Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Que faire d’un mauvais poète à l’encre rouge ?

Cet article est reposté depuis Tu m'étais tout.

Voir les commentaires

Massacre de chrétiens dans le nord-Est du Nigeria.

(photo d'illustration)

Massacre de chrétiens dans le nord-Est du Nigeria.
Onze otages ont été tués par un groupe jihadiste
qui a diffusé sur internet la vidéo de leur sauvage
exécution.
 

La vidéo d’une minute a été diffusée jeudi soir par le groupe
État islamique en Afrique de l'Ouest (ISWAP);  tournée dans
un lieu non-identifié, elle montre onze personnes, toutes de
sexe masculin, présentées comme chrétiennes. Mises à genoux et les yeux bandés, elles sont exécutées par balles, puis décapitées. «
C’est un message aux chrétiens du monde entier» affirme ensuite un homme masqué qui laisse entendre que ce massacre a été commis le jour de Noël.

Aucune information sur les victimes n’est, pour l’heure, disponible. Le groupe terroriste certifie que deux autres otages sont encore entre leurs mains. ISWAP, né de la scission de Boko Haram, et ayant prêté allégeance à l’État islamique, présente ce carnage comme des représailles à la mort d’Abou Bakr Al-Bagdadi, tué lors d’une intervention militaire américaine en octobre dernier, en Syrie.

Les jihadistes, qui écument le Nord-Est du Nigeria, ont multiplié les exactions ces dernières semaines. Sept personnes ont été tuées et une adolescente enlevée la veille de Noël lors d'un raid attribué à Boko Haram et visant un village chrétien près de Chibok. Lundi, au moins deux civils ont été tués et 13 autres blessés lors d'une attaque de l'ISWAP contre une position militaire de la même région de l'État de Borno. Dimanche, ce sont six soldats nigérians qui ont été tués par des membres de l'ISWAP lors de l'attaque d'un convoi militaire. Et le même jour, une trentaine d'autres jihadistes de ce groupe ont tué six personnes et en ont enlevé cinq après avoir bloqué un axe routier majeur.

En dix ans, l'insurrection jihadiste au Nigeria qui s'est propagée au Niger, au Tchad et au Cameroun voisins, a fait selon les derniers chiffres de l'ONU plus de 36 000 morts et deux millions de déplacés au seul Nigeria, provoquant une crise humanitaire majeure dans la région.

(avec AFP et BBC Africa)

27 décembre 2019, 16:39

Voir les commentaires

Répression : La justice turque condamne sept employés d'un journal d'opposition

Cet article est reposté depuis Spécial Défense.

Voir les commentaires

Syrie : plus de 235.000 déplacés du fait des récents combats dans le nord-ouest, selon l'ONU

Cet article est reposté depuis Spécial Défense.

Voir les commentaires

Les condoléances du Pape François suite à un accident d’avion au Kazakhstan

Les condoléances du Pape François suite à un accident d’avion au Kazakhstan
Un avion avec une centaine de personnes à bord s'est écrasé peu après son décollage au Kazakhstan, ce vendredi 27 décembre, provoquant la mort d’au moins douze passagers. Suite à la catastrophe, le cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’État du Saint-Siège, a adressé un message de condoléances au nom du Pape François.
 

«Ayant appris avec tristesse le récent accident d'avion à Almaty, Sa Sainteté le Pape François adresse ses condoléances à tous ceux qui ont été touchés par cette tragédie. Il prie en particulier pour le repos éternel des défunts et pour la guérison des blessés. Sur tous, en particulier sur ceux qui participent aux efforts de sauvetage et de rétablissement, Sa Sainteté invoque la force et la paix de Dieu Tout-Puissant», peut-on lire dans ce télégramme, rendu public par le bureau de presse du Saint-Siège ce 27 décembre.

12 morts et 53 personnes hospitalisées 

L’avion de ligne, d’une compagnie locale à bas coût Bek Air, est tombé une quinzaine de minutes après son décollage à 07H05 (01H05 GMT) de l'aéroport d'Almaty, poumon économique du Kazakhstan. Il devait se rendre à Nur-Sultan, la capitale du pays, plus au nord.

