au seuil de ta demeure, 
ta croix, Jésus, nous fera signe, 
car tout apôtre aura son heure 
comme toi-même as eu la tienne. 
Reste avec nous, Dieu notre Maître, 
pour dire en tes disciples : 
Salut, Croix de vie !
ANTIENNE

Jésus, voyant Pierre et André, les appela.

PSAUME : 115

10 Je crois, et je parlerai,
moi qui ai beaucoup souffert,
11 moi qui ai dit dans mon trouble :
« L'homme n'est que mensonge. »

12 Comment rendrai-je au Seigneur
tout le bien qu'il m'a fait ?
13 J'élèverai la coupe du salut,
j'invoquerai le nom du Seigneur.
14 Je tiendrai mes promesses au Seigneur,
oui, devant tout son peuple !

15 Il en coûte au Seigneur
de voir mourir les siens !
16 Ne suis-je pas, Seigneur, ton serviteur,
   ton serviteur, le fils de ta servante, *
moi, dont tu brisas les chaînes ?

17 Je t'offrirai le sacrifice d'action de grâce,
j'invoquerai le nom du Seigneur.
18 Je tiendrai mes promesses au Seigneur,
oui, devant tout son peuple,
19 à l'entrée de la maison du Seigneur,
au milieu de Jérusalem !

ANTIENNE

Venez, suivez-moi : je vous ferai pêcheurs d'hommes.

PSAUME : 125

1 Quand le Seigneur ramena les captifs à Sion,*
nous étions comme en rêve !

2 Alors notre bouche était pleine de rires,
   nous poussions des cris de joie ; +
alors on disait parmi les nations :
   « Quelles merveilles fait pour eux le Seigneur ! » *
3 Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous :
   nous étions en grande fête !

4 Ramène, Seigneur, nos captifs,
comme les torrents au désert.

5 Qui sème dans les larmes
   moissonne dans la joie : +
6 il s’en va, il s’en va en pleurant,
   il jette la semence ; *
il s’en vient, il s’en vient dans la joie,
   il rapporte les gerbes.

ANTIENNE

Pierre et André, laissant leurs filets, suivirent Jésus, le Sauveur.

PSAUME : CANTIQUE (EP 1).

3 Qu'il soit béni, le Dieu et Père
de notre Seigneur, Jésus, le Christ !

Il nous a bénis et comblés
   des bénédictions de l'Esprit, *
au ciel, dans le Christ.

4 Il nous a choisis, dans le Christ,
   avant que le monde fût créé, *
pour être saints et sans péchés devant sa face
   grâce à son amour.

5 Il nous a prédestinés
   à être, pour lui, des fils adoptifs *
par Jésus, le Christ.

Ainsi l'a voulu sa bonté,
6  à la louange de gloire de sa grâce, *
la grâce qu'il nous a faite
   dans le Fils bien-aimé.

7 En lui, par son sang, *
nous avons le rachat,
   le pardon des péchés.

8 C'est la richesse de sa grâce
   dont il déborde jusqu'à nous *
en toute intelligence et sagesse.

9 Il nous dévoile ainsi le mystère de sa volonté, *
selon que sa bonté l'avait prévu dans le Christ :

10 pour mener les temps à leur plénitude, +
récapituler toutes choses dans le Christ, *
celles du ciel et celles de la terre.

PAROLE DE DIEU : EP 4, 11-13

Les dons que le Christ a faits aux hommes, ce sont d'abord les Apôtres, puis les prophètes et les missionnaires de l'Évangile,

et aussi les pasteurs et ceux qui enseignent.

De cette manière, le peuple saint est organisé pour que les tâches du ministère soient accomplies, et que se construise le corps du Christ.

Au terme, nous parviendrons tous ensemble à l'unité dans la foi et la vraie connaissance du Fils de Dieu, à l'état de l'Homme parfait, à la plénitude de la stature du Christ.

RÉPONS

R/ Racontez à tous les peuples

 

* la gloire du Seigneur.

 

V/ À toutes les nations ses merveilles, De jour en jour, proclamez son salut, *

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. /

ANTIENNE

Béni sois-tu, André, Apôtre de Dieu et disciple du Christ ! Pour lui, comme ton frère, tu as subi le martyre.

CANTIQUE DE MARIE (LC 1)

47 Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

48 Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

50 Son amour s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent;

51 Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

53 Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

54 Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

55 de la promesse faite à nos pères,
en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

INTERCESSION

Prenons appui sur la foi qui nous vient des Apôtres et prions Dieu pour son peuple saint :


R/

Souviens-toi de ton Église, Seigneur.

 

Père, tu as voulu que ton Fils ressuscité se manifeste à ses Apôtres,
— fais de nous les témoins de sa résurrection.

Souviens-toi de ton Église, Seigneur  

Toi qui as envoyé ton Fils porter aux pauvres la Bonne Nouvelle,
— donne-nous d'annoncer l'Évangile.

Souviens-toi de ton Église, Seigneur 

Toi qui as envoyé ton Fils semer la parole,
— envoie des ouvriers à la moisson.

Souviens-toi de ton Église, Seigneur 

Toi qui as envoyé ton Fils réconcilier le monde avec toi par son propre sang,
— fais de nous des instruments de paix.

 Souviens-toi de ton Église, Seigneur

Toi qui as fait asseoir ton Fils à ta droite dans les cieux,
— accueille nos morts dans la joie de ton Royaume.

Souviens-toi de ton Église, Seigneur

NOTRE PÈRE
ORAISON

Seigneur, maître du monde, nous te supplions humblement : permets que l'Apôtre saint André, après avoir évangélisé et guidé ton Église, ne cesse d'intercéder pour nous.

Voir les commentaires

bonjour et bonne soirée

bonjour et bonne soirée
bonjour et bonne soirée
bonjour et bonne soirée

Voir les commentaires

Si vous croyez en Jésus ressuscité par son Père notre Dieu alors...

Si vous croyez en Jésus ressuscité par son Père notre Dieu alors...
LECTURES DE LA MESSE
PREMIÈRE LECTURE
« La foi naît de ce que l’on entend ; et ce que l’on entend, c’est la parole du Christ » (Rm 10, 9-18)

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Romains

Frère,
    si de ta bouche, tu affirmes que Jésus est Seigneur,
si, dans ton cœur, tu crois
que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts,
alors tu seras sauvé.
    Car c’est avec le cœur que l’on croit
pour devenir juste,
c’est avec la bouche que l’on affirme sa foi
pour parvenir au salut.
    En effet, l’Écriture dit :
Quiconque met en lui sa foi
ne connaîtra pas la honte.

    Ainsi, entre les Juifs et les païens,
il n’y a pas de différence :
tous ont le même Seigneur,
généreux envers tous ceux qui l’invoquent.
    En effet,
quiconque invoquera le nom du Seigneur
sera sauvé.

    Or, comment l’invoquer,
si on n’a pas mis sa foi en lui ?
Comment mettre sa foi en lui,
si on ne l’a pas entendu ?
Comment entendre
si personne ne proclame ?
    Comment proclamer
sans être envoyé ?
Il est écrit :
Comme ils sont beaux, les pas des messagers
qui annoncent les bonnes nouvelles !

    Et pourtant, tous n’ont pas obéi à la Bonne Nouvelle.
Isaïe demande en effet :
Qui a cru, Seigneur, en nous entendant parler ?
    Or la foi naît de ce que l’on entend ;
et ce que l’on entend, c’est la parole du Christ.
    Alors, je pose la question :
n’aurait-on pas entendu ?
Mais si, bien sûr !
Un psaume le dit :
Sur toute la terre se répand leur message
et leurs paroles, jusqu’aux limites du monde.

    – Parole du Seigneur.

PSAUME
(Ps 18 (19), 2-3, 4-5ab)

R/ Par toute la terre s’en va leur message. (cf. Ps 18, 5a)

Les cieux proclament la gloire de Dieu,
le firmament raconte l'ouvrage de ses mains.
Le jour au jour en livre le récit
et la nuit à la nuit en donne connaissance.

Pas de paroles dans ce récit,
pas de voix qui s'entende ;
mais sur toute la terre en paraît le message
et la nouvelle, aux limites du monde.

ÉVANGILE
« Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent » (Mt 4, 18-22)

Alléluia. Alléluia. 
Venez à ma suite, dit le Seigneur.
Je vous ferai pêcheurs d’hommes.
Alléluia. (Mt 4, 19)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
    comme Jésus marchait le long de la mer de Galilée,
il vit deux frères,
Simon, appelé Pierre,
et son frère André,
qui jetaient leurs filets dans la mer ;
car c’étaient des pêcheurs.
    Jésus leur dit :
« Venez à ma suite,
et je vous ferai pêcheurs d’hommes. »
    Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent.

De là, il avança et il vit deux autres frères,
Jacques, fils de Zébédée,
et son frère Jean,
qui étaient dans la barque avec leur père,
en train de réparer leurs filets.
Il les appela.
    Aussitôt, laissant leur barque et leur père,
ils le suivirent.

    – Acclamons la Parole de Dieu.

Voir les commentaires

http://mim-nanou75.over-blog.com/2018/11/priere-d-intention-pour-les-chrétiens-persécutés-courage-a-tous.html

http://mim-nanou75.over-blog.com/2018/11/priere-d-intention-pour-les-chrétiens-persécutés-courage-a-tous.html

22ème jour/ 40

Vendredi 30 novembre 2018

 

Bhuwan* a participé à une formation soutenue par Portes Ouvertes :« Ma prière pour mon pays, c’est que davantage de gens trouvent le Christ et que l’Église soit forte. Je souhaite avoir une foi inébranlable et pouvoir aider financièrement d’autres pasteurs. »

 

Prions pour la persévérance de Bhuwan et d’autres chrétiens.

< :< :< :< :< :< :< :<>> :> :> :> :> :> :> :>

Mon Seigneur adoré, ce jour est différent pour un même sujet. Il s’agit de soutenir et d’aider ce chrétien, BHUWAN, qui ne demande qu’une chose. Vous servir davantage que maintenant, ceci jusqu’à ce que vous l’appeliez pour être dans votre demeure à la place que vous lui avez préparée.

Au bord de la Galilée, le Seigneur vit deux frères, Pierre et André ;

 Il les appela : « Venez, suivez-moi, je ferai de vous des pêcheurs d’hommes »

Matthieu 4 : 18-19

 

Monsieur Bhuwan, a répondu à son appelle et il veut persévérer, tel que Jésus attend de nous tous.  Seigneur Jésus vous êtes notre rédempteur, qu’il soit pardonné des fautes qu’il a commises et soutenez-le, aidez-le, préservez-le, pour qu’il soit lumière un modèle vis-à-vis de l’Inde. Car voici ce qu’il demande :

 Ma prière pour mon pays,

Par toute l’Inde que les messages de Monsieur Bhuwan soit suivi.

 Que davantage d’indous trouvent le Christ

Par toute l’Inde que les messages de Monsieur Bhuwan soit suivi.

 Que notre Église celle de Jésus soit de plus en plus Puissante

Par toute l’Inde que les messages de Monsieur Bhuwan soit suivi.

Il souhaite avoir une foi inébranlable

Par toute l’Inde que les messages de Monsieur Bhuwan soit suivi.

Que la possibilité d’aider financièrement d’autres pasteurs.

Par toute l’Inde que les messages de Monsieur Bhuwan soit suivi.

Seigneur Jésus, je n’oubli pas ce que vous m’avez donné,

Mon Seigneur exaucé tout ce qu’il a dans son cœur, pour qu’il soit

Dans votre lumière pour son pays comme il le demande.

Merci d’avance, pour tout ce vous lui accorderez

Car comme nous pour tous les chrétiens ; vous êtes notre Rédempteur, notre lumière, notre force, notre Roi, notre amour pour notre Père Eternel.

Notre Père qui est aux cieux

Que ton nom soit sanctifié

Que ton règne vienne

Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel

Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien

Pardonne-nous comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé

Soutiens-nous dans notre volonté de ne pas entrer en tentation,

Mais délivre-nous de tout mal.

Je vous salue Marie pleine de grâce

Le Seigneur est avec vous

Vous êtes bénie entre toutes les femmes

Et Jésus le fruit de vos entrailles est bénie

Sainte Marie Mère de Dieu

Priez pour nous qui avons recours à vous.

 

Amen

 

Emounah

Voir les commentaires

Bonjour mes frères et mes sœurs le royaumes des Cieux vous attend

Bonjour mes frères et mes sœurs le royaumes des Cieux vous attend
Bonjour mes frères et mes sœurs le royaumes des Cieux vous attend
OFFICE DES LAUDES
INTRODUCTION
V/ Seigneur, ouvre mes lèvres, 
R/ et ma bouche publiera ta louange.
ANTIENNE INVITATOIRE

Seigneur Jésus, Roi des Apôtres, louange à toi !

PSAUME INVITATOIRE : (94)

1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
le grand roi au-dessus de tous les dieux :
4 il tient en main les profondeurs de la terre,
et les sommets des montagnes sont à lui ;
5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
et les terres, car ses mains les ont pétries.

6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
7 Oui, il est notre Dieu ; +
nous sommes le peuple qu'il conduit,
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.

10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
il n'a pas connu mes chemins.
11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

HYMNE : OÙ DONC EST TA DEMEURE

Cl. Bernard — SM

Où donc est ta demeure, 
Agneau de Dieu qui nous invites ? 
Est-il enfin la dixième heure 
pour le disciple à ta recherche ? 
Car nul ne sait le jour ni l'heure 
où tu viendras nous dire : 
Venez et voyez !

La joie de ta rencontre 
est la clarté qui transfigure ; 
est-elle vive au cœur du monde 
depuis ta Pâque de lumière ? 
Révèle-toi plus fort que l'ombre, 
toi dont l'Esprit murmure : 
Jésus est Seigneur !

Remplis de ta présence, 
Dieu qui habites nos aurores, 
nous annonçons ta joie brûlante 
à tout vivant qui te recherche. 
Toi seul peux dire où prend naissance 
le cri de tes apôtres : 
Heureux ceux qui croient !

Seigneur, comment te suivre 
avec la foi des pêcheurs d'hommes ? 
Pendant la nuit des barques vides, 
nous voulons croire à tes mains pleines. 
Passe à nouveau sur notre rive 
et clame-nous encore : 
Jetez les filets !

Au seuil de ta demeure, 
ta croix, Jésus, nous fera signe, 
car tout apôtre aura son heure 
comme toi-même as eu la tienne. 
Reste avec nous, Dieu notre Maître, 
pour dire en tes disciples : 
Salut, Croix de vie !
ANTIENNE

L'un des premiers disciples qui suivirent Jésus fut André, le frère de Simon Pierre.

PSAUME : 62

2 Dieu, tu es mon Dieu,
   je te cherche dès l’aube : *
mon âme a soif de toi ;
après toi languit ma chair,
terre aride, altérée, sans eau.

3 Je t’ai contemplé au sanctuaire,
j’ai vu ta force et ta gloire.
4 Ton amour vaut mieux que la vie :
tu seras la louange de mes lèvres !

5 Toute ma vie je vais te bénir,
lever les mains en invoquant ton nom.
6 Comme par un festin je serai rassasié ;
la joie sur les lèvres, je dirai ta louange.

7 Dans la nuit, je me souviens de toi
et je reste des heures à te parler.
8 Oui, tu es venu à mon secours :
je crie de joie à l’ombre de tes ailes.
9 Mon âme s’attache à toi,
ta main droite me soutient.
[10-12]

ANTIENNE

Le Seigneur chérissait André, le disciple qu'il avait choisi.

PSAUME : CANTIQUE DES TROIS ENFANTS (DN 3)

57 Toutes les œuvres du Seigneur,
   bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

58 Vous, les anges du Seigneur,
   bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

59 Vous, les cieux,
   bénissez le Seigneur,
60 et vous, les eaux par-dessus le ciel,
   bénissez le Seigneur,
61 et toutes les puissances du Seigneur,
   bénissez le Seigneur !

62 Et vous, le soleil et la lune,
   bénissez le Seigneur,
63 et vous, les astres du ciel,
   bénissez le Seigneur,
64 vous toutes, pluies et rosées,
   bénissez le Seigneur !

65 Vous tous, souffles et vents,
   bénissez le Seigneur,
66 et vous, le feu et la chaleur,
   bénissez le Seigneur,
67 et vous, la fraîcheur et le froid,
   bénissez le Seigneur !

68 Et vous, le givre et la rosée,
   bénissez le Seigneur,
69 et vous, le gel et le froid,
   bénissez le Seigneur,
70 et vous, la glace et la neige,
   bénissez le Seigneur !

71 Et vous, les nuits et les jours,
   bénissez le Seigneur,
72 et vous, la lumière et les ténèbres,
   bénissez le Seigneur,
73 et vous, les éclairs, les nuées,
   bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

74 Que la terre bénisse le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

75 Et vous, montagnes et collines,
   bénissez le Seigneur,
76 et vous, les plantes de la terre,
   bénissez le Seigneur,
77 et vous, sources et fontaines,
   bénissez le Seigneur !

78 Et vous, océans et rivières,
   bénissez le Seigneur,
79 baleines et bêtes de la mer,
   bénissez le Seigneur,
80 vous tous, les oiseaux dans le ciel,
   bénissez le Seigneur,
81 vous tous, fauves et troupeaux
   bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

82 Et vous, les enfants des hommes,
   bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

83 Toi, Israël,
   bénis le Seigneur,
84 Et vous, les prêtres,
   bénissez le Seigneur,
85 vous, ses serviteurs,
   bénissez le Seigneur !

86 Les esprits et les âmes des justes,
   bénissez le Seigneur,
87 les saints et les humbles de cœur,
   bénissez le Seigneur,
88 Ananias, Azarias et Misaël,
   bénissez le Seigneur :
À lui, haute gloire, louange éternelle !

Bénissons le Père, le Fils et l'Esprit Saint :
À lui, haute gloire, louange éternelle !
56 Béni sois-tu, Seigneur, au firmament du ciel :
À toi, haute gloire, louange éternelle !

ANTIENNE

André dit à Simon, son frère : Nous avons trouvé le Messie.

PSAUME : 149
1 Chantez au Seigneur un chant nouveau,
louez-le dans l’assemblée de ses fidèles !
2 En Israël, joie pour son créateur ;
dans Sion, allégresse pour son Roi !
3 Dansez à la louange de son nom,
jouez pour lui, tambourins et cithares !

4 Car le Seigneur aime son peuple,
il donne aux humbles l’éclat de la victoire.
5 Que les fidèles exultent, glorieux,
criant leur joie à l’heure du triomphe.
6 Qu’ils proclament les éloges de Dieu,
tenant en main l’épée à deux tranchants.

7 Tirer vengeance des nations,
infliger aux peuples un châtiment,
8 charger de chaînes les rois,
jeter les princes dans les fers,
9 leur appliquer la sentence écrite,
c’est la fierté de ses fidèles.
PAROLE DE DIEU : (EP 2, 19-22)
Vous n’êtes plus des étrangers ni des gens de passage, vous êtes citoyens du peuple saint, membres de la famille de Dieu, car vous avez été intégrés dans la construction qui a pour fondations les Apôtres et les prophètes ; et la pierre angulaire, c’est le Christ Jésus lui-même. En lui, toute la construction s’élève harmonieusement pour devenir un temple saint dans le Seigneur. En lui, vous êtes, vous aussi, des éléments de la construction pour devenir par l’Esprit Saint la demeure de Dieu.
RÉPONS

R/ Par toute la terre s'en va leur message

 

* et la Bonne Nouvelle aux limites du monde.

 

V/ Annoncez à tous les peuples le salut,*

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

ANTIENNE DE ZACHARIE

Salut, croix inestimable ! Tu as porté le corps de mon maître : reçois son disciple.

CANTIQUE DE ZACHARIE (LC 1)

68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
qui visite et rachète son peuple.

69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

72 amour qu'il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

73 serment juré à notre père Abraham
   de nous rendre sans crainte,

74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
   prophète du Très-Haut : *
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
   et tu prépareras ses chemins

77 pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
quand nous visite l'astre d'en haut,

79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
   et l'ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
   au chemin de la paix.

INTERCESSION

Nous avons reçu des Apôtres un héritage spirituel,
rendons grâce à Dieu notre Père pour les biens qu'il nous donne.


R/

Loué sois-tu, Seigneur !

 

Loué sois-tu pour ta sainte Église édifiée sur les Apôtres :
elle est le corps que nous formons.

 

Loué sois-tu pour la Parole qu'ils nous ont fait connaître :
elle est notre lumière et notre joie.

 

Loué sois-tu pour le baptême et la pénitence qu'ils nous ont annoncés dans la foi :
c'est là que nous sommes pardonnés.

 

Loué sois-tu pour l'Eucharistie qu'ils nous ont transmise :
elle est notre force et notre vie.

NOTRE PÈRE

 

 

ORAISON

Seigneur, maître du monde, nous te supplions humblement : permets que l'Apôtre saint André, après avoir évangélisé et guidé ton Église, ne cesse d'intercéder pour nous.

Voir les commentaires

bonsoirs mes amis lecteurs et lectrices

bonsoirs mes amis lecteurs et lectrices

Cet automne malicieux

 

La fraîcheur matinale arrive

Les eaux des ruisseaux dérivent

Nos larmes sont plaintives,

La nature est sur la défensive.

 

Les raisins sont cueillis,

Leur jus est recueilli,

À la treille ils se cultivent,

La transformation les captive.

 

Le raisonnable dans l’absolu,

À un mouvement du salut,

Dans la grâce imaginaire furtive,

Provoquée par une blague tardive.

 

Décidément cet automne curieux,

Comme l’écureuil anxieux,

Il saute d’arbres en arbre,

Évitant le sol glissant du marbre.

 

Les feuilles se meurent,

Discrètes dans la clameur,

De l’aquilon moqueur,

Du grand provocateur.

 

Les stèles font leurs plaidoyers,

La tristesse descend vers les noyés.

Cet automne aux délicates odeurs,

Sont dans l’âme des maraudeurs.

 

Alumacom

22 novembre 2016

 

 

La bourrasque d’automne

 

Ce jour-là, la bourrasque s’est invitée,

Sans crier gare, sans formalité.

Elle ploie, tourne, se tord.

Elle passe rageuse retord.

Balance sans distinction,

Les branches plaintives

Elles se dénudent subjectives,

Sans pudeur ni vergogne.

Elle balaye les feuilles mourantes,

Vertes, jaunes, oranges ont le même sort,

Les infortunées touchent le sol brutalement.

Néanmoins, elles ne restent qu’un instant.

Elles s’envolent, tournoient dans une danse,

Dans un soubresaut, elles se meurent,

Étourdies, elles s’arrêtent subitement

Rouge et marrons se collent à la terre.

Les branches se noircissent,

Tous les habitants crient effrayés.

La violence de cette bourrasque,

Terrifie toute la communauté.

Des craquements lugubres,

Les gémissements montent vers le ciel.

C’est la prière de la nature.

Leurs bras crient le désespoir,

Les jours heureux se sont écoulés.

Demain le froid sera.

Les arbres s’endorment malgré eux.

Leurs combats s’en trouvent inutiles,

Puisque tout est inéluctable.

La bourrasque fait son ménage.

En octobre, elle prépare l’hiver.

En novembre elle l’installe

L’hiver s’approche inéluctable,

La bourrasque prévient la nature.

L’écureuil s’affaire à sa récolte,

Le merle consolide son nid,

Le corbeau du haut de son sapin,

S’assure confort et amarrage de son nid.

Tous font diligence avant l’hiver.

Le lapin vérifie le confort de son terrier,

Il l’établit loin de la rivière.

Le loir installe son lit douillettement.

Le danger est grand,

Le temps de la chasse est proche.

Chiens et chats errants

Ne pourront plus se cacher.

Les chasseurs indélicats,

Sans état d’âmes,

Les tueront comme le renard,

Ou le loup comme le ragondin.

Tout leur est victoire

À défaut du grand cerf,

De la biche et du faisant

Et puis à défaut de grive

Les merles font l’affaire

Ces chasseurs assoiffés de trophées et d’argent,

Détériorent la beauté de l’automne.

 

Alumacom

 

Le froid d’automne

 

Le froid est d’une telle tristesse,

La température ne dispense,

Ni du bonheur, ni de la tendresse.

Pourtant tout n’est que dépense,

Énergie voluptueuse et caresses.

 

Cependant rien n’est vraiment froid,

S’il n’y avait pas autant de tristesse.

Nous claquons des dents dans l’effroi,

Pour une décision se faisant altesse,

Lorsqu’il s’agit de garder son sang-froid.

 

Ce froid automnal devient insidieux,

Pénètre les fibres des vêtements,

Son humidité soupir sa venue des cieux,

Termine sa course comme  un roman,

Il anime des personnages souvent odieux.

 

Les politiques chantent les promesses,

Annoncent les solutions à faire peur.

Le peuple reste dans la controverse.

Stoïque, l’automne sème la stupeur,

S’élance, se révolte avec indélicatesse.

 

Alumacom

3 novembre 2017

 

Lorsque l’hiver arrive

 

Les bergeronnettes se sont tues

Les ours et les tortues

S’activent pour hiberner.

L’automne s’enfonce étonner.

Tous s’agitent avant l’hiver,

Ils s’abritent du vent pervers.

Le ciel gris est à l’unisson,

La nature n’émet plus de son.

Ce silence est l’avant-coureur,

De l' hiver pernicieux moqueur.

 

Cette saison est le marqueur,

Important du chroniqueur.

Il programme ses chansons,

Derrière d’épais buissons.

La pluie frappe le sol nu,

La terre l’absorbe en retenu.

 

Son blizzard coure sur le revers,

Ses rafales tourbillonnent à l’envers.

Il s’inscrit pour un long ciné,

Pour un développement inné,

Il a ce discours dans un esprit têtu

Et clôture souvent en impromptu.

 

Alumacom

Voir les commentaires

Que la paix de Dieu garde notre cœur et nos pensées dans le Christ Jésus, notre Seigneur.

 Que la paix de Dieu garde notre cœur et nos pensées dans le Christ Jésus, notre Seigneur.
OFFICE DES COMPLIES
INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide, 
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, 
au Dieu qui est, qui était et qui vient, 
pour les siècles des siècles. 
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : EN TOI SEIGNEUR, NOS VIES REPOSENT

CFC — CNPL

En toi Seigneur, nos vies reposent
Et prennent force dans la nuit ;
Tu nous prépares à ton aurore
Et tu nous gardes dans l'Esprit.

Déjà levé sur d'autres terres,
Le jour éveille les cités ;
Ami des hommes, vois leur peine
Et donne-leur la joie d'aimer.

Vainqueur du mal et des ténèbres,
Ô Fils de Dieu ressuscité,
Délivre-nous de l'adversaire
Et conduis-nous vers ta clarté !
ANTIENNE

Garde-moi, mon Dieu, mon refuge est en toi.

PSAUME : 15

1 Garde-moi, mon Dieu :
j'ai fait de toi mon refuge.
2 J'ai dit au Seigneur : « Tu es mon Dieu !
Je n'ai pas d'autre bonheur que toi. »

3 Toutes les idoles du pays,
   ces dieux que j'aimais, +
ne cessent d'étendre leurs ravages, *
et l'on se rue à leur suite.
4 Je n'irai pas leur offrir le sang des sacrifices ; *
leur nom ne viendra pas sur mes lèvres !

5 Seigneur, mon partage et ma coupe :
de toi dépend mon sort.
6 La part qui me revient fait mes délices ;
j'ai même le plus bel héritage !

7 Je bénis le Seigneur qui me conseille :
même la nuit mon cœur m'avertit.
8 Je garde le Seigneur devant moi sans relâche ;
il est à ma droite : je suis inébranlable.

9 Mon cœur exulte, mon âme est en fête,
ma chair elle-même repose en confiance :
10 tu ne peux m'abandonner à la mort
ni laisser ton ami voir la corruption.

11 Tu m'apprends le chemin de la vie : +
devant ta face, débordement de joie !
À ta droite, éternité de délices !

PAROLE DE DIEU : 1 TH 5, 23
Que le Dieu de la paix lui-même vous sanctifie tout entiers, et qu’il garde parfaits et sans reproche votre esprit, votre âme et votre corps, pour la venue de notre Seigneur Jésus Christ.
RÉPONS

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.

 

V/ Je suis sûr de toi, tu es mon Dieu. R/

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

 

ANTIENNE DE SYMÉON

Sauve-nous, Seigneur, quand nous veillons ; garde-nous quand nous dormons : nous veillerons avec le Christ, et nous reposerons en paix.

CANTIQUE DE SYMÉON (LC 2)

29 Maintenant, ô Maître souverain, +
tu peux laisser ton serviteur s'en aller
en paix, selon ta parole.

30 Car mes yeux ont vu le salut
31 que tu préparais à la face des peuples :

32 lumière qui se révèle aux nations
et donne gloire à ton peuple Israël.

ORAISON

Seigneur, notre part d’héritage, donne-nous de ne chercher qu’en toi notre bonheur et d’attendre avec confiance, au-delà de la nuit de notre mort, la joie de vivre en ta présence. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

BÉNÉDICTION

Que la paix de Dieu
garde notre cœur et nos pensées
dans le Christ Jésus, notre Seigneur. Amen.

HYMNE : SALVE, REGINA, MATER MISERICORDIÆ
Salve, Regina, mater misericordiæ ; 
vita dulcedo et spes nostra, salve. 
Ad te clamamus, exsules filii Evæ. 
Ad te suspiramus, gementes et flentes 
in hac lacrimarum valle.

Eia ergo, advocata nostra, 
illos tuos misericordes oculos 
ad nos converte. 
Et Iesum, benedictum fructum ventris tui, 
nobis post hoc exsilium ostende. 
Ô clemens, o pia, o dulcis Virgo Maria.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>