Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le rêve d'Anne

com

 

actualitéBienvenue dans le monde d’Anne Hidalgo :
une « ville-monde » sans les Parisiens


Ce matin, Madame Hidalgo a présenté pour la énième fois son programme pour Paris.

Elle voudrait imposer l’image virtuelle d’une « ville monde » déconnectée des Parisiens. Une ville faite pour une élite hors sol, qui a déjà tout et ne s’intéresse plus qu’au superflu : téléphérique, fontaines pétillantes, vergers suspendus, fête du périphérique, hôpital pour animaux…

Dans le monde magique de Madame Hidalgo et de ses amis, il n’y a pas de classes moyennes, pas de problèmes de sécurité, pas d’embouteillages, et l’argent coule à flots.

Sur le logement, Madame Hidalgo persiste dans l’erreur en proposant d’amplifier la politique qui a échoué depuis 13 ans : la promesse concédée à l’extrême gauche, c'est moins de logements pour les classes moyennes et populaires, c'est aussi l'achat par préemption à prix d'or de logements dans le diffus, qui ne ferait qu’accroitre l'exode des jeunes actifs de la capitale.

En résumé, Anne Hidalgo rêverait d’ériger un mode de vie – le sien et celui de ses amis – en norme imposée à tous les Parisiens.

Le Paris d’Anne Hidalgo continuerait à prendre de l’énergie à ses habitants. Notre approche est radicalement différente : nous voulons une ville qui parte des besoins des Parisiens, qui s’adapte à leurs réalités, quels que soient leurs choix de vie. Nous voulons une ville qui donne de l’énergie aux Parisiens.

Sur le fond, l'équipe sortante reconnaît implicitement qu’elle a échoué. Dans le détail, beaucoup de ses propositions constituent un aveu d’impuissance dans la plupart des domaines :
  • sur la sécurité, elle ne prend absolument pas la mesure de la situation. La sécurité des parisiens est parvenue à un point critique. Proposer nonchalamment d’abandonner cette question aux conseils de quartier signe la démission d’Anne Hidalgo sur ce chantier prioritaire.  A l’inverse, nous proposons l'instauration immédiate d'une police de quartier, le redéploiement des forces dédiées aux PV au profit d’une plus grande présence sur la voie publique, l'intensification massive des moyens de vidéoprotection en surface ;
  • en matière de solidarité, Anne Hidalgo propose de faire l’aumône à ceux qui n’ont pas le bon goût de vivre, selon sa propre expression, « au rythme de cette ville-monde » :
    • une « trousse » pour les écoliers défavorisés en début d’année ;
    • une invitation à la fashion week pour les artisans et commerçants victimes de la crise et du matraquage fiscal ;
    • des « correspondants de nuit » comme seule réponse aux problèmes de sécurité des habitants des quartiers en difficulté.
  • sur la fiscalité, après douze ans de razzia fiscale, Madame Hidalgo et ses partisans proposent 7,5 milliards d’euros de dépenses supplémentaires, sans proposer une seule économie : dans ce contexte, qui peut croire qu’elle n’augmenterait pas les impôts ? La magie d’Anne Hidalgo, c’est aussi cela.  Nous nous engageons pour notre part à réduire sur six ans les dépenses de fonctionnement d'un milliard d’euros, tout en sanctuarisant l’investissement. Nous assumerons à cette fin de ne pas remplacer systématiquement les fonctionnaires partant à la retraite si ces derniers ne sont pas au service direct des Parisiens : moins d’agents dans les bureaux administratifs, plus de personnels dans les guichets ou les services publics, c’est le progrès que nous revendiquons ; nous réitérons par ailleurs notre engagement : aucune augmentation d’impôt supplémentaire ;
  • sur les transports, les « scootlib » et le téléphérique seraient donc l’ultime réponse aux problèmes de saturation que les Parisiens subissent tous au quotidien, qu’ils soient automobilistes ou usagers des transports publics. Nous demandons à l’inverse un plan de circulation digne de ce nom, le doublement des places de stationnement, et une véritable révolution des horaires dans les transports publics. En 2010, Anne Hidalgo s’était engagée à faire  « démarrer les transports plus tôt le matin, aux alentours de 4h30 » et à mettre en place un service nocturne de métro et de RER dans la nuit du samedi au dimanche : les Parisiens attendent toujours ;
  • sur la moralité des élus, Madame Hidalgo, en digne héritière de François Hollande, applique à la lettre les préceptes de son maître : à chaque problème, sa commission. Autant dire qu'elle s'en soucie comme de sa première voiture de fonction. Nous exigeons à l’inverse une règle stricte d’interdiction pour les conseillers de Paris de se loger dans le parc de la ville.

Au bout du compte, c'est en réalité une série d'excuses que l'équipe sortante présente aujourd’hui, sous forme de vœux pieux : la candidate voudrait nous faire croire qu’elle réaliserait demain ce que la première adjointe a été incapable de faire hier. NKM
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> je ne peux juger tout cela je ne fais pas de politique<br />
Répondre
M
<br /> <br /> Ce texte, je l'ai placé à titre d'information sur overblog. Je ne l'ai pas écrit personnellement. Il ne faut pas enêtre offensé. Tout m'interesse. J'ai toujours tendance à oublier que certains<br /> sujets peuvent gêner. Je l'ai classé dans la catégorie texte engagé.<br /> <br /> <br /> Pour moi, il n'y a pas de problème. Ce qui compte c'est que vous ne soyez pas indisposez. Mes amis je les aie dans tous les partis politique, nous sommes tous au courant de nos tendances. Nos<br /> meilleurs amis, sont ceux qui s'acceptent avec leurs différences sans pour autant être toujours d'accord.<br /> <br /> <br /> Amicalement<br /> <br /> <br /> Amicalement<br /> <br /> <br /> Bonne nuit<br /> <br /> <br /> <br />