Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

L'arbre une cage à oiseau

com

L-arbre-et-ses-oiseaux.jpgPour les oiseaux l’arbre,

Est l’habitat de tout temps

De la forte chaleur

Ou de la froide glacière

Il est la cage fortunée

Leur protection naturelle.

 Parfois aussi un piège.

 

Les grandes migrations,

L’envahit gaiement,

Puis partent fébrilement

Au gré des saisons.

Le feuillage vert est leurs barreaux

Les branches leur support

Flèche douce à la paume

 

Un bel arbre solide

Grand de préférence

Les protègent des chats

Cependant pas trop haut

Les prédateurs s’y perchent

La chouette est dans le tronc

D’un vieil arbre à défaut de grenier

 

Lorsque la neige est là

Les bras noirâtre blanchis

N’est plus leur chambre.

Ils s’abritent dans les sapins,

Leur odeur et leur épaisseur

Les protège du froid

La neige leur donne la boisson.

 

Au printemps c’est le retour

Chantent dans les gouttières

C’est la fête des amours

Dans allées du parc

Ils font de la voltige

Ils dansent devant l’élue

Celle de l’année pour certain.

 

Dans les sillons avant la récolte

Cailles ou perdrix se cachent

Leurs cages sont les céréales,

Les corbeaux s’y nourrirent

Ils  retrouvent, là-haut leur arbre

Au milieu de la colonie noire,

Croassant lugubrement en tournoyant.

 

L’épervier de leur buisson

Guette ses proies imprudentes

Puis rejoignent leur nid

Dans les bois aux arbres touffus

Pour eux, l’arbre est sa cage

Protectrice et bienfaitrice

Loin de la ville bruyante.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
<br /> Merci  bonne soirée.<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Tank you serge. Amicalement<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> l'arbre est majestueux et il garde bien des secrets<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Il est l'histore de la terre, peu savent lire dans ses veines. E pourtant... Merci filipperine<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Une toujours grande observation de la nature et une image magnifique pour accompagner ton texte!<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Merci pour ton appréciation. Bisous<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />