Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

32 - Canaillou à l’hôpital


Canaillou.jpg-   Bonjour Monsieur

-   Bonjour ma vaillante Bernadette, le repas est près ?

-   Oui, Monsieur

-   Nous prenons l’apéritif au salon

-   Monsieur, Canaillou n’a pas voulu sortir, et il est dans le fameux panier. Il veut voir son maître ! Il pleure depuis votre départ !

-   Où est-il ?

-   Dans la chambre de Monsieur Pascal. C’est lui qui a déplacé ce panier, il y est entré, et depuis il n’en bouge pas. J’ai voulu le faire sortir, il m’a montré ces crocs !

-   Pourquoi vouliez-vous le faire partir du panier ?

-   Pour sa sortie d’hygiène. Pourtant je lui ai montré sa laisse. Il n’a pas céder. Depuis il vous attend.

David va dans la chambre de Pascal, Canaillou le regarde désespéré. Il le caresse, et lui promet de l’emmener après le déjeuner.

Claudine, a rejoint David pour la visite à l’hôpital. C’est une vraie délégation, Bernadette son panier sous le bras, suit Jean-Jacques dans sa voiture.

Les trois hommes journalistes n’avait pas remarqué la présence de Bernadette, ni le fait que Canaillou était dans le panier pour la visite à son maitre ! Pas plus que la voiture de Jean-Jacques !

Les journalistes ont vu David et sa « Rosita », comme de brave paparazzis ils suivent leur voitures jusqu’à l’hôpital !

David va au-devant des journalistes, Il leur déclare

ici, vous n’avez aucun droit de nous suivre. La vie privée est partagé par la loi. Une photo, un texte de cette visite, je vous poursuis pour atteinte à la vie privée.

Pendant, que David leur parle, ils n’ont pas vu la voiture de Jean-Jacques ! Arrivé dans le service orthopédique, Bernadette tient précieusement le gros panier bien plein. L’infirmière sourit en voyant tous ce monde. Le panier l’intrigue. Bernadette lui dit :

J’ai fait des fars bretons et des cakes aux fruits du pays. J’en ai fait suffisamment pour régaler le service. Madame Basilux s’était assuré à son jour d’arrivé qu’il bénéficie d’une chambre seule.

Ah, merci. Répond l’infirmière.

En entrant dans la chambre, Claudine embrasse Pascal. Bernadette, s’avance et dit :

Monsieur, a céder au caprice de Canaillou. Dit-elle en posant son panier sur le lit de Pascal. Ainsi que les gâteaux sur la table nuit. Pascal tout étonné ouvre la bouche et

Qu’est-ce….

Canaillou saute sur le lit, en sortant comme lapin. Il fait un lèche portait à son maître ! Pascal l’enferme dans ses bras, tout heureux.

Bien que rocambolesque, la soirée se déroule dans la douceur pour tous. Même Canaillou fut d’une sagesse inhabituelle ! Seulement, au moment de monter en voiture, il sort du panier, et fait ses petites et grosses commissions sur le trottoir ! Claudine eut l’obligation de tout ramasser, et de jeter le tout dans la poubelle municipale se trouvant sur le trottoir. Le personnel hospitalier, sont resté bouche bée. Quand à Canaillou, ragaillardi regarde Claudine en penchant la tête à droite à gauche et vice versa, la queue en l’air tout fier de lui ! Il semblait rire. Le retour est joyeux. L’état de Pascal s’améliore plus vite qu’espérer. Ce n’est qu’une fracture de la jambe droite et de multiple contusion. En arrivant à l’appartement Claudine, joyeuse explose enfin

-   Pascal sort samedi !

David renchéri

-   Et nous ferons une super méga-fête

-   Comment cela ?

Intervient Jean-Jacques

-   Nous fêterons le retour de Pascal, son installation à l’appartement, avec Linda.

 

À samedi mon cher David, Claudine je te ramène chez –toi et  tu m’aideras à lui trouver un cadeau pour la fête.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> que du bonheur<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Oui, la vie n'est pas seulment du malheur.<br /> <br /> <br /> <br />