Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Ce chérubin mon frère de l’au-delà

com

03knbfj8Ma sœur si vieille avec ses yeux foncés

Mariée, maman, et pourtant si cruelle,

Si bonne pour son image personnelle.,

Sa personne est si importante.

Néanmoins, ce fût ma grande sœur,

Triste, jalouse, généreuse si cela rapporte.

À quoi cela, lui a-t-il servi,

Maintenant qu’elle n’est plus.

 

J’aime mon frère, celui de l’au-delà

Je rêve  sa candeur, ses rires.

De ses yeux bleus-gris, ou vert

Changeant selon son humeur,

Comme ceux de père.

Il lui ressemble tellement !

Par sa douceur, sa gaité, son énergie,

Sa force herculéenne pour un bébé,

Sa beauté juvénile,

Sûrement celle de l’au-delà.

 

Dire pourquoi j’aime ce frère

Impossible à dire.

Je me demande, même parfois

Si je ne l’aime, que par les souvenirs

Racontaient par mes parents

Je n’en sais rien.

 

Il est si lumineux dans mon esprit,

Gérard  éclaire ma vie.

Ce frère invisible, pourtant perçu

Je ne l’ai pas connu, puisqu’il est l’ainé.

Seuls  les souvenirs familiaux,

Ceux racontés par mes parents,

Sont inscrit au fond de ma mémoire.

.

Ce chérubin parti, avant l’heure.

N’a pas attendu, nos arrivées,

Ma sœur, et moi la petite dernière.

Pourtant toujours, sa présence omniprésente.

Est restée en mémoire à chacun de nous.

Sa présence est constante, il semble attendre,

Veiller en attendant l’heure venue,

Ainsi, le cercle sera réuni dans l’éternité.

 

 ESPOIR D'UN BONHEUR

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> tu le connaîtras dans l'au-delà et pour le moment il est tjs près de toi qui veille et te conseille<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci filipperine.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />