Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

L’acacia

com

 

 

Le vent d’automne

Souffle

Passe,

Pleure,

L'acacia se dresse,

Les feuilles jaunies

Virevoltent,

Dansent,

Courent,

En suivant la mesure

Du chef d’orchestre.

 

Le robinier rose

Présente ses grappes,

Il attire,

Les abeilles,

Elles Butinent,

Leur  friandise.

Elles vont à la ruche

Le nectar

Le miel,

La cire,

Bourdonnent frénétiquement.

 

Le robinier notre acacia

En automne pleure.

Ses inflorescences

Blanches

Ou roses

S’envole

Il  fait son strip-tease,

Fleurs,

Pétioles,

Fruits,

Collant non comestible

 

Notre acacia si fier

En automne est

Tristesse,

Défraîchi

Malheureux.

À chacun de ses temps

Le printemps

L’été,

L’automne

L’hiver

Il nous parle par sa beauté

 

 est qu’une question de mesure du temps, de la naissance au trépas. 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> la vie une grande roue un éternel recommencement<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci filipperine.<br /> <br /> <br /> <br />