Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Amour unissant l’effeuillé

Dans ce songe la sève de deux corps

Prends un tournant brûlant d’effort

Où ils trouvent le réconfort,

Aux plaisirs langoureux  d’un sport,

Il n’a rien de malicieux  ce support,

Dans cet immense Océan d'or.

 

Quand je m'abandonne au soleil,

Sur la plage des merveilles

Les yeux fermés s’émerveillent.

Puis à l'aube, enfin je m'éveille

Le feu des caresses s’enraye,

La désillusion m’effraye.

 

Quand les songes du sommeil

Disparaissent au réveil.

Au cœur de vagues rêveuses imprégnées

Du guide de cette destinée ensoleillée,

De cet amour unissant l’effeuillé

Au divin plaisir de l’estampillé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
V

Un doux rêve...


Bien écrit


merci de l'avoir mis dans ma communauté


Amicalement


Violette
Répondre
M


Merci Violette