Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

La belle, et ses amis

com

La-belle-et-ses-amis.jpg

 

Une nuit étoilée arrive,

La lune s’invite admirative,

Du spectacle sur la  rive,

Les ombres furtive, dérive.

 

Madame la lune sourit à une jeune fille,

Triste, assise sur la berge du lac

Les étoiles dans la  voûte sautillent,

La lune sourie au-dessus des valaques.

 

Sous le soleil couchant, le ciel rougeâtre,

Ses larmes coulent à n’en plus finir,

Elles arrosent le sol glissant verdâtre,

Son chagrin est tel, qu’elle ne peut les contenir.

 

Un couple de cygnes accoste la rive

S’approche, sans bruit  de la belle,

Doucement, l’enveloppe de leurs ailes,

Ils rassurent la belle craintive.

 

Quel est donc, ce gros chagrin ?

Serait-ce un amoureux indélicat,

Comme ce grand flandrin ?

As-t ‘elle besoin d’un avocat ?

 

Un héron atterri près de son nid,

Intrigué devant le spectacle indéfini,

Reste interloqué inquiet dans les fusains.

Que se passe-t-il chez ses voisins ?

 

La belle raconte l’histoire de son amie.

Perdue dans les méandres  de l’infamie.

Jugée prostituée à cause d’un viol,

Son histoire est rythmée au son d’une viole.

 

Une fée se penche sur la jeune fille,

Elle lui caresse les cheveux d’or

Sa baguette s’y pose, une nuée d’or,

Enveloppe affectueusement la jeune fille.

 

Sèche tes larmes, commande la fée

Ta fidélité envers ton amie est récompensée,

Tes prières ont glissées, bouleversées

Celui qui est, il a fait grâce de ces faits.

 

La joie est revenue, l’arc en ciel se dessine

La nuit n’est plus, le ciel se parfume de glycine

Ses amis cygnes et hérons battent des ailes

La fête s’accompagne au son du violoncelle.

 

"Copyright" © Monique Isope Macalou 2012 tous droits réservés pour tout pays.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article