Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

L’Amie infidèle

com

 

amie infidèle

 

La maison lui fût ouverte

Rien ne lui est dissimulé

Elle était notre amie.

 

 

Un jour suffit, l’accident,

Clouée dans un lit d’hôpital

L’amie ne vint pas.

 

Pourtant elle est allée à la maison

Tout lui semblait merveilleux

Mon compagnon s’éclatait.

 

Ils abusèrent de ma confiance

Elle pensait avoir ma place

Elle attendait comme le vautour.

 

Seulement la grande faucheuse

Ne voulut pas de moi

« L’amie » en fut surprise.

 

Lors de ma sortie de l’hôpital

Mon mari me ramena à la maison

Pas dans une maison de repos.

 

L’amie n’est jamais venue me voir

Sa déconvenue fut grande

Elle avait cru avoir le bonheur.

 

Persuadée de mon heure venue

Elle imaginait me remplacer

Elle a montré son beau visage.

 

Alors elle a quitté mon domicile

Chassé par l’homme qu’elle aimait

Ainsi que le confort de notre maison.

 

Mon bien aimé m'est revenu plus amoureux

On ne construit pas son bonheur

Sur le malheur d’autrui, surtout d’ami.

 

26 février 2011

 

"Copyright" © Monique Isope Macalou 2013 tous droits réservés pour tout pays.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> ce n'était pas une véritable amie elle convoitait ton mari et c'est tout mais il a su résister et te garder<br />
Répondre
M
<br /> <br /> C'est vrai, mais lorsqu'il y a un véritable amour il n'y a pas de séparation définitive. Ce fut ma conclusion. Le 9 septembre nous fêterons nos trente années de mariage en<br /> amoureux. <br /> <br /> <br /> <br />