L'avion s'est écrasé dans une zone habitée, détruisant une maison, mais les autorités n'ont fait état d'aucune victime au sol. Il y avait entre 98 et 100 personnes à bord, dont cinq membres d'équipage. Douze d’entre elles ont perdu la vie. Selon le ministère de la Santé kazakh, 53 personnes sont hospitalisées, dont neuf enfants. Dix adultes se trouvent dans un état «extrêmement grave».

Le vice-Premier ministre kazakh a confirmé que l'avion avait heurté la piste au décollage «soit à cause d'une erreur du pilote, soit à cause d'un problème technique». Il a précisé que les boîtes noires de l’appareil avaient été retrouvées. Une enquête pour «infraction aux règles de sécurité et d'exploitation d'un moyen de transport aérien» a aussi été ouverte, comme l’a indiqué le ministère de l'Intérieur.

(Avec AFP) 

27 décembre 2019, 13:10

Voir les commentaires

Bonsoir mes frères et mes soeurs

OFFICE DES COMPLIES
INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : FERME MES YEUX POUR REVOIR TES MERVEILLES

J.F Frié — Chalet

Ferme mes yeux pour revoir tes merveilles
en ce moment que le jour fuit !
Allume dans la nuit
une clarté nouvelle !

Que le silence alentour me console
de la faiblesse de ma foi,
puisque j'écoute en moi
résonner ta parole !

Jusqu'à demain, si se lève l'aurore,
je t'abandonne mon esprit !
Ta grâce me suffit,
c'est elle que j'implore.
ANTIENNE

Nos yeux ont vu le salut : Qui peut nous ravir notre joie ?

PSAUME : 4

2 Quand je crie, réponds-moi,
Dieu, ma justice !

Toi qui me libères dans la détresse,
pitié pour moi, écoute ma prière !

3 Fils des hommes,
jusqu'où irez-vous dans l'insulte à ma gloire, *
l'amour du néant et la course au mensonge ?

4 Sachez que le Seigneur a mis à part son fidèle,
le Seigneur entend quand je crie vers lui.

5 Mais vous, tremblez, ne péchez pas ;
réfléchissez dans le secret, faites silence.

6 Offrez les offrandes justes
et faites confiance au Seigneur.

7 Beaucoup demandent :
« Qui nous fera voir le bonheur ? » *
Sur nous, Seigneur, que s'illumine ton visage !

8 Tu mets dans mon cœur plus de joie
que toutes leurs vendanges et leurs moissons.

9 Dans la paix moi aussi, je me couche et je dors, *
car tu me donnes d'habiter, Seigneur,
seul, dans la confiance.

ANTIENNE

Sur le pays de l'ombre, une lumière s'est levée.

PSAUME : 133
1 Vous tous, bénissez le Seigneur,
vous qui servez le Seigneur,
qui veillez dans la maison du Seigneur
au long des nuits.

2 Levez les mains vers le sanctuaire,
et bénissez le Seigneur.
3 Que le Seigneur te bénisse de Sion,
lui qui a fait le ciel et la terre !
PAROLE DE DIEU : DT 6, 4-8A
Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l’Unique. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. Ces commandements que je te donne aujourd’hui resteront gravés dans ton cœur. Tu les rediras à tes fils, tu les répéteras sans cesse, à la maison ou en voyage, que tu sois couché ou que tu sois levé.
RÉPONS

R/ En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit.

 

V/ Tu es le Dieu fidèle qui garde son Alliance. R/

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

 

ANTIENNE DE SYMÉON

J'ai vu de mes yeux le Sauveur : lumière des peuples.

CANTIQUE DE SYMÉON (LC 2)

29 Maintenant, ô Maître souverain, +
tu peux laisser ton serviteur s'en aller
en paix, selon ta parole.

30 Car mes yeux ont vu le salut
31 que tu préparais à la face des peuples :

32 lumière qui se révèle aux nations
et donne gloire à ton peuple Israël.

ORAISON

Dieu éternel, tu as écouté la prière de ton Christ, et tu l'as délivré de la mort ; ne permets pas que nos cœurs se troublent, rassure-nous dans notre nuit, comble-nous de ta joie, et nous attendrons dans le silence et la paix que se lève sur nous la lumière de la Résurrection. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

BÉNÉDICTION

Que le Seigneur nos bénisse,
qu'il nous accorde une nuit tranquille
et nous garde dans la paix. Amen.

HYMNE : ALMA REDEMPTORIS MATER,
Alma Redemptoris Mater,
quæ pervia cæli porta manes, et stella maris,
succurre cadenti, surgere qui curat, populo :
tu quæ genuisti, natura mirante,
tuum sanctum Genitorem,
Virgo prius ac posterius,
Gabrielis ab ore sumens illud Ave,
peccatorum miserere.

Voir les commentaires

Bonsoir, les amis(es) ce soir se détendre le rire au théâtre

Voir les commentaires

Près du Seigneur est l'amour ; près de lui abonde le rachat.

Près du Seigneur est l'amour ; près de lui abonde le rachat.
Près du Seigneur est l'amour ; près de lui abonde le rachat.
INTRODUCTION
 

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

HYMNE
ANTIENNE
 

Le jour où paraît ta puissance, tu es prince, éblouissant de sainteté : Comme la rosée qui naît de l'aurore, je t'ai engendré.

PSAUME : 109

1 Oracle du Seigneur à mon seigneur :
   « Siège à ma droite, *
et je ferai de tes ennemis
   le marchepied de ton trône. »

2 De Sion, le Seigneur te présente
   le sceptre de ta force : *
« Domine jusqu'au cœur de l'ennemi. »

3 Le jour où paraît ta puissance,
   tu es prince, éblouissant de sainteté : *
« Comme la rosée qui naît de l'aurore,
   je t'ai engendré. »

4 Le Seigneur l'a juré
   dans un serment irrévocable : *
« Tu es prêtre à jamais
   selon l'ordre du roi Melkisédek. »

5 À ta droite se tient le Seigneur : *
il brise les rois au jour de sa colère.

7 Au torrent il s'abreuve en chemin, *
c'est pourquoi il redresse la tête.

ANTIENNE
 

Oui, près du Seigneur est l'amour ; près de lui abonde le rachat.

PSAUME : 129
1 Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur,
2 Seigneur, écoute mon appel ! *
Que ton oreille se fasse attentive
au cri de ma prière !

3 Si tu retiens les fautes, Seigneur,
Seigneur, qui subsistera ? *
4 Mais près de toi se trouve le pardon
pour que l’homme te craigne.

5 J’espère le Seigneur de toute mon âme ; *
je l’espère, et j’attends sa parole.

6 Mon âme attend le Seigneur
plus qu’un veilleur ne guette l’aurore. *
Plus qu’un veilleur ne guette l’aurore,
7 attends le Seigneur, Israël.

Oui, près du Seigneur, est l’amour ;
près de lui, abonde le rachat. *
8 C’est lui qui rachètera Israël
de toutes ses fautes.
ANTIENNE
 

Au commencement, avant tous les siècles, le Verbe était Dieu. Il est né aujourd'hui : c'est le Sauveur du monde.

PSAUME : CANTIQUE (COL 1)

12 Rendons grâce à Dieu le Père, +
lui qui nous a donné
   d'avoir part à l'héritage des saints, *
dans la lumière.

13 Nous arrachant à la puissance des ténèbres, +
il nous a placés
   dans le Royaume de son Fils bien-aimé : *
14 en lui nous avons le rachat,
le pardon des péchés.

15 Il est l'image du Dieu invisible, +
le premier-né, avant toute créature : *
16 en lui, tout fut créé,
   dans le ciel et sur la terre.

Les êtres visibles et invisibles, +
puissances, principautés,
   souverainetés, dominations, *
tout est créé par lui et pour lui.

17 Il est avant toute chose,
et tout subsiste en lui.

18 Il est aussi la tête du corps, la tête de l'Église : +
c'est lui le commencement,
   le premier-né d'entre les morts, *
afin qu'il ait en tout la primauté.

19 Car Dieu a jugé bon
   qu'habite en lui toute plénitude *
20 et que tout, par le Christ,
   lui soit enfin réconcilié,

faisant la paix par le sang de sa Croix, *
la paix pour tous les êtres
   sur la terre et dans le ciel.

PAROLE DE DIEU : (RM 8, 3-4)
Quand Dieu a envoyé son propre Fils dans notre condition humaine de pécheurs pour vaincre le péché, il a fait ce que la loi de Moïse ne pouvait pas faire à cause de la faiblesse humaine : il a détruit le péché dans l’homme charnel. Il voulait ainsi que les exigences de la Loi se réalisent en nous qui ne vivons pas sous l’emprise de la chair, mais de l’Esprit.
RÉPONS

R/ Le Verbe s’est fait chair.

 

* Alléluia, alléluia !

 

V/ Il a demeuré parmi nous. *

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

ANTIENNE
 

En toi sont accomplies, Vierge Marie, les prophéties qui concernaient le Christ : vierge, tu as conçu, et vierge, tu enfantes.

CANTIQUE DE MARIE (LC 1)

Mon âme exalte le Seigneur, *
exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur.

Parce qu’Il a regardé l’humili de sa servante, *
voici que désormais toutes les générations me diront bienheureuse.

Car le Puissant a fait pour moi des merveilles, *
Saint est son nom.

Sa miséricorde s’étend de génération en génération *
sur ceux qui Le craignent.

Déployant la force de son bras, *
il disperse les orgueilleux qui s’évent en leur coeur.

Il jette les puissants à bas de leur trône, *
il éve les humbles.

Il comble de biens des affamés *
et renvoie des riches les mains vides.

Il relève Israël, son serviteur, *
il se souvient de sa miséricorde,

comme il l’avait dit à nos pères, *
en faveur d’Abraham et de sa descendance pour les siècles.

INTERCESSION

Jésus, lumière du monde,
tu as pris en pitié ceux qui marchaient dans les ténèbres, accueille nos prières pour le salut des hommes.


R/

Dieu-avec-nous, exauce-nous !

 

Bénis ton peuple, donne-lui le bonheur.

 

Accorde aux nations de chercher la justice et de la trouver.

 

Inspire aux chefs d'état des pensées de paix.

 

Accueille en toi ceux qui ont franchi la mort.

NOTRE PÈRE
ORAISON

Dieu tout-puissant, en ton Verbe fait chair une lumière nouvelle nous envahit : puisqu'elle éclaire déjà nos cœurs par la foi, fais qu'elle resplendisse dans toute notre vie.

PRIÈRE À SAINT MICHEL

Saint Michel archange,
défendez-nous dans le combat,
soyez notre secours contre la malice et les embûches du démon.
Que Dieu lui commande, nous vous en supplions ;
et Vous, Prince de la milice céleste, repoussez en enfer, par la force divine,
Satan et les autres esprits mauvais, qui rôdent dans le monde
pour la perte des âmes.
Amen.

Voir les commentaires

2019 pour l’Église de France : abus, bioéthique et Notre-Dame

2019 pour l’Église de France : abus, bioéthique et Notre-Dame
L’année qui vient de s’écouler a été pour l’Église de France, dominée par trois grands thèmes : la lutte contre les abus sexuels sur mineurs avec l’écoute de victimes lors de l’assemblée d’automne de la CEF, la révision de la loi de bioéthique et l’incendie qui a ravagé les toits de Notre-Dame de Paris. Mgr Éric de Moulins-Beaufort, président de la CEF, revient sur 2019.
 

Entretien réalisé par Xavier Sartre – Cité du Vatican

L’année 2019 a été marquée pour l’Église en France par un événement qui a touché l’ensemble de la population française : l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris en avril. 2019 a vu aussi un changement à la tête de la Conférence des évêques de France. Mgr Éric de Moulins-Beaufort, archevêque de Reims, en est devenu le président, succédant à Mgr Georges Pontier en juillet.

Parmi les grands dossiers que les évêques ont eu à traiter tout au long de ces derniers mois, figure celui des abus sexuels sur mineurs commis par des membres du clergé. L’Église de France s’est engagé dans ce combat depuis de nombreuses années mais un seuil a été franchi avec l’écoute de victimes lors de la dernière assemblée plénière d’automne à Lourdes.

Comme lors du sommet sur les abus qui s’est tenu en février au Vatican en présence de tous les présidents des conférences épiscopales du monde, les évêques français ont écouté des victimes raconter ce qu’elles ont vécu. «Celles et ceux qui parlent pour dire ce qu’ils ont subi, font preuve de beaucoup de courage et nous aident», explique Mgr Éric de Moulins-Beaufort. Lors de cette réunion, la CEF a acté le principe d’accorder une somme forfaitaire aux victimes qui se sont manifestées afin de démontrer son «sérieux».

Mais la lutte contre les abus est loin d’être achevée et beaucoup reste à faire, reconnait le président de la CEF. Il faut notamment savoir comment accompagner les prêtres coupables et voir aussi comment accompagner ceux qui ont été accusés faussement ou qui n’ont pas été jugés par la justice séculière pour différentes raisons, comme la prescription des faits.

Loi de bioéthique

Autre grand dossier qui intéresse l’ensemble de l’épiscopat français, la révision de la loi de bioéthique. Une large consultation nationale a été menée par les autorités politiques et les représentants des différentes religions ont participé aux débats et donner leurs points de vue. Le projet de loi du gouvernement d’Edouard Philippe prévoit la possibilité d’étendre la PMA (procréation médicalement assistée) à toutes les femmes.

Si les évêques ont déjà pris la parole, «nous comptons nous exprimer nous évêques en janvier», lors du passage du texte de loi devant le Sénat. «Mais on sent bien qu’il y a une sorte de détermination» déplore Mgr Éric de Moulins-Beaufort. «Tout ceci est inquiétant», surtout «cette idée qui s’installe que l’on a une solution technique à la souffrance»«Ce qui nous inquiète, poursuit-il, c’est la déconnexion par rapport au corps».

«Le désir des enfants comme tous les désirs est très louable, très honorable, très respectable, mais il doit être interrogé et examiné» considère le président de la CEF qui entend bien faire entendre la voix de l’Église sur ce débat de société qui engage tout le pays. 

 

Voir les commentaires

Le message du Pape pour la 42e rencontre européenne de Taizé

Le message du Pape pour la 42e rencontre européenne de Taizé
Dans un message adressé aux jeunes participants à la 42e rencontre européenne de Taizé, le Pape François les encourage à se mettre en route, à aller vers les autres et à répondre aux défis nouveaux de nos sociétés.
 

Des milliers de jeunes convergent en ce moment vers la ville polonaise de Wrocław qui accueille pour la 3e fois ce rassemblement de la jeunesse chrétienne européenne ; cette 42e rencontre se déroule  du 28 décembre 2019 au 1er janvier 2020, avec pour thème, «Toujours en route, jamais déracinés».

Comme chaque année, le Pape a adressé un message à tous ces participants, signé par le cardinal Secrétaire d’État, Pietro Parolin. En voici l’intégralité :

«Chers jeunes qui êtes réunis pour la 42ème rencontre européenne à l’initiative de la Communauté de Taizé, vous voici cette année en Pologne, patrie du Saint Pape Jean-Paul II.
Son successeur, le Pape François, vous accompagne de sa prière et il vous encourage à approfondir, au contact des chrétiens de Pologne, le thème que vous avez choisi pour ce rassemblement de Wrocław : “Toujours en route, jamais déracinés”.

La Pologne est un pays qui plonge ses racines dans la foi. Ce sont ces racines qui ont permis à ce peuple de tenir dans les grandes épreuves, quand l’espérance était mise à mal. Vous le découvrirez : il y a beaucoup à apprendre de ceux et de celles qui sont restés fidèles au Christ quand la tentation aurait été de céder à la facilité. Ces chrétiens ont osé croire à un autre avenir.

