Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

L’ESPRIT BATIFOLEUR

com

CAF1AJS8

 

Certains jours sont dans la noircissure,

La fatigue donne cette impression d’usure.

La déprime due à la solitude est une sépulture.

 

À ce moment, ma page sans écriture,

Me dit qu’il ne faut pas risquer la rupture.

Bien que les messages variés carburent,

 

Je sais que tu es là, toi la visionneuse.

Toi, dont la solitude saturée, envieuse

Ne connais pas la limite de l’injurieuse

 

Je connais ta fidélité si impérieuse,

Tu es toujours là, toi la mystérieuse

Lire tes messages ravit la curieuse

 

À ce petit coucou de l’affectueuse,

Je suis tout simplement radieuse.

L’innocence d’une chanson mélodieuse

.

Ce bonheur de me sentir aimée.

Cette joie de le retrouver animée

Dans son monde virtuel enflammé

 

Sa réalité ou l’irréalité est légitimée.

À chacun des jours, il est plus parfumé.

Le partage des idées sans brimer,

 

La complicité vient nous confirmer,

Cette amitié naissante sans consumer

Pour la joie de la clamer

.

Se laisser aller comme de coutume,

Sans jamais froisser le costume

De toutes ces idées communes

 

Ces messages affectueux rimés.

Sans jamais être déprimé

Me laisse souvent la pensée parfumée

 

Je serais là, pour toi

Comme toi pour moi

Promesse dans un sous bois

 

Cette amitié c’est l’exploit

Qui n’est pas de guingois

Mais une solidité de poids

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article