Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

À travers ma plaine

com

la pensée reste libre

 

À travers la plaine,

La liberté est dans la plaine

Aussi bien de l’adolescent

Que celle d’un adulte.

Chacun cour après sa plaine.

 

À travers la plaine,

Les chevaux gambadent

Les papillons battent des ailent

La marguerite sourit, charme,

Le tournesol sourit au soleil.

 

À travers la plaine

Les moutons broutent

Le berger sous son chapeau

Veille en lisant un vieux livre

Savourant ce temps de plénitude

 

À travers la plaine

Nos pensées errent librement

Rien ne vient les arrêter

L’immensité de la plaine

Comme l’océan elle n’a pas de fin

 

À travers la plaine

Les chevaux gambadent

Les papillons battent des ailent

La marguerite sourit, charme

Le tournesol sourit au soleil

 

À travers la plaine

Les moutons broutent

Le berger sous son chapeau

Veille en lisant un vieux livre

Savourant ce temps de plénitude

 

À travers la plaine

Nos pensées errent librement

Rien ne vient les arrêter

L’immensité de la plaine

Comme l’océan

Elle n’a pas de fin

 

Monique Isope Macalou

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> on a tous un lieu pour s'évader qq instants pour se ressourcer ou méditer ou tout simplement se promener<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Tu as raison, merci de ton commentaire.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />