Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

LE SALON DU LIVRE DE PARIS 2012

com

edition009.jpg

Le 19 mars2012 journée mémorable pour moi.

C’était le lancement de mon dernier livre, « les souvenirs et méditations » Il s’est fait dans un lieu, dont on ne pouvait rêver mieux (le salon du livre de Paris). Ce lancement a été un bon contact, vis-à-vis de mon éditeur et aussi par l’accueil des écrivains d’Edilivre. Enfin, j’ai vendu mon premier livre !

Hors, je me souviens lors d’un précédent Salon du livre de Paris, je n’avais rien vendu, alors que ce n’était pas, le lancement du livre ! Il est vrai que sa qualité était mauvaise !

D’où mon changement d’éditeur ! Car je suis fidèle, à ceux qui me parlent franchement, et ne me dupe pas !

Avec Edilivre, j’ai dû revoir ma copie, et je les en remercie. Grâce à leur savoir-faire et leur soutien, j’ai pu participer à ce salon.

Ma première dédicace au salon, a été une grande joie. Je viens d’expérimenter, le savoir attendre que la lectrice parcoure en diagonale, puis soupèse sa réflexion, enfin la décision, ce fameux :

Je le prends

Le soulagement. C’est alors, un autre problème, écrire en publique ma dédicace. Le tremblement de la main, un court instant les mots me manque. Je réussi à écrire, et le bonheur illumine le reste de la soirée.

Quand je dis publiquement, c’est que j’ai déjà dédicacé mes livres, cela se passe chez moi, car mes amis proches ou internautes me les commandes directement, je n’ai pas la foule pour me regarder ! Imaginez une timide qui se veut culottée ! Et bien c’est moi !

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article