Puissiez-vous découvrir ensemble à quel point l’enracinement dans la foi vous appelle et vous prépare à aller vers les autres, à répondre aux défis nouveaux de nos sociétés, en particulier les périls qui pèsent sur notre maison commune. “Les racines ne sont pas des ancres qui nous enchaînent à d’autres époques et qui nous empêchent de nous incarner dans le monde actuel […] Elles sont, au contraire, un point d’ancrage qui nous permet de nous développer et de répondre à de nouveaux défis” (Christus vivit, n. 200).

Cherchant avec beaucoup d’autres, vous découvrirez qu’il y a beaucoup de joie à se mettre en route, parfois – comme Abraham – sans connaître à l’avance la destination. Soyez toujours prêts à de nouveaux départs, à témoigner de l’Évangile et à être pleinement présents à celles et ceux qui vous entourent, en particulier aux plus démunis et aux plus malheureux. “N’attendez pas demain pour collaborer à la transformation du monde avec votre énergie, votre audace et votre créativité […] Vous êtes l’heure de Dieu qui vous veut féconds” (Ibid., n. 178).

Le Saint-Père vous bénit tous, vous les jeunes, ainsi que les frères de la Communauté de Taizé, les familles et les paroisses qui vous accueillent. Que la foi de Marie, qui, elle aussi, partit “en hâte” (Lc 1, 39), soutienne l’élan de votre confiance en son Fils».

Étape du pèlerinage de confiance

Ces rencontres européennes annuelles font partie d’un «pèlerinage de confiance sur la terre» animé par Taizé depuis quarante ans. Les jeunes qui participent à ces rencontres se rassemblent pour prier ensemble, pour s’insérer pendant quelques jours dans une Église locale et pour chercher à approfondir des thèmes comme l’entente entre les peuples, la paix, la compréhension de la foi et l’engagement social. 

«Au moment où la construction de l’Europe rencontre beaucoup de résistance, où des incompréhensions se multiplient entre les pays, peut-on lire sur le site de l’événement, une rencontre en Pologne donnera à des milliers de jeunes de faire l’expérience qu’une confiance réciproque peut être construite».

D’autres messages de soutien

Les participants à cette rencontre ont reçu d'autres messages de la part de personnalités et institutions de premier plan, parmi lesquelles le Patriarche oecuménique de Constantinople, Bartholomée, l'archevêque de York et primat d'Angleterre, John Sentamu, ou le Secrétaire Général du Conseil oecuménique des Églises, le révérend Olav Fykse-Tveit. 

Message également du Patriarcat de Moscou, par la plume du métropolite Hilarion, président du Département des relations ecclésiales extérieures : «Rassemblés en ce temps de Noël, vous avez la possibilité de participer à un évènement essentiel qui a changé pour toujours l’histoire de l’humanité. (…) Malheureusement, de nos jours, notre monde accorde de moins en moins d’attention à cette fête. Au moment de Noël, le nom du Christ est de plus en plus caché derrière les sapins, les décorations, les marchés et les achats dans les magasins. Défendre sa foi dans une société sécularisée est devenu un défi d’actualité pour chaque jeune chrétien».

Dans son adresse aux jeunes pèlerins, le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres leur lance un appel spécial pour qu’il agissent «en faveur du climat». Quant à la présidente du Conseil européen, Ursula Van der Leyen, elle rappelle que cette rencontre se tient l’année même où l’Europe célèbre le 30e anniversaire du démantèlement du rideau de fer et de la chute du mur de Berlin. «Alors que vous vous réunissez en prière et en discussion dans les jours à venir, pensez bien au courage de tous ceux qui se sont battus pour la liberté. Pensez à tous ceux qui ont défendu leurs valeurs. Pensez à ce que l’unité, la paix et la réconciliation signifiaient pour eux. Il est de notre devoir de ne jamais l’oublier et de ne jamais cesser à bâtir une Union plus solidaire, plus juste, plus tolérante, plus ouverte et plus humaine», écrit Ursula Van der Leyen.

27 décembre 2019, 10:38

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>